OKI lance son système de protection des piétons DSRC

Le par  |  3 commentaire(s)
OKI logo

OKI Electric Industry a développé un système mobile qui avertit les automobilistes de la présence d'un piéton ou d'un vélo à proximité afin de réduire les risques de collision.

OKI logoAu Japon, on s'inquiète du risque de collision entre piétons et voitures dans des villes surchargées des uns et des autres et on réfléchit aux moyens préventifs pour éviter que la situation ne devienne ingérable. La société japonaise OKI Electric Industry avait ainsi dévoilé en 2007 un système DSRC ( Dedicated Short Range Communication ) utilisant le mobile des piétons comme balise de proximité repérable par le système de bord des véhicules.

Il se compose d'un module, le Safety Mobile Phone, qui communique sa position GPS aux véhicules environnants et peut émettre un message d'alerte en-dessous d'une distance minimale, en vue de réduire le taux de mortalité des piétons et cyclistes, estimé à 40% des victimes de la route.

OKI DSRC 01 OKI DSRC 02
Module DSRC à fixer au mobile

OKI a depuis conçu un module à fixer au téléphone et qui permet à n'importe quel mobile japonais de profiter de ce système DSRC. Dans celui-ci se trouvent un récepteur GPS et un capteur de mouvement pour affiner le positionnement.

Un profil d'antenne a été spécialement étudié pour que le corps humain ne gêne pas la transmission DSRC dans la bande 5 GHz. Une antenne est logée dans le tour de cou fourni avec le module et l'autre dans le module lui-même.


Informer des intentions de chacun
Avec ce dispositif, les véhicules à proximité sont prévenus de la présence d'un piéton si celle-ci est susceptible de conduire à un accident. Avec le capteur de mouvement intégré, il est possible de générer plusieurs types d'alerte, du simple signalement d'un cycliste, par exemple, au sens de son déplacement.

OKI DSRC schema
Principe de fonctionnement du système DSRC

Cette méthode a été étudiée dans le cadre d'un grand plan de réformes technologiques mené au Japon et doit être lancée officiellement d'ici le mois de mars 2011, afin d'assurer une plus grande sécurité des piétons et cyclistes sur la voie publique.

OKI doit encore travailler sur la miniaturisation du module, afin de pouvoir l'intégrer directement dans les téléphones, et sur les méthodes d'alerte pour les piétons eux-mêmes et la formalisation des intentions de chacun ( sens de direction, vitesse, etc. ). Le système de communication DSRC repose sur le standard IEEE 802.11p et, à terme, sur la bande UHF pour assurer une communication équivalente entre les véhicules.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #395911
Alors résumons,les riches ont le droit d'être en sécurité.

Les pauvres tant pis pour eux.

Tu vas avoir un vélo à ta gauche, tu l'as vu. Mais il va s'approcher de ta caisse qui roule à 5km/h dans les bouchons. Donc danger presque nul pour le cycliste et l'automobiliste. Mais là le machin il fait un gros bip qui te fait flipper. Surpris, tu donne un grand coup de volant et emplafonne un scooter que ton gps n'affichait pas puisque le scooter n'avait pas les moyens de s'acheter ce genre de dispositif.

Encore bravo les ingénieurs. La technologie au service de tout et surtout au service de rien.

J'ai plus simple. Apprendre aux piétons à être des piétons consciencieux, comme on le fait pour les automobilistes et les vélos depuis longtemps.


Le #395991
Bonjour
Je propose un autre truc un peu moins "technologique": moins de voitures en ville (avec plus de vélos) ou alors beaucoup plus!!!
Avec moins de voitures il est certain que la sécurité des autres personnes s'en trouvent améliorée.
Avec plus de voitures c'est plus d'embouteillages et donc des voitures qui roulent moins vite ==>moins d'accidents.
Mais je préfère quand même la première solution.
Elle diminue la pollution, augmente la durée de vie, fait diminuer le trou de la Sécu, augmente la rentabilité des entreprises,...
Mais ça ne se fera pas car rouler à vélo c'est quand même moins "viril" qu'en voiture :-(
Et quand on vit dans une société où l'image que l'on donne est aussi importante, les choix seront vite faits.

A+

Olivier
Le #396981
Je propose plutôt: moins d'alcool et substance hallucinogène au volant, plus de contrôle des véhicules. Ce qui aboutira de toute façon à ce que préconisait Olivier: moins de voitures.
Je pense aussi à plus de transport en commun avec un meilleur respect des usager. Les usagers ne partent plus pour Auschwitz ou Buckenwald alors il serait temps d'adapter les moyens de transports. Moins de personnes entassées comme des sardines dans les wagons et les autobus,ainsi que plus d'itinéraires desservis inciterait beaucoup plus de personnes à utiliser ce mode de transport.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]