Oracle / SAP : Larry Ellison réclame 4 milliards de dollars

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
Oracle Larry Ellison logo pro

Larry Ellison, patron d'Oracle, conserve la même ligne offensive dans le litige l'opposant à SAP et réclame pas moins de 4 milliards de dollars de dédommagement quand les avocats de SAP proposent 42 millions de dollars.

Oracle LogoLes tensions ne sont pas apaisées dans le procès qui doit déterminer le montant des dédommagements que devra verser l'éditeur SAP à son concurrent Oracle pour avoir eu accès à sa propriété industrielle sans son consentement via la société TomorrowNow qu'il avait rachetée.

Si l'on évoquait un geste de 120 millions de dollars de la part de SAP pour inciter Oracle à assouplir sa position, Larry Ellison, patron d' Oracle et appelé à témoigner dans cette affaire, a maintenu la pression et réclame pas moins de 4 milliards de dollars pour le préjudice subi.

De leur côté, les avocats de SAP estiment que le coût du dédommagement est de l'ordre de 42 millions de dollars...soit 100 fois moins que les prétentions d' Oracle. Mais, changeant de sa stratégie de dénigrement, Larry Ellison a qualifié cette fois l'acquisition de TomorrowNow de " stratégie brillante " mise en place par SAP pour tenter de détourner les clients d' Oracle vers ses propres services, et qui justifierait la hauteur du montant réclamé.


Le plan "machiavélique" de SAP

Logo SAPLe patron d' Oracle s'est dit convaincu que le rachat de TomorrowNow par SAP visait initialement à récupérer 20 à 30% des clients de PeopleSoft, société rachetée par Oracle et qui a incité SAP à racheter TomorrowNow.

Partant de ce principe, et sachant qu' Oracle a déboursé 11 milliards de dollars, la perte des clients, si la stratégie avait fonctionné, aurait représenté 3,3 milliards de dollars, auquel Oracle ajoute 600 millions de dollars pour une perte de clients similaire avec l'acquisition d'une autre société, Siebel Systems. Au total, cela fait donc bien 4 milliards de dollars que réclame Oracle à SAP.

C'est sur ce point que les avocats de SAP vont tenter de contrer l'affirmation de Larry Ellison, en soulignant qu'aucune preuve écrite solide concernant ce scénario de vol de clients n'a été mise en évidence jusqu'à présent.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]