Antitrust : la NDRC chinoise mène l'enquête sur Qualcomm

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
Drapeau Chine

La NDRC, entité régulant les prix en Chine et gérant les questions antitrust a ouvert une enquête sur Qualcomm et plusieurs autres groupes. Sans dire pour quel motif.

Les soucis de Qualcomm en Chine pourraient s'intensifier avec l'ouverture d'une enquête de la NDRC ( National Development and Reform Commission ) qui traite des problématiques antitrust et fixe les prix dans différents secteurs industriels.

Logo Qualcomm headofficeDéjà malmené par les révélations sur les écoutes de la NSA qui rend les groupes télécom américains suspects, le spécialiste des puces mobiles et des technologies sans fil doit avancer prudemment pour ne pas être débordé par la concurrence chinoise.

La NDRC n'a pas précisé ce qui motive son enquête et Qualcomm dit ne pas savoir ce qui lui est reproché mais l'initiative semble faire partie d'un cadre plus large, la commission ayant indiqué il y a peu vouloir mener des enquêtes antitrust dans six domaines industriels, allant de la technologie à la médecine, rapporte Reuters.

Citant des analystes, l'agence évoque la possibilité d'une volonté du gouvernement chinois à mettre en avant les fabricants de puces mobiles locaux, comme Spreadstrum Communications ou RDA Microelectronics, rachetés récemment par des entreprises proches des autorités chinoises.

Qualcomm a déjà indiqué être prêt à collaborer à toute requête et demande d'information de la NDRC mais les investisseurs sont légèrement inquiets des suites à donner, faisant chuter le cours en bourse de 1%.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1569562
"...la NDRC ( National Development and Reform Commission ) qui traite des problématiques antitrust et fixe les prix dans différents secteurs industriels."

Hahahaa nos amis chinois ne manquent pas d'humour ... c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité !

Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'en Occident, les lois antitrust servent à empêcher qu'un seul fournisseur ne soit en mesure de fixer SES prix comme étant les prix du marché ; alors qu'en Chine, c'est un établissement appartenant au "pouvoir" qui 'fixe' les prix et décide quels sont les fabricants autorisés à intégrer le marché ..!!!
Le #1570012
Un parti communiste unique qui fait une enquête anti trust.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]