Numericable : Altice rachète les participations des fonds US et SFR n'entrera pas en Bourse

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Le Figaro
numéricable opera youtube

Maintenant que l'on y voit plus clair dans le processus de rachat de SFR, le fonds Altice annonce le rachat des participations des fonds américains dans Numericable tandis que Vivendi confirme que le projet d'entrée en bourse de SFR est désormais caduque.

Au terme de la période de négociations exclusives, le groupe Vivendi est finalement resté fidèle à la proposition d'Altice/ Numericable, dont Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi, a souligné la pertinence face aux incertitudes du projet de Bouygues malgré les surenchères.

Après le temps des annonces et la bataille des propositions, les éléments de l'offre de Numericable doivent se mettre en place. Et dès à présent, le fonds Altice, actionnaire de Numericable, annonce une mesure qui peut désamorcer une partie des critiques ayant concerné son projet.

Numericable logo Il vient en effet d'annoncer le rachat des participations des fonds américains Carlyle et Cinven dans le câblo-opérateur, soit un total de 34,6% de participation au capital, représentant 1,3 milliard d'euros. Altice compte verser de 200 à 300 millions d'euros en cash et le reste en actions Altice.

Ces présences étrangères pouvaient être perçues comme un danger pour les intérêts français (et une antenne pour les grandes oreilles américaines) dans le secteur très particulier et stratégique des télécommunications.

Sans être éliminées, elles se trouvent transférées sur le fonds Altice (Carlyle restant actionnaire d'Altice) et n'auront plus un accès direct au nouveau groupe SFR-Numericable. Le fonds Altice disposera alors d'un contrôle de 74,6% de Numericable, le reste étant coté sur les marchés publics, rapporte le journal Le Figaro.

De son côté, le groupe Vivendi a indiqué samedi que le choix de Numericable pour racheter l'opérateur SFR met un terme au projet de son introduction en Bourse, qui a longtemps été envisagé et restait une option au cas où aucune des offres des candidats n'aurait convenu.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1708242
Ils font bonne figure pour être sûr que le ministère de l'Economie français ne pourra pas bloquer le rachat en invoquant un problème de données stratégiques pour le défense du pays.

Et dans 2-3 ans ils se revendent à Verizon...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]