Plastic Logic prêt à lancer son lecteur e-paper

Le par  |  1 commentaire(s) Source : New York Times
Plastic Logic logo

Plastic Logic s'apprête à dévoiler son lecteur e-paper qui devra séduire les entreprises cherchant à réduire leur consommation de papier mais qui pourrait également servir de remplacement aux journaux papier.

Plastic Logic logoComme promis en août, la société britannique Plastic Logic se prépare à annoncer son propre lecteur e-paper, dans la foulée de la mise en service de son site de production d'affichages souples de Dresde, en Allemagne.

Le lecteur n'a pas encore de nom officiel mais il se distingue déjà par la taille de son affichage, plus grande que les lecteurs e-paper déjà commercialisés, comme le Sony Reader ou le Cybook. Il doit permettre de réduire la consommation de papier dans les entreprises grâce à son affichage sans rétroéclairage et ne consommant de l'énergie que lors de la mise à jour des informations à l'écran.

Mais l'aspect professionnel n'est pas le seul visé. Ce lecteur pourrait également servir à afficher le contenu de journaux papier. Avec sa lisibilité proche de celle d'une feuille imprimée, sa faible consommation d'énergie et son affichage de grande taille, il pourrait servir de substitut aux journaux.


Entre promesses et incertitudes
Plastic Logic exempleLe Lecteur Plastic Logic ne sera pas commercialisé avant le premier semestre 2009 mais déjà les discussions sont en cours pour savoir quels médias pourront ainsi être proposés de façon numérique. Certes, on ne pourra pas le rouler comme une feuille de papier mais la couleur et l'affichage d'images mobiles sont attendus pour 2010, selon E-Ink, l'un des fournisseurs d'écrans e-paper.

Des prototypes ont déjà été dévoilés dans plusieurs salons, ce qui suggère que la commercialisation n'est plus très loin. En revanche, le modèle économique des journaux numériques reste à bâtir. Entre l'absence d'information quant à l'adoption de ce nouveau mode de lecture par le public et la crainte du piratage, tous les détails ne sont pas encore réglés.

Et, selon le New York Times, un obstacle au développement de ce marché existe : les sites d'information eux-mêmes. Avec le développement des connectivités sans fil, WiFi et cellulaires, les outils ne manquent pas pour accéder directement au contenu sur le Web, chez soi comme en déplacement.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #315241
Hum...
Bon, je n'ai pas bien compris si l'écran était souple ou rigide.
En tout cas, si c'est un écran souple et très fin ça pourrait vraiment être sympa. Il reste à voir le prix (quand on connait celui des lecteur d'e-book on ne peut que être pessimiste).

Sinon, concernant les médias. Un partenariat avec les journaux pourrait être très bien. Un abonnement à "le monde" par exemple et on à un lecteur d'e-book à moitier prix et possibilité de télécharger le journal tous les matins.
A terme, il faudrait des bornes dans les points press pour récupérer le journal ça serait le must

Sinon, à propos du piratage.
Pou empécher le piratage, il ne faut rien faire contre, juste développer des solutions avec un avantage par rapport celui-ci.
Si ils commencent à nous mettre des DRM ou des formats proprio dans les lecteurs ça ne marchera jamais.

Enfin, vivement l'année prochaine pour les 1er tests et 2010 pour un truc vraiment utilisable avec images et tout
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]