La publicité mobile sous la menace de la crise en 2008

Le par  |  0 commentaire(s)
SMSchinois

La publicité mobile sort à peine des limbes mais déjà les nuages s'amoncellent autour de son berceau. La crise économique partie des Etats-Unis pourrait rendre son décollage plus difficile que prévu.

SMSchinoisAprès une année 2006 qui a permis de valider les techniques et une année 2007 dédiée à l'élaboration des modèles économiques, 2008 devrait être l'année du décollage de la publicité mobile. Devrait, car la crise économique partie du secteur des crédits à risques aux Etats-Unis et frappant les marchés établis sur tous les continents, est en train de faire office de grain de sable dans ce calendrier établi.

La publicité mobile est un domaine prometteur...à condition de lui donner sa chance de grandir et de se renforcer. Or un premier coup de semonce a été donné avec le constat de la chute de 7% du clic de bannière publicitaire traditionnelle observée sur le marché américain de novembre à décembre 2007 ( source ComScore ).

Ce désintérêt relatif du public, peut-être provoqué par les soucis économiques, pourrait inciter les annonceurs à ne pas s'écarter de la publicité en ligne traditionnelle. Et avec un budget pour la publicité mobile représentant moins de 1% de la manne publicitaire, les perspectives s'annoncent plutôt sombres pour une expansion de ce secteur particulier.

Pourtant, l'industrie des télécommunications estime être pour le moment relativement épargnée par la crise économique faisant s'effondrer les indices boursiers, tandis que les signes d'une récession aux Etats-Unis s'accumulent, malgré l'annonce d'un plan de relance par le gouvernement américain.


Des annonceurs à convaincre
La publicité mobile est également à la recherche des outils qui permettront de mesurer ses effets auprès des utilisateurs. Les arguments sur le potentiel de la la plate-forme mobile ( 1 milliard de téléphones portables vendus en 2007 dans le monde ), sur le choix des modèles publicitaires ( SMS, MMS, bannières mobiles, envois par Bluetooth ou bientôt par NFC ), sur les possibilités de publicités contextuelles visant des cibles spécifiques, sur l'association avec des technologies comme le GPS ou les réseaux communautaires doivent encore être validés par des données concrètes.

Les publicitaires, tout en prêchant pour leur paroisse, estiment que réduire les budgets de publicité mobile reviendrait à manquer de belles opportunités en n'occupant pas précocément un espace encore relativement vierge et bon marché, d'autant qu'il est facile de croiser la publicité mobile avec d'autres formats comme les publicités télévisées ou imprimées.

Sans compter les efforts de Google, Yahoo! ou Microsoft pour occuper le terrain et bâtir des modèles économiques complexes pour tenter de répondre aux attentes de tous les acteurs. L'année 2008 s'annonce donc particulièrement critique pour l'essor de la publicité mobile et beaucoup de start-up lancées dans l'aventure risquent de ne pas résister à cette tiédeur du marché.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]