Oracle lâche Itanium, HP et Intel mécontents

Le par  |  0 commentaire(s)
Oracle HQ logo pro

Dans un court communiqué, Oracle annonce l'arrêt de tout développement logiciel pour les processeurs pour serveurs Itanium, à l'occasion d'une manoeuvre visant directement HP. Ce dernier et Intel réaffirment leur engagement envers la plate-forme matérielle.

Oracle LogoLa tension est palpable entre l'éditeur logiciel Oracle et le groupe américain HP, qui a désormais pour CEO Leo Apotheker, ancien adversaire de Larry Ellison, patron d' Oracle, du temps où Apotheker était à la tête de l'éditeur concurrent SAP.

Dans un court communiqué, Oracle indique cesser tout développement logiciel pour la plate-forme  pour serveurs Intel Itanium, suivant en cela d'autres sociétés, comme Microsoft et Red Hat. La société souligne par ailleurs, sous forme d'une jolie pique, que Leo Apotheker n'a pas fait mention  des processeurs Itanium lors de la présentation de sa stratégie générale, suggérant implicitement que HP, qui conçoit des serveurs HP-UX sous Itanium, s'en désintéresserait.


Ripostes immédiates
Oracle affirme également que les dernières initiatives d' Intel se font en faveur de son architecture x86, ce qui serait le signe que les processeurs Itanium sont en fin de vie. Des affirmations qui ont fait bondir les deux intéressés qui ont immédiatement publié des communiqués réaffirmant leur soutien aux processeurs Itanium.

" Le travail d' Intel sur les processeurs Itanium se poursuit sans interruption avec plusieurs générations de processeurs en cours de développement et suivant les roadmaps prévues. Nous restons fermement attachés à produire une roadmap attractive et multigénérationnelle pour HP-UX et les autres OS que nos clients utilisent pour l'architecture Itanium ", a indiqué avec force Paul Otellini, CEO d' Intel.

Il évoque notamment la prochaine architecture Intel Poulson gravée en 32 nm qui sera intégrée dans les prochaines générations de processeurs Itanium, tandis qu' Intel travaille à doubler les performances de la plate-forme Tukwila actuelle...et cite la plate-forme Kittson qui succédera à Poulson, et qui est déjà en cours de développement.

De son côté, HP dénonce une manoeuvre indélicate de la part d' Oracle et la volonté de forcer les consommateurs à acheter des serveurs SPARC ( produits par Sun Microsystems, rachetée par Oracle ), dont les ventes s'effritent, en fermant les opportunités pour les serveurs HP-UX ( à base Unix ) sous processeur Itanium.

HP annonce qu'il maintiendra le support pour ses clients utilisant des logiciels Oracle sur ses serveurs à base Itanium et estime qu' Oracle agit d'une façon néfaste aux consommateurs, en limitant de fait le jeu de la concurrence.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]