Piratage de Rue89 et menaces sur Twitter, Pierre Haski porte plainte

Le par  |  6 commentaire(s)
Ulcan

Le cofondateur de Rue89, Pierre Haski a porté plainte ce mardi après avoir fait l'objet de menaces sur Twitter par le hacker franco-israélien Ulcan et après un canular de mauvais gout.

Cela fait plusieurs jours que l'activiste pro-israélien Ulcan pirate de nombreux sites ProPalestinien et menace des journalistes. Gregory Chelli de son vrai nom n'hésite ainsi pas à pirater des données privées et à communiquer des adresses de personnalités sur les réseaux sociaux.

ulcan 1 Dernier en date à en avoir fait les frais : Pierre Haski du site Rue 89, qui a donc déposé plainte pour "menaces", "usurpation d'identité d'un tiers" et "violation du secret professionnel", son adresse avait été communiqué par le hacker sur le réseau Twitter.

Mais dans l'affaire, Pierre Haski vise également un enregistrement publié le 8 aout sur YouTube, là encore attribué à Ulcan. Dans celui-ci, un homme se renseigne sue les antécédents judiciaires et l'adresse de Pierre Haski auprès d'un policier. Une affaire qui pourrait être à l'origine d'une visite des services de police samedi dernier à son domicile, trompé par un "indicateur" leur ayant indiqué qu'il aurait tué son épouse.

Plus tôt, c'était Benoît Le Corre, un autre journaliste de Rue 89 qui faisait l'objet d'un appel malveillant et ses proches, visés par des canulars téléphoniques similaires.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur les attaques informatiques subies par Rue89 le 8 aout dernier. Du côté des réseaux sociaux, Twitter a supprimé le compte du hacker.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1804841
Dans un sens, c'est du "terrorisme et de l'antisémitisme" (quand ce sont des "pro-palestiniens"), par contre quand c'est de l'autre côté, circulez, y'a rien à voir......
... "Merde, quand même !"

Ca me rappelle une intervention télévisée sur le conflit à Gaza où un correspondant en duplex s'énervait des massacres d'enfants et de civils du côté palestinien.

Retour sur le plateau, le journaliste qui se tourne vers cette ordure d'Arno Klarsfeld pour lui demander ce qu'il en pense. Réponse : "Bah il s'énerve, on voit bien que c'est de l'anti-sémitisme, donc y'a rien à dire de plus..."

Le #1804844
"Cela fait plusieurs jours que le pirate ultra sioniste israélien Ulcan pirate de nombreux sites d'informations et menace des journalistes et les gens qui ne pensent pas comme lui avec la complicité passive et tacite de l'Etat Français et d'Israël."

Il se trouve qu'on a le droit d'être ni pour les sionistes tels qu'ils sont devenus aujourd'hui ni pour le Hamas, mais simplement pour les enfants et les civils qui se font déchiqueter.

Cela dit, ces journalistes étaient bien contents quand des pirates balançaient les noms des gens proche du milieu Soral et que ceux-ci perdaient leurs boulots... donc à leur tour ils découvrent les joies d'exprimer leurs points de vue aux "on est les plus gentils et tous les autres sont des nɐzis"
Le #1804852
C'est aussi une guerre des mots et de manipulaiton. Dans la bouche même du premier ministre (Manolito), le "sionisme" est associé aux "sémites". Valls a dit CLAIREMENT qu'être contre le sionisme, c'est être "anti-sémite", donc être "facho", "nazi" et "vouloir exterminer tous les juifs".

Ca n'est pas du tout le cas, mais ça "permets" (encore une fois, manipulation sournoise) de faire oublier que le sionisme est un mouvement ultra nationaliste d'extrême droite qui fait passer notre FN pour des enfants de coeur. Ou comment faire passer les bourreaux pour des victimes.

Du coup, "grâce à ça" et à la complicité des merdias, il est IMPOSSIBLE de défendre les palestiniens ou de critiquer la politique d'invasion armée d'Israël sans se faire étiqueter d'anti-sémitisme. C'est exactement ce qui est arrivé à l'acteur Javier Bardem récemment qui avait juste publié un manifeste pour l'arrêt du massacre de la population civile à Gaza.

Le mec a été harcelé par TOUTE la clique médiatique aux US à coups de déclarations du genre "c'est une honte de se rendre compte que Javier Bardem est devenu anti-sémite". Et Bardem a été obligé de "s'excuser", pour espérer ne pas être blacklisté. Même chose pour Jon Stewart qui a fait un sketch critiquant le conflit et s'est fait traiter d'anti-sémite... alors qu'il est qui est juif, punaise...

Après quand des mecs comme Soral (et beaucoup d'autres) viennent dire qu'il y a une REELLE influence de ou alignement avec les intérêts israéliens sur la scène médiatique et politique, comment ne pas leur donner raison sur CE point ? (je ne parle pas du reste)

C'est une évidence qu'il est impossible de débattre du sujet ou de critiquer les interventions armées d'Israël. Comme le disait si bien Volaire, "Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer"
Le #1804860
Son compte est encore dispo, ou du moins c'est un nouveau... https://twitter.com/hashtag/ulcan?src=hash

Le #1804874
orakaa a écrit :

C'est aussi une guerre des mots et de manipulaiton. Dans la bouche même du premier ministre (Manolito), le "sionisme" est associé aux "sémites". Valls a dit CLAIREMENT qu'être contre le sionisme, c'est être "anti-sémite", donc être "facho", "nazi" et "vouloir exterminer tous les juifs".

Ca n'est pas du tout le cas, mais ça "permets" (encore une fois, manipulation sournoise) de faire oublier que le sionisme est un mouvement ultra nationaliste d'extrême droite qui fait passer notre FN pour des enfants de coeur. Ou comment faire passer les bourreaux pour des victimes.

Du coup, "grâce à ça" et à la complicité des merdias, il est IMPOSSIBLE de défendre les palestiniens ou de critiquer la politique d'invasion armée d'Israël sans se faire étiqueter d'anti-sémitisme. C'est exactement ce qui est arrivé à l'acteur Javier Bardem récemment qui avait juste publié un manifeste pour l'arrêt du massacre de la population civile à Gaza.

Le mec a été harcelé par TOUTE la clique médiatique aux US à coups de déclarations du genre "c'est une honte de se rendre compte que Javier Bardem est devenu anti-sémite". Et Bardem a été obligé de "s'excuser", pour espérer ne pas être blacklisté. Même chose pour Jon Stewart qui a fait un sketch critiquant le conflit et s'est fait traiter d'anti-sémite... alors qu'il est qui est juif, punaise...

Après quand des mecs comme Soral (et beaucoup d'autres) viennent dire qu'il y a une REELLE influence de ou alignement avec les intérêts israéliens sur la scène médiatique et politique, comment ne pas leur donner raison sur CE point ? (je ne parle pas du reste)

C'est une évidence qu'il est impossible de débattre du sujet ou de critiquer les interventions armées d'Israël. Comme le disait si bien Volaire, "Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer"


Bin voltaire résume tout. Mais la victimisation systématique commence à ne plus prendre. J'ai ouvert les yeux grâce à quelqu'un sur ce peuple de merde. Je ne dirai pas le nom mais on va dire que, plus haut c'est le soleil...
Le #1804893
Encore une fois, il est trop difficile de discuter de ce sujet tant que l'amalgame Juif-Israëlien-Sioniste est présent...

Le sionisme est prôné par les hautes sphères de la socièté ; Il surfe sur le capitalisme et se dissimule sous la religion juive. Sa stratégie principale est l'opération sous fausse-banière. Et certaines vont au-delà de l'imagination !!!!!

Et à mon avis, ils adorent que les gens fassent l'amalgame, la rancoeur (ou la haine) envers un peuple empêche de réfléchir...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]