Oracle rêve de netbooks Java

Le par  |  1 commentaire(s)
Oracle Larry Ellison logo pro

Et si le rapprochement d'Oracle vers Sun Microsystems était l'occasion de lancer une gamme de netbooks mettant en avant la technologie Java ? Plus de dix ans après l'échec des Network Computers, Oracle pourrait retenter sa chance.

Oracle LogoSi la conférence JavaOne est fortement orientée vers le lancement du portail Java Store qui doit aider à rendre les technologies Java et JavaFX plus visibles aux yeux du grand public, le président d' Oracle, Larry Ellison, se reprend à rêver à une percée dans le domaine des ordinateurs.

L'acquisition prochaine de Sun Microsystems, avec son expertise dans le hardware, relance une idée déjà tentée il y a plus de dix ans, lorsque Oracle avait essayé de lancer, en association avec IBM et Sun Microsystems, le concept du Network Computer, ordinateur à faible coût se passant des composants Intel et du système d'exploitation de Microsoft et se présentant comme une sorte de client léger.

Le prix moyen des ordinateurs ayant rapidement baissé au cours des années 1990-2000 et les deux adversaires Intel et Microsoft s'étant employés à couler le Network Computer, Oracle avait fini par abandonner l'idée.


Les atouts de Sun pour pour la stratégie hardware d'Oracle ?
Mais en prenant le contrôle de Sun et en profitant du succès des netbooks, qui vont se vendre à plusieurs dizaines de millions d'unités cette année, Larry Ellison se prend de nouveau à rêver à une catégorie d'ordinateurs légers qui pourraient tirer profit des technologies Java et du Java Store.

Comme pour Sun, il y a une recherche d'une nouvelle visibilité auprès du grand public, alors que la cible principale est actuellement largement professionnelle. " Nous serons très entreprenants vis à vis de Java et du développement d'applications Java pour des appareils comme les netbooks ou les téléphones portables ", a-t-il annoncé à la conférence JavaOne où il était invité.

Pour un éditeur de logiciels comme Oracle, la prise de contrôle de Sun Microsystems lui donne accès à des plates-formes matérielles qui pourraient être adaptées pour servir ce nouveau dessein tandis que Java, et surtout JavaFX, pourrait constituer une base logicielle commune, alimenté par les créations des développeurs distribuées sur le Java Store. Un modèle économique en préparation et un virage pour Oracle ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #468781
Et pourquoi pas :

Après tout Sun a l'Hardware, ils soutiennent le système d'exploitation, OpenSolaris, (bon OK c'est un *nix et pas du Java ... dieu merci), bref Oracle à déjà toutes les clef en main, pour eux ce sera simple, il suffit de se baisser et de ramasser (après les services marketing ont intérêt à ce bouger, mais ça c'est une autre histoire).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]