Affaire WordPerfect de Novell : l'appel de Microsoft rejeté

Le par  |  0 commentaire(s)
Corel WordPerfect X3

La Cour suprême des Etats-Unis a rejeté lundi l'appel de Microsoft dans une affaire d'antitrust impliquant l'éditeur Linux Novell et remontant au milieu des années 90.

Corel WordPerfect X3Alors que depuis novembre 2006 Microsoft et Novell se sont liés d'une " amitié " scellée par la signature d'un accord portant notamment sur l'interopérabilité (amélioration de l'interopérabilité de SuSE avec Windows), les deux éditeurs américains n'ont pas toujours été en bons termes et les rixes du passé ont parfois la vie dure.

C'est ainsi que Novell et Microsoft continuent de se chamailler dans le cadre d'une affaire dont la genèse remonte au milieu des années 90 et impliquant le logiciel de traitement de texte WordPerfect, aujourd'hui propriété de l'éditeur canadien Corel (depuis 1996 !). Si WordPerfect a bien perdu de sa superbe, en son temps de gloire, c'était le traitement de texte presque devenu standard avant que son hégémonie ne soit détruite par l'incontournable Word de Microsoft.


L'interopérabilité, problème du passé, présent et futur pour Microsoft ?
Fin 2004, Novell décidait contre paiement à hauteur de 536 millions de dollars, d'abandonner ses poursuites antitrust à l'encontre de Microsoft, concernant son système d'exploitation de réseau Netware. Dans le même temps, Novell engageait des poursuites du même ordre mais cette fois-ci en relation avec WordPerfect, accusant le numéro un mondial du logiciel d'avoir délibérément fermé le marché en profitant de sa position dominante et en ne jouant pas le jeu de l''interopérabilité, notion qui est si chère à ses yeux désormais. Faute d'informations techniques adéquates, Microsoft a mis des bâtons dans les roues pour WordPerfect sur Windows 95.

Tout ceci fait référence à un passé presque révolu mais comme aucun arrangement à l'amiable n'a pu être trouvé, l'instruction suit son cours et ce lundi, la Cour suprême des Etats-Unis a refusé d'y mettre fin malgré la demande de Microsoft. Déçue, la firme de Redmond entend toutefois se défendre bec et ongles pour prouver que les allégations de Novell sont sans fondement.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]