Nokia : un marché du jeu mobile atone en 2008 et 2009

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia Games Summit

A l'occasion du Nokia Games Summit de Rome, le géant finlandais fait le point sur le marché du jeu mobile et prévoit des temps difficiles tout au long de 2009.

Nokia Games SummitLe Nokia Games Summit; qui se tient les 29 et 30 octobre à Rome a permis de faire un bilan du service N-Gage, plate-forme de téléchargement de jeux mobiles pour certains terminaux Nokia Nseries, lancée depuis le mois d'avril, mais aussi du marché du jeu mobile global.

Car ce secteur a connu un ralentissement inattendu en 2007, nombre d'éditeurs annonçant des résultats financiers mitigés. Or, avec la crise économique désormais incontournable, le rebond qui était espéré en 2008 pourrait être moindre qu'attendu, malgré la possibilité pour les éditeurs d'accéder à de nouvelles plates-formes ( iPhone, Windows Mobile et bientôt Android ).

Les éditeurs n'attendent pas vraiment de gros volumes avec les jeux pour smartphones en 2009, ( ils ne représentent qu'une fraction minoritaire du parc des téléphones portables, les jeux sont plus onéreux ) mais ils serviront indéniablement à marquer les esprits et à donner envie d'essayer des titres dont la qualité se rapproche peu à peu de celle des jeux pour consoles portables.

Et la présence de la crise économique laisse désormais penser que les temps resteront durs pour le gros du marché des jeux mobiles en 2008 ( en attendant le bilan annuel ), mais aussi en 2009, même si certaines pistes resteront exploitables : les jeux pré-installés, les marchés émergents et les plates-formes spécifiques comme N-Gage ou iPhone.


Le service N-Gage attend son heure

N Gage logoPour N-Gage, le démarrage s'est fait en douceur. Nokia revendique 400.000 profils créés sur N-Gage Arena et 20 millions de terminaux mobiles potentiellement compatibles avec son offre, mais il faut reconnaître que le géant finlandais a pour le moment peu mis en avant ce service, préférant donner la priorité aux services musicaux en 2008.

Le véritable lancement de Nokia N-Gage pourrait donc intervenir en réalité en 2009, avec une ouverture sur de nouveaux marchés ( Asie, notamment ), un catalogue s'étoffant plus rapidement, plus de visibilité et dans certains pays, comme l'Inde, la possibilité d'acheter des jeux N-Gage en boutique.

GhostwireA noter que la possibilité d'essayer les jeux avant de les acheter est une réussite puisque, selon Tero Ojanpera, vice-président et responsable de la division Loisirs et Communautés de Nokia, 30% des personnes qui téléchargent un jeu à l'essai finissent par l'acheter.

Les plus grands éditeurs de jeux mobiles continuent de soutenir la plate-forme et prévoient de sortir régulièrement de nouveaux titres. Lors du Nokia Games Summit, le lauréat du concours Mobile Games Innovation Challenge a été désigné : il s'agit de Ghostwire, un mini-jeu faisant appel à la réalité amplifiée pour créer une sorte de chasse aux fantômes à partir de photos prises depuis l'APN du mobile.

One 02Un concept qui arrive à point nommé en ces temps d'Halloween et pour lequel son éditeur, le suédois A Different Game, recevra 40.000 € pour en poursuivre le développement. Le deuxième concept de jeu courronné d'un prix de 20.000 € est Melokey, du suédois Jadestone et du français C4M, tandis que le troisième, avec 10.000 € de soutien, est Watchers, de l'éditeur britannique Eclipse Interactive.

Enfin, le jeu N-Gage de combat de rue ONE, qui a longtemps servi de démonstrateur avant le lancement de la plate-forme de téléchargement, est enfin ajouté au catalogue et promet de belles batailles entre joueurs.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]