Nokia : un ancien de Microsoft à la tête de Nokia USA

Le par  |  1 commentaire(s)
Nokia Salo usine logo pro

Si une bonne partie des cadres est conservée dans la réorganisation interne de Nokia, c'est un ancien de Microsoft, Chris Weber, qui prend la tête de Nokia USA, cette zone géographique où Nokia est quasiment inexistant.

Logo NokiaL'heure est aux grands changements chez Nokia depuis le 11 février dernier. Après avoir annoncé son soutien à la plate-forme Windows Phone 7 de Microsoft et une nouvelle réorganisation interne qui conserve une partie des cadres selon un nouvel arrangement organisationnel et qui en fait arriver de nouveaux, c'est aussi du côté de Nokia USA que l'on cherche à trouver des solutions.

Si Nokia est le plus grand fabricant de téléphones portables au monde, le groupe finlandais n'existe quasiment pas aux Etats-Unis, avec une part de marché de moins de 3% alors que le marché est l'un des plus actifs en matière de smartphones et que les plus grands acteurs s'y affrontent durement.

Cette situation explique aussi en partie les difficultés de Nokia sur le segment des smartphones haut de gamme : le marché US est de longue date le talon d' Achille de Nokia et rien jusqu'à présent n'a pu faire sortir de l'écueil.


Windows Phone 7 et nouveau président

Chris WeberEn se tournant vers Windows Phone 7, la donne change. Si le système Symbian n'a jamais pris outre-Atlantique, la puissance de Microsoft sur son territoire pourra peut-être faciliter l'implantation de Nokia, même s'il aura fallu pactiser pour y arriver...et signer la quasi-mort de Symbian à moyen terme.

Par ailleurs, c'est la direction même de Nokia USA qui change une nouvelle fois avec un nouveau président : Chris Weber, qui est aussi...un ancien de Microsoft, comme Stephen Elop, CEO de Nokia. Un américain, connaissant les rouages de Microsoft et le marché US installé à la tête de la branche au moment où le groupe finlandais s'en rapproche...on ne pourra pas dire que Nokia n'aura pas mis toutes les chances de son côté.

Mark Louison, actuel président de la branche US de Nokia, quitte ses fonctions et la société pour d'autres opportunités. Témoin de l'urgence de la situation, le changement est effectif depuis le 11 février.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #752091
C'est une bonne chose pour Nokia que d'abandonner Symbian. Dommage que cela se fasse au profit de Windows... Il aurait été préférable de miser davantage sur MeeGo. Ceci dit l'urgence de la situation (qui est réelle) tempère mon propos. Mais je pense qu'il serait bon que Nokia abandonne définitivement Symbian, déploie Windows comme prévu pour répondre au marché et aux investisseurs, puis migre vers MeeGo. Ca donnerait à Nokia une réelle indépendance avec un OS très performant (rien à voir avec Windows !!) et ouvert.

Maintenant avec des anciens de Microsoft à toutes les têtes de Nokia, je doute que MeeGo soit réellement maintenu à long terme... Car n'oublions pas que ces mecs ont pas mal d'actions chez Microsoft.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]