Radio numérique terrestre : dans la même impasse que la TMP

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Les Echos
radio numérique

Le dossier de la radio numérique terrestre (RNT) continue de piétiner, faute d'un modèle économique visible.

radio numériqueLa radio numérique terrestre est le projet devant faire passer la radio, comme la télévision, au numérique en proposant de nouvelles possibilités pour les stations, comme l'affichage d'informations supplémentaires ou contextuelles à une émission et de l'interaction avec les auditeurs.

Mais, comme la TMP ( télévision mobile personnelle ), les obstacles à son déploiement sont nombreux, à commencer par un modèle économique qui ne fait pas l'unanimité. Plusieurs grands groupes de radio s'opposent au projet et refusent de financer les millions d'euros annuels nécessaires à la création des infrastructures sans visibilité sur la suite.


Le gouvernement ne s'engage pas

Si les petites radios y restent favorables, voyant là une possibilité d'étendre leur influence, le gouvernement reste sur une position d'attente, ne voyant pas non plus comment rentabiliser un investissement qui pourrait se compter en dizaines de millions d'euros, suggère le journal Les Echos.

Dans la TMP comme pour la RNT, le problème semble être le même : quel modèle économique adopter pour inciter les sociétés partenaires à faire les efforts financiers indispensables à son déploiement.

Le rapport Kessler, qui doit faire le point sur le sujet et éventuellement proposer des pistes alternatives,  pourrait ne pas être très optimiste, la radio numérique n'ayant pas fait des étincelles dans les pays où elle a été lancée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #759561
La radio numérique terrestre a quand même plus de raison d'être que la TMP, cette dernière n'ayant rigoureusement aucun intérêt. Plus "amusant" : cela existait avant la TNT.

Mais tout a été fait de travers, rien qu'en changeant de technologie de diffusion en cours de route. Soit dit en passant, il y a des pays où le succès est réel.

Tant qu'une offre pérenne n'est pas proposée, il est bien évident que les clients potentiels ne se bousculeront pas pour acquérir des autoradios et autres équipements compatibles...
Le #759711
Ne pas oublier que dans les autre pays, c'est une norme commune qui a été choisi, seule la France a choisi une norme différente (seul la Corée du sud utilise aussi cette norme de mémoire)

Et puis il faut voir le chantier, autant avec la TNT on peut acheter un adaptateur et c'est un moindre coût.
Mais pour la radio ? Il faut tout changer, du radio-reveil à la chaine hifi.
Et puis il y a un peu les voitures aussi, non ? Rappeler moi combien il y a de voiture en France ? Et il faudrait que tout le monde change de radio ?
Autant les fabricant de poste vont être content, autant les conducteurs j'en doute. Et puis mettre un autoradio autre que d'origine de nos jours c'est pas folichon, il faut voir toute les fonctions que l'on perd (réglage de l'heure, affichage déporté, commande au volant ...)
Et sans compter les constructeurs, je doute que Renault développe une radio pour changer celle que j'ai dans ma voiture de moins de 6mois rien que pour nous petit francais.

Pour moi c'est pas près de le faire, le marché est énorme certes, le principe de fonctionnement est super, mais au final c'est encore notre porte-monnaie qui trinque.

Petit raisonnement rapide, cas d'une famille typique francaise
1 couple avec 3 enfants =
- 2 voitures ->2 postes de radio
- 3enfants (au moins 2 postes de radio)
- 1 salon = 1 chaine hifi
Et je ne parle pas de la radio qui est dans l'atelier de bricolage de monsieur, de la radio qui a dans la buanderie de madame pour faire le repassage ...

Et bé, j'ai fait long cette fois ci ...
Le #759721
long, mais complet. ça reflète exactement mon avis.

j'aurais dit +1 ça aurait fait plus court, mais ton analyse tout à fait juste méritait un peu plus.


Le #759741
Effectivement, les remarques sont pertinentes. Je n'évoquais que la partie infrastructures, qui serait un peu le point de départ du marché, mais toutes les problématiques ensuite pour amener la RNT au public sont tout aussi épineuses.
Le #760541
Le meilleur principe serait (et c'est tout à fait possible) de conserver durablement une partie des émissions en analogique, le reste en numérique. Les petites stations locales pourraient rester en FM ; et comme une station émise en numérique nécessite 80 à 90 % de bande passante en moins, il ne devrait pas être si difficile de contenter à peu près tout le monde avec un minimum de contraintes. Quitte à revoir la situation après quelques années de fonctionnement.

Cela n'a pas été fait en TV car la bande passante récupérée sur l'analogique - gigantesque, une chaîne TV analogique utilisant énormément de bande passante - est convoitée depuis des années par les opérateurs mobiles.

Mais tel que c'est parti, je crois bien qu'en n'en verra jamais la couleur, et effectivement le choix de la norme française est parfaitement idiot (les fabricants en sont les premiers à se plaindre.) Quand on pense que d'autres pays se sont lancés il y a plus de 15 ans...
Le #766721
Bonjour,
Suite à l'arrêt de la TV analogique en région parisienne, j'ai trouvé 27 stations radio numérique, sans doute à titre expérimental.
Réception possible avec une radio numérique PURE Evoke Flow (UK) mais impossible sur une chaine DENON (UK également).
Savez-vous ce qui va se passer dans le futur???
Merci
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]