Rachat de Bouygues Telecom par Orange : Montebourg confirme, Valls reste neutre

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Les Echos
Orange-logo

Orange va-t-il racheter l'opérateur Bouygues Telecom ? Arnaud Montebourg affirme que des discussions sont en cours tandis que Manuel Valls évite de commenter directement.

Alors que le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg plaide désormais ouvertement le retour à un marché à trois opérateurs mobiles, tout en reconnaissant que Free Mobile a fait baisser les prix mais en affirmant que cette pression ne peut persister sur le long terme, la possibilité d'un rachat de Bouygues Telecom par Orange se fait jour.

Orange-logo Pendant qu'on s'en tient à des déclarations prudentes chez Orange en apportant un démenti flou à base d'"évaluation des meilleures options pour nos actionnaires", dont l'Etat fait partie avec ses 27% de contrôle du capital de l'opérateur, Arnaud Montebourg a indiqué lors d'un entretien à BFM-TV RMC qu'"il y a des discussions multiples de part et d'autre. Il y a d'autres discussions qui existent", tout en ne voulant pas faire de "commentaire sur les entreprises cotées", histoire d'éviter les débordements lors de la période du choix du candidat au rachat de SFR.

Alors que le secteur télécom est entré en phase de consolidation, l'affirmation de discussions entre Orange et Bouygues Telecom n'est pas tout à fait une surprise, tout le monde étant en train de discuter avec tout le monde, et cela ne signifie pas que cela débouchera sur un accord.

De son côté, le Premier ministre Manuel Valls évoquait sur Europe 1 "des rumeurs qui ont d'ailleurs été démenties par les intéressés", tout en appelant aussi à la retenue sur les commentaires et en redonnant les axes prioritaires du gouvernement : "sachez qu'Arnaud Montebourg et Axelle Lemaire qui sont les ministres en charge de ces dossiers suivent avec beaucoup d'attention ce secteur des télécoms avec deux priorités, l'emploi et l'investissement".

Un rapprochement entre le premier et le troisième opérateur mobile aurait de fortes implications sur le marché, alors que le numéro deux SFR va se renforcer grâce à sa fusion avec Numericable, elle-même critiquée par Orange. Surtout, il laisserait Free isolé et de petite taille, même en récupérant éventuellement le réseau de Bouygues Telecom, comme cela était envisagé en cas de fusion entre Bouygues Telecom et SFR.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1743562
Rholala quel tas de faux-culs...

"...cette pression ne peut persister sur le long terme...">>>euh, ça fait combien de temps que Free a les prix au ras des pâquerettes ???

"...avec deux priorités, l'emploi et l'investissement...">>>nono nous l'a déjà faite celle-là... Soyez un peu francs-du colliers, avouez que c'est pour l'argent...

A force d'être démagos, ça va se voir, les gars....
Le #1743992
En fait ces politicars, a koi ils servent....................
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]