Ordinateurs portables : près d'un quart sous ARM, dès 2015

Le par  |  2 commentaire(s)
logo iSuppli

D'après une récente étude, les processeurs ARM devraient atteindre une part significative sur le marché des ordinateurs portables en l'espace de quelques années.

logo iSuppliAprès avoir fait leur trou dans les smartphones et tablettes tactiles, les processeurs à architecture ARM, tels que ceux proposés par nVIDIA, Qualcomm et Texas Instruments, ne devraient pas tarder à occuper une part significative sur le marché des ordinateurs portables, où les processeurs x86 d’AMD et d’Intel dominent depuis des dizaines d’années. D’après les chiffres avancés par le cabinet iSuppli IHS, il serait question d’une part de 3 % dès 2012, avec 7,6 millions d’ordinateurs portables, et de 22,9 % en 2015, avec pas moins de 74 millions.

LG Tegra 2 NvidiaSi l’architecture ARM a de grandes chances de conquérir le marché des ordinateurs portables, c’est grâce à ses performances de plus en plus intéressantes et ses consommations énergétiques bien plus adaptées à la mobilité que celles offertes par l’architecture x86. Mais c’est aussi grâce à un prochain système d’exploitation Windows 8 qui sera lancé en 2012 et supportera l’architecture ARM, en plus d’être compatible avec l’architecture x86 ( voir notre actualité ).

Autant dire que les prochaines années s’annoncent très mouvementées du côté des processeurs mobiles, avec d'un côté des processeurs ARM qui feront tout pour s’imposer et de l'autre des processeurs x86 qui se défendront bec et ongles pour continuer à dominer le marché. Gageons que cette émulation profite au consommateur, aussi bien en termes de performances que de prix.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #809791
Le consommateur est plutôt dans le rôle du dindon de la farce. Avec un Windows 8 merdique qui l'exclura de fait de toutes les applis, en particulier les jeux. Il se retrouvera avec un "superbe" objet d'art pas plus puissant que son smartphone et bien moins pratique.
Le #809951
Il est dommage que l'on doive à µsoft une bonne part de la démocratisation à venir des différentes plateformes ARM ainsi que de sa probable unification (les solutions ARM d'aujourd'hui sont trop disparates [chipsets graphiques variables, chipsets périphériques à géométrie variable, 3D, 2D, DAC, CAD, etc] pour espérer une large diffusion).
I lest vraisemblable que l'on devra également à µsoft le fait de disposer de configurations propres à un usage moderne de la plateforme (mémoire vive >2Go alors qu'actuellement c'est plutôt 256 Mo vu que l'ARM vient du monde du semi-embarqué).
Dommage, dommage mais bon, c'est peut-être un mal pour un bien futur.
db


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]