Radiofréquences et santé : l'Afsset promet une étude solide

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AFP
Afsset logo

L'avis concernant l'effet éventuel des radiofréquences sur la santé humaine, que doit rendre l'Afsset en septembre après évaluation des études scientifiques, ne sera pas une simple réactualisation d'une étude antérieure et prendra en compte toutes les grandes thématiques sujettes à polémique.

Afsset logoLa table ronde " Radiofréquences, santé et environnement ", qui s'est terminée fin mai, a montré toute la difficulté pour les différents intervenants de se mettre d'accord sur le cadre scientifique et donc sur l'ampleur des mesures éventuelles à prendre.

Les différents rapports scientifiques sur ce domaine sont en désaccord sur les conclusions, entre soutien d'une absence de risque et mise en place d'un principe de précaution renforcé. Si le gouvernement est prêt à renforcer l'information au consommateur et à interdire l'usage du mobile pour les jeunes enfants, pas question pour le moment de répondre à la demande des associations de modifier les réglementations.

Deux études importantes doivent être publiées cette année et permettre - peut-être - d'y voir plus clair : l'étude Interphone, dont il apparaît de plus en plus qu'il sera difficile d'en tirer une conclusion tranchée, et l'étude menée par l' Afsset ( Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail ) qui est attendue au mois de septembre et qui doit faire le point sur l'état de la recherche en passant en revue les différentes études scientifiques.


Un vrai travail d'investigation
interdiction mobileEt pour cette dernière, Martin Guespereau, jeune directeur général de l'Arcep, affirme le sérieux du projet : il ne s'agira pas de se contenter de réactualiser l'étude précédente de 2005 mais bien de tenter de faire le point sur les différents sujets de préoccupation ( effets des téléphones portables, effets des antennes-relais, hyper-électrosensibilité, existence d'effets autres que l'effet thermique, seul reconnu actuellement...).

Même le rapport BioInitiative, mis en avant depuis sa parution en 2007 par les associations pour les risques sanitaires qu'il évoque, sera soumis à l'analyse de l' Afsset. Un représentant des associations est d'ailleurs présent en qualité d'observateur, précaution utile pour éviter de voir l'étude rejetée en bloc. L' Afsset a pris de nombreuses précautions pour garantir les conclusions de son rapport.

Pour autant, Martin Guespereau prévient qu'il ne faudra pas espérer obtenir toutes les réponses aux questions de santé liées aux radiofréquences. L'étude fournira toutefois une base de discussion un peu moins floue que jusqu'à présent.

Complément d'information
  • Ouverture du portail Radiofréquences, Santé, Environnement
    Le gouvernement lance son portail Web interministériel consacré aux radiofréquences, permettant d'obtenir des informations sur les radiofréquences émises par les téléphones portables et les effets sanitaires potentiels et de suivre ...
  • La Fondation Santé et Radiofréquences dans l'expectative
    Son Conseil Scientifique est prêt à une démission collective au mois d'octobre si les pouvoirs publics ne se prononcent pas plus clairement sur les moyens voulus pour la recherche française concernant les effets des radiofréquences ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #468971
encore un nième rapport qui ira dans un tirroir?
Par contre, en ce qui concerne le fameux rapport 'bioinitiative', je vous propose de vous reporter vers ce lien:
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1133
Tres instructif, rédigé par des gens qui décryptent les informations scientifiques et pseudoscientifique. Cela permet de relativiser les commentaires des uns ET des autres.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]