Perlan 2 : le planeur stratosphérique prêt à voler plus haut qu'aucun avion

Le par  |  5 commentaire(s)
Perlan 2

Le planeur stratosphérique Perlan 2, conçu pour atteindre les limites de l'atmosphère terrestre, a réalisé avec succès un premier vol d'essai avant de s'attaquer l'an prochain à des altitudes qu'aucun avion ne peut atteindre.

Aux confins de l'atmosphère terrestre, l'air devient si rare que la portance devient fragile et que les réacteurs ne peuvent plus fonctionner correctement. C'est tout là-haut que veut pourtant évoluer le planeur stratosphérique Perlan 2 dont le projet est soutenu par Airbus Group.

Avant d'atteindre des altitudes extrêmes qu'aucun avion ne peut atteindre, Perlan 2 vient de réaliser avec succès son premier vol d'essai dans l'Oregon (USA) qui l'a amené à une altitude de 5000 pieds (1500 mètres).

L'an prochain, au-dessus de l'Argentine, c'est à des altitudes de 90 000 pieds (27 500 mètres) qu'il s'attaquera, supérieures à celles des avions espions tels que le U-2 ou le SR-71, tout de même capables d'atteindre entre 21 000 et 26 000 mètres d'altitude.

Perlan

Même sans moteur, il atteindra des vitesses de plus de 640 km/h du fait de la faible résistance de l'air et les deux pilotes devront respirer de l'oxygène pur dans leur cabine pressurisée, à l'instar des spationautes dans l'espace.

Le Perlan 2 en profitera pour embarquer une batterie d'instruments scientifiques pour étudier la très haute atmosphère dans laquelle il évoluera, avec l'avantage de ne pas polluer les mesures du fait de son absence de moteur.

Perlan 2

Par ses mesures, il devrait donc participer à l'élaboration de modèles météorologiques et d'étude d'impact des changements climatiques, avec des prélèvements d'échantillons d'air dans la stratosphère pour mesurer les taux de composés chimiques pouvant potentiellement nuire à la couche d'ozone.

Les paramètres de vol seront soigneusement étudiés et pourront avoir des conséquences sur le développement de nouvelles technologies pour l'aviation civile, avec la possibilité à terme de faire voler les avions de ligne plus haut en toute sécurité.

Les conditions de vol du Perlan 2 seront enfin particulièrement intéressantes dans la mesure où elles se rapprocheront de celles de l'atmosphère martienne, beaucoup moins dense que l'atmosphère terrestre, permettant d'avoir une première approche de ce que pourrait donner le vol d'un engin volant dans le ciel de Mars lors de futures expéditions extraterrestres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1860672
je croyais que depuis l'incendie d'apollo 1 les engins spatiaux avait une atmosphère proche de celle de l'air non inflammable.
Le #1860713
J'ai pas bien compris la news, c'est un planeur, donc sans moteur mais il peux théoriquement 27500mètre de haut?? comment fait il ?
Le #1860730
jacob13 a écrit :

je croyais que depuis l'incendie d'apollo 1 les engins spatiaux avait une atmosphère proche de celle de l'air non inflammable.


la cabine est dépressurisée dans le planeur , il n'y a donc pas d'oxygène pur autours d'eux comme pour Appolo. ( feu d'oxygène pur due a un cour-circuit lors d'une mise sous pressions de la cabine pour ceux qui n'ont pas la connaissance de cet épisode tragique de la course a l'espace ).

Les deux pilotes seront équipés de scaphandres "autonomes" , avec des réserves individuelles. Il n'y aura donc peu de risque d'accident.
Le #1860732
lebon92 a écrit :

J'ai pas bien compris la news, c'est un planeur, donc sans moteur mais il peux théoriquement 27500mètre de haut?? comment fait il ?


... il bat des ailes !!!


- il sera "tracté" par un autre appareil qui le lâchera a une altitude suffisante. Il semblerait qu'un moteur a poudre éjectable style "jato" soit utilisé pour lui permettre de terminer l'ascension, moteur qui sera ensuite largué.

PS: il ne manquerai pas quelques mots dans ton message ... la relecture, c'est comme le papier toilette, indispensable ( atteindre - monter - voler - nager )


Le #1860747
lebon92 a écrit :

J'ai pas bien compris la news, c'est un planeur, donc sans moteur mais il peux théoriquement 27500mètre de haut?? comment fait il ?



Comme tout les planeurs: en utilisant les courants d'air chauds tu peux rester, théoriquement, indéfiniment en l'air.

Plus tu veux aller haut, moins il faut qu'il soit "exigent" niveau des courants d'air.
D'ailleurs, pour garder sa portance à cette altitude, il a forcement besoin d'aller "vite"

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]