Lancement correct pour le Palm Pré aux Etats-Unis

Le par  |  3 commentaire(s)
MWC Palm Pre WebOS 12

C'est le 6 juin que le Palm Pré a trouvé ses premiers acquéreurs aux Etats-Unis. Si les files d'attente étaient sans comparaison avec celles de l'iPhone, les premières ventes semblent être encourageantes.

MWC Palm Pre WebOS 12Le 6 juin était à marquer d'une pierre blanche pour la société Palm Inc. puisque c'était la date du lancement officiel du Palm Pré, le premier smartphone utilisant le nouveau système d'exploitation WebOS, fortement tourné vers les flux d'information de l'utilisateur.

Celui-ci constitue en quelque sorte le dernier atout de Palm, dont les ventes des gammes Treo ont subi une forte érosion ces derniers trimestres sous la poussée de la concurrence. Et bien que les files d'attente devant les boutiques de l'opérateur Sprint n'aient pas été aussi importantes que lors du lancement de l' iPhone, on pouvait trouver des passionnés de technologie attendant de mettre la main sur le terminal, selon Reuters.

Lancer le Palm Pré à deux jours de l'annonce probable d'un ou plusieurs iPhone par Apple ( ce qui interviendra ce soir ) était un pari risqué. Certes, les premières impressions à quelques jours du lancement étaient largement positives, confirmant les aperçus depuis six mois. Le smartphone offre à la fois la puissance ( plate-forme TI OMAP3430 ) et la souplesse qui fait le succès des appareils mobiles actuels.


Multitouch et données dans les nuages
MWC Palm Pre WebOS 10Mais lancer le terminal au moment de l'annonce des produits Apple peut aussi réfréner les pulsions d'achat des consommateurs, curieux de voir ce que la firme à la pomme a à présenter. Toutefois, les représentants de Sprint ont indiqué avoir été en rupture de stock dans plusieurs points de vente ( même si la question d'une faiblesse de l'approvisionnement a été évoquée peu avant le lancement ).

Dans le même temps, Jon Rubinstein, de Palm, a indiqué que l'objectif n'était pas de court-circuiter les ventes de smartphones Apple ou Research in Motion ( Blackberry ) et que le marché était suffisamment dynamique pour assurer la croissance de trois à cinq fabricants.

Il s'agit plutôt d'attirer des utilisateurs possesseurs de téléphones portables classiques et désireux de passer à un smartphone plus puissant mais qui reste agréable à utiliser. Avec la double présence de l'écran tactile capacitif mutitouch et du clavier Qwerty complet, le tout dans un format compact, le Palm Pré possède de vrais arguments de séduction.

Au-delà de la réaction globalement positive du lancement, il faudra savoir maintenant tenir sur la durée. Palm compte sur un App Catalog pour proposer des applications supplémentaires et sur la simplicité annoncée de développement de logiciels mobiles, grâce à l'emploi de technologies Web répandues.

Cet aspect sera loin d'être négligeable dans les mois à venir. L'expérience montre qu'un terminal bien pensé ne suffit pas à assurer le succès de ses ventes. Les consommateurs attendent désormais de pouvoir le personnaliser pour mieux se l'approprier. Avec un système WebOS mettant l'accent sur la distribution des données personnelles en cloud, le Palm Pré peut faire la différence.

En attendant, il n'y a toujours aucune information concernant le lancement d'un Palm Pré compatible UMTS pour l'Europe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #470871
"En attendant, il n'y a toujours aucune information concernant le lancement d'un Palm Pré compatible UMTS pour l'Europe"
C'est bien dommage
Le #470971
Ce qui est clair c'est que le lancement du Pre fait beaucoup moins de foin que celui du premier iPhone. On en entend pratiquement pas parlé. Cette news, et un live filmé depuis un Tréo Pro, c'est tout. Après 6 mois de rumeurs de doutes, de news, de teasing et j'en passe, ça fait léger.
Le #471071
Il y a tout de même eu beaucoup moins de buzz que pour l'iPhone et l'absence de visibilité de la distribution au-delà des Etats-Unis oblige à rester prudent.

Palm n'est pas au mieux, les équipes ont été fortement réduites et malgré les bonnes impressions sur l'OS, il reste beaucoup d'éléments à mettre en place.

Et alors qu'il était possible d'importer et d'utiliser l'iPhone avant même sa commercialisation en Europe, d'en décortiquer les fonctions, de l'essayer en conditions réelles et de mieux le faire connaître, ce sera beaucoup plus difficile avec le Palm Pré en version CDMA, dont une partie des fonctionnalités les plus innovantes sont fortement liées aux réseaux mobiles.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]