Piratage: la RIAA l'emporte face à Thomas, 220 000$ d'amende

Le par  |  27 commentaire(s)
RIAA

L'industrie de la musique vient de faire condamner Jammie Thomas, jeune maman de 30 ans accusée de diffusion illégale de musique via le logiciel KaZaA, à 220 000 dollars d'amende.

RiaaL'organisation, représentante des maisons de disques, espère ainsi dissuader les petits malins qui s'aventureraient à vouloir télécharger leur musique sous copyrights sans payer.

Jammie Thomas a donc été condamnée à verser 220 000 dollars d'amende pour avoir partagé sa musique sur KaZaA, un logiciel de peer-to-peer ( échanges de fichiers entre internautes ).

" Ceci annonce clairement le message, du moins je l'espère, que télécharger et distribuer nos productions musicales n'est pas autorisé ", a déclaré Richard Gabriel, avocat principal des six labels impliqués dans cette affaire - Sony BMG, Arista Records LLC, Interscope Records, UMG Recordings., Capitol Records et Warner Bros. Records.

Parmi ses arguments finaux, Gabriel avait demandé aux jurés : " Je vous demande seulement de considérer que la nécessité de dissuader est ici très grande ". Dans le cadre de ce premier procès opposant un particulier aux majors aux USA, Thomas devra donc payer 9 250 dollars pour chacune des 24 chansons qui ont été particulièrement incriminées par l'accusation.

Jammie thomas riaa piratageD'après les dires de son avocat Brian Toder relayés par AP, " elle était en pleurs " et " anéantie ", soulignant le fait qu'elle ne gagne pas non plus des milles et des cents. Selon Gabriel, aucune décision n'a encore été prise du côté des majors afin de savoir si elles demanderont effectivement à Thomas de lui régler cette somme.

Cette mère célibataire a toujours nié avoir téléchargé et partagé les 24 chansons sur le réseau KaZaA, indiquant qu'elle n'avait même pas installé le logiciel.

Durant le procès, les maisons de disques ont présenté des preuves qu'un utilisateur de l'application, dénommé tereastarr, était bel et bien Jammie Thomas, ce que confirmèrent le fournisseur d'accès à Internet et une firme de sécurité.

Mais selon la défense, les compagnies n'ont jamais prouvé que c'était bien elle, " en tant qu'individu, qui s'était assise derrière son clavier et qui avait envoyé ces fichiers "." Nous ne savons pas comment cela est arrivé. (...) Tout ce que nous savons, c'est que ce n'est pas Jammie Thomas qui a fait cela ", a déclaré Toder aux jurés. Affaire à suivre.
Complément d'information
  • Piratage - RIAA : 16 campus US sous la pression des majors
    La RIAA ( Recording Industry Association of America ) vient d'envoyer plusieurs courriers à 16 campus des Etats-Unis, les prévenant de l'utilisation de leurs réseaux informatiques pour télécharger illégalement leurs oeuvres sur ...
  • RIAA - Piratage : Jammie Thomas règlera son amende
    Jammie Thomas, première internaute états-unienne à avoir été jusqu'à un procès contre la RIAA ( Recording Industry Association of America ), a annoncé qu'elle paierait bel et bien son amende.

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #186468
, ca fais chère la chanson.

elle va payer toute sa vie.

HONTE a toi RIAA.

pirater c'est mal, mai franchement l'amende est disproportionnée par rapport au délit, après tout il n'ont retenus QUE 24 chansons.

heuresement que l'on ne risque pas ca en france.
Le #186469
Moralité: vaut mieux détourner des millions que télécharger quelques chansons, ça risque moins.
Le #186470
@Chitzitoune : +1000000

Et je sais qu'on va me dire que je joue le "gaucho de base" mais la politique actuelle française va clairement dans ce sens !!! je rappelle que le gouvernement veut dépénaliser le abus de biens sociaux et de l'autre coté vous avez tous vu la déclaration sur les majors en "péril"...
Le #186471
pas forcement (je ne te parle pas des détounement de fonds qui appartiennent à l'etat car c'est direct à la chaise...), cela dit tu as raison car si tu ne te fais pas attraper au moins tu es riche <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> .
Le #186475
"je ne te parle pas des détounement de fonds qui appartiennent à l'etat car c'est direct à la chaise...),"
--
Va dire ca a notre ex-ministre de la culture...
Le #186476
Lobbying quand tu les tiens....
Le #186477
@frodon : au contraire, les biens publics sont bien souvent très mal utilisé, sans aucune sanction (ou alors tout aussi risible que le montant que doit payer cette personne pour la "faute" commise)

Elle en aurait fait de la vente à grande echelle, j'aurais compris, mais la, elle va devoir payer pendant des dizaines et des dizaines d'années (plus cher qu'une maison....) pour avoir télécharger de la musique....
Le #186478
@ Chitzitoune , aux USA, détourner (je ne parle pas d'une mauvaise utilisation) les fonds publics est un délit fédéral. on risque donc davantage que lors d'un detournement de fond d'une entreprise privé.
Le #186479
Faut bien que la RIAA provisionne pour le futur procès que lui intente Pirate Bay ! Avec autant d'éléments a charge ça risque de leur couter cher !!!
Le #186480
je ne me fais pas de soucis pour les finances de la RIAA.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]