Numericable condamné à verser 6 millions d'euros à Free pour la Révolution du Mobile

Le par  |  4 commentaire(s) Source : BFMTV
numéricable opera youtube

Le lancement de Numericable en tant qu'opérateur mobile virtuel s'était accompagné d'une campagne sur le thème de la "Révolution du Mobile" très proche des campagnes de Free qui a attaqué en justice...et vient de remporter une décision favorable.

En mai 2011, un mystérieux acteur promettait la "Révolution du Mobile" dans une série de teasers adressés aux journalistes. Cet acteur n'était autre que l'opérateur Numericable annonçant son arrivée en tant qu'opérateur mobile virtuel.

numéricable opera youtube Cette campagne, qui en rappelait d'autres initiées par Free qui avait déjà beaucoup utilisé le terme de Révolution dans sa communication, n'a pas été du goût du groupe Iliad qui avait porté plainte dès le mois d'août 2011 en pointant l'absence d'identification de l'auteur des débuts de la campagne, et en réclamant 10 millions d'euros de dommages.

Free  le logoUtilisant par ailleurs le terme de Revolution pour désigner sa FreeBox v6, Free a estimé que la campagne de Numericable créait un effet de parasitage et une confusion entraînant une perte d'abonnés.

De son côté, le câblo-opérateur défendait le droit à utiliser le terme Révolution sur lequel Free n'a aucun droit particulier et il a tenté de retourner la plainte en procédure abusive, sans succès, malgré l'appui de la DGCCRF qui a estimé dans un avis que la campagne de Numericable n'était ni mensongère ni irrégulière.

Dans cette affaire, BFMTV indique que c'est Free qui a remporté la bataille et obtenu une condamnation de Numericable à lui verser 6 millions d'euros en dommages et intérêts. Free avait déjà tenté d'attaquer Numericable en novembre sur les informations de son prospectus d'entrée en bourse, sans parvenir à faire valoir sa position.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1595942
On ne peut plus utiliser le terme révolution quand on communique. Mais où va-t-on ???? On les paye les juges ou quoi ?
Le #1596012
Les entreprises sont en train de breveter la langue française... et on les laisse faire...
Quant à Free, si on veut aller par là il a bien copié la "révolution" de la gamme OVH de 2008... C'est OVH qui devrait encaisser le chèque, pas le gros Niel.
Le #1596072
cycnus a écrit :

On ne peut plus utiliser le terme révolution quand on communique. Mais où va-t-on ???? On les paye les juges ou quoi ?


Ce n'est pas juste un mot qui a été retenu. C'est toute la campagne publicitaire orchestrée en vue de créer la confusion dans l'esprit du consommateur et de s'accaparer la clientèle de Free de façon déloyale.
Le #1596682
Pour autant, Free n'a pas le monopole du mot "Révolution", mais Numéricâble aurait du la jouer plus fine sur son slogan, en étoffant une formule plus longue par exemple !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]