Resident Evil : Paul W.S. Anderson peu à l'aise avec Capcom

Le par  |  4 commentaire(s) Source : ShockTillYouDrop
paul-ws-anderson

Le producteur des films Resident Evil aurait selon lui bien du mal à entretenir des liens "normaux" avec Capcom. Paul W.S. Anderson indique dans une interview accordée à ShockTillYouDrop.com que ses rapports avec la société japonaise sont assez compliqués.

paul-ws-andersonCommuniquer avec Capcom comporterait apparemment ses difficultés, Paul W.S. Anderson en a visiblement fait l'expérience. L'homme derrière les trois films de la trilogie Resident Evil au cinéma vient de s'exprimer au sujet de son entente avec Capcom, détentrice des droits de la licence.

On pourrait penser que la firme nippone donnerait plutôt facilement accès à certains contenus liés aux jeux à l'équipe des films, afin que ces derniers se montrent les plus fidèles possibles à l'esprit original de Resident Evil. Paul ne semble pas partager cette opinion.


Froids comme des zombies ?
Il compare ainsi Capcom à la société Umbrella chère à la saga Resident Evil sur consoles, les deux partageant cette volonté de ne pas apporter les réponses que l'on attend d'elles :

"[...] ils sont trop marrants chez Capcom. On dirait qu'à chaque fois que je vais au Japon pour rencontrer Capcom, c'est comme d'aller voir l'Umbrella Corporation parce que vous leur demandez des choses et ils ne vous donneront jamais une réponse directe sur quoi que ce soit. C'est comme si je savais qu'ils me diraient que Wesker était dans le jeu, mais que quelque part ils ne me le confirmeraient jamais vraiment. Alors, bien sûr, c'était le méchant principal et il l'était également dans le film."

Si Capcom n'appréciait guère le travail de Paul W.S. Anderson, il serait logique de jouer franc-jeu avec lui. Mais on imagine bien que dans les faits, ce n'est pas forcément très réalisable. Dans le présent entretien, le réalisateur de Resident Evil : Afterlife aime aussi évoquer quelques ressemblances entre son film et Resident Evil 5. Qui est l'un des épisodes favoris du producteur, rappelons-le.

Resident Evil : Afterlife viendra rendre visite aux salles obscures le 10 septembre prochain.

Complément d'information
  • Paul W.S. Anderson adorerait refaire un film Mortal Kombat
    Mortal Kombat (le film) fut le long métrage qui a lancé la carrière de Paul W.S. Anderson. Rien de plus logique alors de sentir son envie d'en tourner un autre. Cela plairait certainement à des dizaines de milliers d'Américains.
  • Castlevania le film : Paul W.S. Anderson y pense encore
    On le pensait occupé, et il l'est. Le réalisateur du futur Resident Evil : Afterlife a pourtant le temps de s'imaginer travailler sur Castlevania, le film. Et aussi de l'adaptation cinématographique de Metal Gear Solid.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #626711
Une façon polie de demander à ce bouffon d'arrêter le massacre...concentré sur RE, il ne massacre rien d'autre en attendant
Le #626761
"Resident Evil 5. Qui est l'un des épisodes favoris du producteur, rappelons-le."

Ce n’est pas bien bon ça
Le #626811
quand on voit les daubes qu'il a réussi à pondre (et il continue le bougre !), on se dit qu'il n'y a rien d'anormal à l'ambiance glaciale chez Capcom.

En tout cas le T-shirt qu'il porte dans l'illustration de la news (TRY HARDER) correspond bien au personnage : son entêtement à réaliser des daubes et à transformer une license qui vaut de l'or en déjection canine (pour rester poli)
dommage qu'il n'a toujours pas compris comment bien faire (peut être avec resident evil12...ou 20 ? il faut combien de navets pour devenir bon ou comprendre qu'il vaut mieux arrêter les frais ?)
Le #626891
SAUF que... les films marchent très (très) bien en salle

Donc c'est que y'a quand même des gens qui vont voir, sinon, ils passeraient à autre chose les producteurs, sont pas fous, ils font ce qui marche...

Moi ce qui me choque plus dans l'article, c'est la "traduction" approximative (si j'ose dire) de generation NT, genre :

"C'est comme si je savais qu'ils me diraient que Wesker était dans le jeu, mais que quelque part ils ne me le confirmeraient jamais vraiment. Alors, bien sûr, c'était le méchant principal et il l'était également dans le film."

Si quelqu'un comprend cette phrase totalement, qu'il me le dise
On saisit l'idée, mais pas tout à fait français ça en être...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]