Un baladeur numérique sur trois contient du contenu pirate

Le par  |  12 commentaire(s)
Taxe

Le piratage est le sport national en France n'hésite pas à titrer Le Figaro dans un article se faisant l'écho d'une étude TNS Sofres.

TaxeAlors que le Sénat a voté il y a une semaine le texte du projet de loi Création et Internet, acceptant le principe d'une réponse graduée avec pour finalité la coupure de l'accès à Internet pour les usagers du Net les plus addictes au piratage en dépit d'un processus d'avertissement, Le Figaro fait part des résultats d'une énième étude sur le sujet.

Réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française (2011 personnes âgées de plus de 15 ans), l'étude TNS Sofres montre que 34 % des baladeurs audio vidéo en circulation dans l'Hexagone renferment du contenu piraté. Une prédilection pour ce type d'appareil portable qui n'est toutefois pas le seul à être pourvu en fichiers illicites, puisque 20 % des disques durs externes détenus par les Français sont également concernés, 8 % des clés USB, 7 % des téléphones mobiles multimédias. Pour Le Figaro, le piratage est ainsi le " sport national en France ". Certes, on se doute que tous les sondés n'ont pas été foncièrement honnêtes et que les pourcentages annoncés sont dans la réalité plus élevés.

Toujours selon Le Figaro, ce sondage pourrait donner du grain à moudre alors que se tient aujourd'hui une réunion de la Commission de la copie privée avec comme sujet de débat la redevance pour la copie privée intéressant tous les appareils et supports de stockage de données. S'appuyant sur une décision du Conseil d'Etat, les industriels souhaitent voire baisser le montant de cette redevance, " au prorata des contenus piratés ", et s'opposent ainsi aux ayants droit qui veulent que cette redevance serve de compensation aux pertes liées au piratage d'oeuvres protégées.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #354941
"34 % des baladeurs audio " moi je dis minimun 60 % de menteur.

"20 % des disques durs externes " moi je dis 60-70 % de menteur.

peu de gens (et aucun dans mon entourage) possede legalement 100 % des music présente dans leurs mp3. après tout on parle bien d'un appareil ou l'on peut stocker des milliers de chansons.
Le #354961
Outre la "franchise" relative des sondés, tout dépend de ce qu'on considère comme "contenu piraté".

Pour certaines sociétés, la copie privée (à partir d'une musique achetée par un membre de la famille ou un ami) c'est du piratage, tant dis que pour certaines personnes, télécharger une musique ou un film qui est déjà passé à la radio / télé, c'est pas du piratage, puisqu'on pouvait déjà l'avoir gratuitement.


Le #354991
on est d'accord faut multiplier par 2.

et aprés ? y'en a qui ont 1 album piraté pour 15 achetés, d'autres la totalité.

donc encore une étude à sensation.

bref, on enfonce des portes ouvertes (ou on va dans le sens de HADOPI, au choix).
Le #355021
@Chitizoune
Oui, qu'est ce qu'un contenu pillé (pas piraté) ?
Si j'enregistre ce qui passe à la radio, c'est pillé?
Tout ce que j'enregistre à la télé c'est pillé également (*) ?

db

(*) Très certainement pour des sociétés comme TF1 ou M6 qui considèrent que pour revoir une émission ou un film il faut forcément en passer par leur VoD ! Le magnétoscope numérique est donc hors-la-loi (voir l'affaire avec Wizzgo du reste).
Le #355061
C'est quand même un peu normal qu'on trouve des fichier illégaux sur les baladeurs, les fichiers légaux étant bourrés de DRM et de format fermés, la majorité des baladeurs est incapable de les lires.
Le #355091
Faux et archi-faux.

Ce qui est condamnable est de mettre à disposition, c'est à dire de DI-FFU-SER un contenu sans en avoir l'autorisation des ayant-droit.

Il ne faut pas confondre "télécharger" (download) dans le sens de copier, éventuellement vers son baladeur, une œuvre que l'on trouve sur internet avec "télécharger" (upload) dans le sens de diffuser.

Le download n'est pas condamnable, car couvert par l'exception pour copie privée. Donc il ne peut y avoir de "contenu piraté" sur un baladeur !!!

Le #355121
le droit à la copie privée te demande de posséder l'original (ou une preuve d'achat de l'original).

dans ce cas, on parle - je suppose - de contenu dont on ne possède pas les droits d'exploitation.


Le #355141
Ha ha, quand on sait qui tient le figaro (sénateur UMP dassault industriel militaire dépendant entièrement des commandes de l'état) on se dit que ça tombe à point !

Franchement reprendre une information du figaro... Autant allez consulter directement la source, le site de l'UMP ...
Le #355161
oldjohn>+1
C'est vrai que le Figaro... vachement objectif comme journal !
Ah la vieille Réaction pas morte !
Le #355191
graveen >ne pas se tromper, ce n'est pas un DROIT à la copie privée mais une exception! (par exemple tu n'a pas le droit de porter plainte car tu n'arrive pas à faire une copie à cause de mesures techniques de protections).

Il n'est donc pas, en effet, illégal de copier chez sois à partir d'une source légale (ayant les droits, par exemple) si on possède un exemplaire légal (CD acheté par exemple).
J'ai cependant un doute sur la nécessité que la source d'où l'on télécharge soit légale.

J'suis souvent tellement fénéant de rentrer mon cd dans le lecteur que je préfere lancer un bitto du CD (et en plus j'me dis que la qualité d'encodage est surement mieux que ce que je ferais moi même).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]