Les plans de Microsoft pour l'Open Source

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Eweek
logo open source

Lors de l'OSCON 2008, Microsoft a dévoilé ses plans pour l'OSS - Open Source Software. On notera plusieurs bonnes nouvelles pour les amateurs de solutions ouvertes qui pourraient laisser croire en un engagement plus fort de Microsoft envers le libre. D'autres se méfient et y voient surtout de nouvelles stratégies.

logo open sourceMicrosoft a profité de l'OSCON - O'Reilly Open Source Convention - pour en dévoiler un peu plus concernant ses plans dans le domaine. Symbole du logiciel propriétaire, le géant, père des Windows, entretient des relations difficiles avec le monde du libre et est fréquemment accusé de FUD - Fear Uncertainty and Doubt, littéralement : peur, incertitude et doute. Un des exemples les plus parlants est certainement la mise en accusation de l'Open Source - notamment OpenOffice.org et le noyau Linux - pour violation de multiples brevets. L'éditeur parlait alors d'éventuelles poursuites judiciaires à l'encontre des utilisateurs et clients de ces solutions libres. Cependant, aucune attaque n'a été recensée et aucune précision concernant les brevets en question n'a été donnée depuis.

Microsoft serait-il en train de changer ou affine-t-il sa stratégie pour mieux lutter de l'intérieur ? Avec par exemple OpenXML, son format ouvert - mais concurrent de l'OpenDocument, et les accords avec Novell, et Mono permettant aux utilisateurs du système du manchot le travail sur DotNet et Silverlight, Microsoft semble faire des efforts, même si ceux-ci restent controversés.


Sponsor platinum de la fondation Apache
ApacheL'une des plus importantes nouvelles à l'OSCON a été annoncée par Sam Ramji, directeur du laboratoire Open Source de Microsoft. L'éditeur devient sponsor platinum de la fondation Apache, rejoignant ainsi Google ou encore Yahoo!. Cela signifie que chaque année, il versera au moins 100 000 dollars pour aider la fondation à concrétiser et améliorer plusieurs de ses projets. La nouvelle peut paraître étonnante puisque l'un des projets majeurs de la fondation est un logiciel du même nom, actuellement le serveur le plus utilisé sur la planète. Or, Microsoft a son propre produit concurrent: IIS.

Geir Magnusson, le directeur de la fondation Apache, précise que les donations servent au fonctionnement de la fondation et qu'une entreprise ne peut décider ou participer  en son nom au développement des applications. Seuls des individus le peuvent. Microsoft, par l'intermédiaire de Ramji, a promis que la firme traiterait les gros projets Open Source comme les éditeurs de logiciels classiques. Ils les aideront donc à adopter au mieux les nouvelles technologies proposées par la société, y compris les nouveaux systèmes d'exploitation. Microsoft est engagé dans une collaboration technique avec Eclipse et la fondation Mozilla et continuera avec Axis 2 ou encore Jakarta, a précisé Ramji.

Ramji en a profité pour rappeler que Microsoft avait rendu ses formats de données Office libres de droit. Le directeur a cité Apache POI, une implémentation pour Java de manipulation de ses formats binaires. Certains espèrent également que ce sera le début d'une implémentation des technologies web .NET sur le serveur Apache.


Des langages libres mieux supportés
La firme va également améliorer la compatibilité de Ruby avec sa plate-forme de développement .NET. Elle devrait dévoiler IronRuby-Contrib, un projet permettant le code collaboratif via IronRuby, et publié sous Microsoft Public License. Microsoft va aussi contribuer au projet ADOdb. Ce dernier est une librairie d'abstraction servant à la manipulation, en PHP et Python, de différents types de bases de données. Si la contribution du géant sera certainement pour améliorer l'utilisation de sa base maison, MSSQL, il peut être salutaire de voir que Microsoft permettra ainsi une meilleure compatibilité avec SQL Server, dans des langages concurrents. Notons enfin que la prochaine version de Windows Server, 2008, devrait apporter un support natif de PHP.

Si ces engagements ne paraissent pas immenses, ils sont assez forts, symboliquement parlant. Par exemple, le patch que devrait envoyer Microsoft à ADOdb, sous licence LGPL v2, sera le premier de son histoire. The Register note que les contributions libres de Microsoft seront réalisées sous des licences permettant l'emploi avec des logiciels propriétaires : LGPL, BSD et licence Apache, ce qui n'est pas le cas avec la licence GPL. Il s'agit aussi de stratégies destinées à asseoir certains de ses produits, pour éviter que des solutions entièrement libres ne puissent trop les concurrencer. Mais après tout, Microsoft n'est pas à vocation non lucrative.

En ouvrant certaines de ses technologies, en supportant PHP ou en aidant à la compatibilité, Microsoft affine peut-être une stratégie intelligente.  Difficile de dire s'il sera au final gagnant ou s'il est en train de se tirer une balle dans le pied. Il semblerait en tout cas que l'OSS remporte ici une petite victoire idéologique.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #285571
"Notons enfin que la prochaine version de Windows Server, 2008, devrait apporter un support natif de PHP."

par IIS ou par l'OS ?:?

miam, du php en ligne de commande!
Le #285581
aller microsoft un openDirectX pour linux mais non ! je rigole
Le #285611
"Suppor en natif" : C'est bien, enfin bon, c'est pas dément non plus, ajouter php.exe dans le path, ca prends 3 minutes. Aprés, c'est sûr que si c'est un PHP avec des assistants et tout et tout, c'est déjà plus sympa.

Je me rappelle les précédents avec la Ms. java machine. Si c'est pour avoir un PHP made in Ms, je passe...

Je vous rappelle au passage que .Net est programmable en n'importe quelle syntaxe (et ensuite traduit en langage semi-compilé MSIL) .


Le #285631
Tout a fait oldjohn
Et meme, si ma memoire est bonne.
les syntaxe Ruby, et python sont déjà implementé, mais cela nescessite encore une installation externe, en plus de celle du framework .Net
Le #285641
Quelqu'un sait quel est l'avantage de ADOdb par rapport à un PDO ? :?
Le #285691
Bonne question
de ce que j'en ai vu, c'est le meme principe de fonctionnement
charger le connecteur, puis apres, c'est indépendant du sgbd

A une chose prés, c'est que ADOdb se presente comme une surcouche de driver, alors PDO se present comme un driver lui meme. D'apres ce que j'en ai compris

Par contre, au vu de quelque lien, il y aurrait une nette difference, d'un point de vu performance.
http://joseph.randomnetworks.com/archives/2006/04/04/php-database-functions-vs-peardb-vs-adodb/
http://www.tonylandis.com/articles/php-adodb-pdo-mysql-database-apc-benchmark.htm
Le #285741
"miam, du php en ligne de commande!" =>php-cli
Le #285821
Jarode >ok, merci
Le #286161
Allons bon ... tout ca pour faire tourner de bons outils sur une brouette ... Merci MS



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]