Qarnot Computing : un supercalculateur en guise de radiateur

Le par  |  3 commentaire(s)
Qarnot computing

L'idée n'est pas nouvelle et est déjà en application aux États-Unis, mais pour la première fois, une société française souhaite se lancer sur le marché : profiter de la chaleur émise par des serveurs de calcul pour chauffer des foyers.

C'est Qarnot computing qui adapte cette idée et présente son projet de radiateur numérique : un serveur déguisé en radiateur capable d'émettre une chaleur douce et donc de chauffer des logements.

Le concept affiche un atout écologique certain : plutôt que de perdre la chaleur émise par les serveurs et de faire opérer des radiateurs en doublon pour chauffer les logements, le radiateur de Qarnot pourrait faire d'une pierre deux coups et économiser des tonnes démissions de CO2 chaque année.

Qarnot

Traditionnellement, les serveurs sont stockés dans des centres qui doivent être climatisés pour éviter que la chaleur n'augmente trop au coeur de chaque baie et ne provoque pannes et erreurs. La consommation énergétique de ces serveurs explose littéralement, ce qui oblige certains géants du net à retravailler leur image en misant sur des stations fonctionnant uniquement avec des énergies renouvelables.

Le concept de Qarnot repose sur l'installation de Q.Rad dans les foyers, qu'il s'agisse de simplement accueillir une solution de chauffage tandis que l'ordinateur réalise des calculs pour une banque, ou d'une station aux fonctions multiples qui allie chauffage et ordinateur personnel. Chaque Q.rad est intégré dans une grappe d'ordinateurs, qui, une fois multipliés, forment un supercalculateur.

Le système pourrait également être installé au coeur des entreprises, qui réaliseront des économies au niveau du chauffage, tout en gardant le contrôle de leur propre super calculateur installé dans chaque pièce d'un même bâtiment.

Des capteurs intégrés aux Q.Rad pourraient également permettre de proposer des fonctionnalités connectées à des bâtiments tout entiers. Dans un premier temps, ce sont les professionnels qui seront visés par le produit, mais à l'avenir, le Q.Rad pourrait s'installer dans les foyers des particuliers pour proposer des solutions multifonctions.

Reste la question de la chaleur dégagée par le fonctionnement de l'ordinateur embarqué en été...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1869100
Perso j'ai un radiateur dans mon bureau que je n'utilise jamais pour deux raisons :

- 2 tours PC + 1 tour serveur + 4 écrans.
- Un conduit de cheminée qui passe par le bureau.


Le #1869148
Je m'étais interrogé il y a quelques années suite à une comm d'OVH. Je me demandais pourquoi ils n'exploitaient pas leur eau chaude pour alimenter Roubaix ou une mini centrale électrique.

Perso, j'ai collé des Peltiers sur mon boitier pour alimenter des LED depuis longtemps et j'ai le projet de stocker cette énergie "perdue" dans des batteries type lipo
Le #1869169
"Reste la question de la chaleur dégagée par le fonctionnement de l'ordinateur embarqué en été.."
=>Ouais, avec le réchauffement des dernières années, le petit problème de ce super calculateur c'est qu'il risque de ne tourner que 5-6 mois par an...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]