Orange : Stéphane Richard espère encore et toujours un retour à trois opérateurs mobiles

Le par  |  11 commentaire(s) Source : AFP
Orange-logo

Le patron d'Orange n'en démord toujours pas : quatre opérateurs mobiles en France, c'est un de trop. Une consolidation serait nécessaire.

France Telecom Stephane RichardLe président d'Orange ne dévie pas de ses déclarations : le marché mobile français doit revenir à trois opérateurs, a-t-il de nouveau affirmé lors de la conférence Digiworld Future 2015 organisée par l'Idate, tout en reconnaissant que cela pourrait prendre du temps au vu du contexte du marché et des investissements nécessaires.

Stéphane Richard plaide pour cette évolution depuis bien longtemps et souligne les nombreux exemples de marchés à trois opérateurs, et pour des marchés "infiniment plus importants que les plus grands pays européens".

L'Europe serait sous le double effet de rapprochements fixe-mobile et mobile-mobile et le patron d'Orange se demande bien "pourquoi la France serait une exception à cette logique de consolidation" à l'oeuvre ailleurs en Europe et dans le reste du monde.

Constatant la forte baisse des prix des forfaits mobiles depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012, Stéphane Richard suggère que le marché a atteint un plateau, avec une "économie numérique qui serait menacée si on allait plus loin dans cette logique".

On se souvient pourtant que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron avait invité les opérateurs télécom à s'occuper des investissements dans leurs réseaux plutôt qu'à chercher à se rapprocher.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1845551
"économie numérique qui serait menacée si on allait plus loin dans cette logique".

Qu'es-ce qu'il se passe Richard ? T'as les boules de ne plus pouvoir te rincer le cul au champagne tous les matins ?
Le #1845552
Ceux qui veulent un retour du forfait 30€ pour 2h de com avec 500 SMS et 2 n° illimités le we de 20h à 7h lèvent le doigt
Le #1845554
skynet a écrit :

Ceux qui veulent un retour du forfait 30€ pour 2h de com avec 500 SMS et 2 n° illimités le we de 20h à 7h lèvent le doigt


J'en ai levé un
Le #1845562
Bah, ils se gave pas assez, avec ses actionnaires ?

Free a montré que les 3 opérateurs initiaux s'étaient goinfrés pendant des années et prouve qu'on peut maintenir des tarifs populaires.

Faut accepter que les revenus puissent baisser... (c'est pas dans la pensée capitaliste, c'est sûr).

D'autant que si Free disparaissait, il n'est pas certain que ses adhérents se tourneraient vers Orange...
Le #1845566
lebonga a écrit :

Bah, ils se gave pas assez, avec ses actionnaires ?

Free a montré que les 3 opérateurs initiaux s'étaient goinfrés pendant des années et prouve qu'on peut maintenir des tarifs populaires.

Faut accepter que les revenus puissent baisser... (c'est pas dans la pensée capitaliste, c'est sûr).

D'autant que si Free disparaissait, il n'est pas certain que ses adhérents se tourneraient vers Orange...


Il n'y a pas qu'eux, les salariés aussi avaient un bon salaire...
Grâce à Free, on les a remis au gout du SMIC ou au chômage.
Mais est-ce bien une avancée sociale ?
A chaque chose, il existe une contrepartie.
J'avoue que de mon côté, je suis extremement content de l'arrivé de Free (grâce à lui, j'ai un forfait tout illimité, fair use 3go pour 9.90€/mois), mais derrière, je sais que ca a couté très cher.
Pour donner une idée, cela à conduit à 3 milliards d'impôts en moins pour l'Etat, et donc plus d'impôts sur le revenu, augmentation de la CSG, de la TVA, etc pour compenser...
Le #1845568
Ahlalalalalala le mec il voudrait un retour a 2 opérateurs comme au state

http://www.monpetitforfait.com/telephonie-mobile/3501-comparatif-des-prix-de-la-data-dans-le-monde

Quand on voit ce qu'il paie au Etats-unis
Le #1845569
saepho a écrit :

lebonga a écrit :

Bah, ils se gave pas assez, avec ses actionnaires ?

Free a montré que les 3 opérateurs initiaux s'étaient goinfrés pendant des années et prouve qu'on peut maintenir des tarifs populaires.

Faut accepter que les revenus puissent baisser... (c'est pas dans la pensée capitaliste, c'est sûr).

D'autant que si Free disparaissait, il n'est pas certain que ses adhérents se tourneraient vers Orange...


Il n'y a pas qu'eux, les salariés aussi avaient un bon salaire...
Grâce à Free, on les a remis au gout du SMIC ou au chômage.
Mais est-ce bien une avancée sociale ?
A chaque chose, il existe une contrepartie.
J'avoue que de mon côté, je suis extremement content de l'arrivé de Free (grâce à lui, j'ai un forfait tout illimité, fair use 3go pour 9.90€/mois), mais derrière, je sais que ca a couté très cher.
Pour donner une idée, cela à conduit à 3 milliards d'impôts en moins pour l'Etat, et donc plus d'impôts sur le revenu, augmentation de la CSG, de la TVA, etc pour compenser...



Ca fait es années que FT avait "écarté" les salariés / haut salaire, en sous-traitant toutes ces activités sans remplacer son propre personnel (bien avant que Free débarque)

Le #1845582
Il n'a qu'à se retirer si le coeur lui en dit.
Le #1845583
saepho a écrit :

lebonga a écrit :

Bah, ils se gave pas assez, avec ses actionnaires ?

Free a montré que les 3 opérateurs initiaux s'étaient goinfrés pendant des années et prouve qu'on peut maintenir des tarifs populaires.

Faut accepter que les revenus puissent baisser... (c'est pas dans la pensée capitaliste, c'est sûr).

D'autant que si Free disparaissait, il n'est pas certain que ses adhérents se tourneraient vers Orange...


Il n'y a pas qu'eux, les salariés aussi avaient un bon salaire...
Grâce à Free, on les a remis au gout du SMIC ou au chômage.
Mais est-ce bien une avancée sociale ?
A chaque chose, il existe une contrepartie.
J'avoue que de mon côté, je suis extremement content de l'arrivé de Free (grâce à lui, j'ai un forfait tout illimité, fair use 3go pour 9.90€/mois), mais derrière, je sais que ca a couté très cher.
Pour donner une idée, cela à conduit à 3 milliards d'impôts en moins pour l'Etat, et donc plus d'impôts sur le revenu, augmentation de la CSG, de la TVA, etc pour compenser...


Sauf que non, la contrepartie n'était PAS redistribuée. C'est bien le problème (ou l'intérêt) de ce capitalisme: les bénéfices ne vont pas aux salariés ET sont souvent défiscalisés à travers les montages de leurs bénéficiaires.
Le #1845592
Sacré Steph, toujours dans le buzz, la tourmente et les conneries celui la !?!

C'est vrai que l'epoque ou les salariés d'orange/France Tel se DEFENESTRAIENT etait marrante quand meme.
Nostalgie quand tu nous tiens....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]