Qualcomm FlashLinq : P2P et réseaux de voisinage

Le par  |  2 commentaire(s)
Qualcomm logo pro

Le fondeur Qualcomm va dévoiler au salon MWC 2011 de Barcelone une technologie mobile de peer-to-peer, baptisée FlashLinq, créant des "réseaux de voisinage".

Qualcomm logo proQualcomm est un fondeur fabless produisant des modems et processeurs mobiles se retrouvant dans de nombreux smartphones ( désormais jusque dans l' iPhone ) mais c'est aussi une société développant de nouvelles technologies mobiles qu'elle tente ensuite de proposer sous licence, une part significative de ses revenus annuels provenant des royalties générées.

A l'occasion du salon MWC 2011 de Barcelone ( du 14 au 17 février prochain ), le fondeur présentera une nouvelle technologie FlashLinq se présentant comme un système d'échange mobile en peer-to-peer créant un réseau dynamique et distribué selon un concept de communication de proximité, " dans lequel les utilisateurs se connectent, se déconnectent et communiquent directement avec d'autres utilisateurs mobiles, de manière continue et en haut débit, grâce à leur proximité physique. "


Réseau décentralisé

Le système FlashLinq utilise un mode sans fil TDD OFDMA utilisant un spectre dédié et peut gérer jusqu'à 1 millier de périphériques simultanément dans un rayon d'environ 1 kilomètre. Ces échanges entre appareils proches constitue un " réseau de voisinage " ( neighborhood-area network ou NAN ) sur lequel il est possible de greffer des applications.

Si l'idée de base n'est pas très différente de celle de la création d'un réseau mesh, Qualcomm met en avant les possibilités de FlashLinq pour étendre les couvertures réseau sans avoir à installer de nouvelles stations de base et faire émerger de nouvelles applications comme " la publicité directe locale, les réseaux géo-sociaux et la communication machine-to-machine ", indique Ed Knapp, vice-président exécutif chez Qualcomm.

A voir comment le fondeur saura vanter les mérites de sa solution face aux différentes technologies sans fil existantes et permettant d'obtenir peu ou prou un résultat approchant. Toujours est-il que l'opérateur SK Telecom teste la solution en Corée du Sud. FlashLinq sera également en démonstration au salon MWC 2011 de Barcelone.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #749551
et les échanges discrets (chut faut pas le dire, ça sortira jamais)
Le #749861
Cette technologie peut chambouler le paysage des télécom en ce sens où il n'y aurait plus besoin de fournisseurs d'accès Internet.

En effet, si tout le monde utilise cette technologie, cela signifie qu'on peut communiquer avec n'importe qui, et donc il n'y a plus la barrière du FAI. Il suffit ainsi d'une seule personne dans réseau qui fasse le pont avec le web et les FAI ne sont plus indispensables.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]