Brevets : Nvidia porte plainte contre Qualcomm et Samsung sur les GPU mobiles

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Nvidia Tegra K1

Dans le concert des plaintes pour violation de brevets entre fabricants de smartphones, il y a aussi celles des concepteurs de puces et modems. Nvidia a porté plainte contre Qualcomm et Samsung pour l'utilisation sans autorisation de ses technologies de puces graphiques.

La bataille entre Apple et Samsung constitue la partie émergée de l'iceberg des plaintes pour violation de brevets qui tiraillent les acteurs de l'industrie mobile. Si les fabricants de smartphones sont prompts à s'attaquer, il arrive aussi que les concepteurs des puces embarquées dans les téléphones portables se lancent dans des actions judiciaires.

NVIDIA - logo C'est le cas pour le groupe Nvidia qui vient de déposer une requête auprès de l'ITC (International Trade Commission) et une plainte auprès de la cour du Delaware (Etat favorable aux détenteurs de propriété intellectuelle) pour violation de brevets contre ses concurrents Qualcomm et Samsung.

Ces derniers sont accusés d'utiliser sans autorisation ses technologies sur le processeurs graphiques, l'une des spécialités de Nvidia. Sans surprise, il demande l'arrêt de la commercialisation des produits mobiles incriminés : Galaxy S5, Galaxy Note 3 mais aussi les modèles tout juste annoncés au salon IFA 2014 de Berlin Galaxy Note 4 et Galaxy Note Edge, ainsi que les tablettes Galaxy Tab S, Galaxy NotePro et la famille Galaxy Tab.

Si Nvidia vise probablement le GPU Adreno présent dans les plates-formes matérielles SnapDragon de Qualcomm, le groupe s'attaque aussi à la conception de puces graphiques par Samsung, à partir des technologies obtenues sous licence chez ARM (Mali) et Imagination Technologies (PowerVR).

Nvidia Tegra K1 Nvidia se réserve la possibilité d'attaquer d'autres sociétés sur les mêmes bases et indique que la plainte vient après de longues négociations infructueuses pour tenter d'obtenir des droits de licence sur ses technologies censées être utilisées sans autorisation par ces sociétés, note le Wall Street Journal.

Nvidia joue gros sur cette affaire. Sa famille de processeurs mobiles Tegra 4 de 2013 a été contrée par la prise de position agressive de Qualcomm avec ses SnapDragon 600 et 800 et la nouvelle famille Tegra K1 joue à fond la carte des capacités graphiques en intégrant une architecture Kepler Mobile pour le GPU, que le groupe compte bien mettre en avant pour améliorer ses volumes par rapport à l'an dernier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807709
Vers une nouvelle saga.....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]