Ransomware : les transports en commun de San Francisco gratuits pour une journée suite à un piratage massif

Le par  |  5 commentaire(s)
Taxis San Francisco

Les ransomwares ne touchent pas que les particuliers : le système de réservation des tickets de transport en commun de la ville de San Francisco en a également fait les frais, rendant l'accès au réseau gratuit l'espace d'une journée.

Pendant 24 heures, les distributeurs de tickets de métro, de tram et de bus de la ville de San Francisco ont entièrement été bloqués : la faute à un piratage d'envergure de la société Muni qui gère l'intégralité des services de transport en commun de la ville.

L'attaque ne visait pas spécialement à rendre les transports gratuits, mais à prendre en otage la société et son activité à l'aide d'un rançongiciel (Ransomware). Le malware a ainsi bloqué l'activité des distributeurs tout en indiquant un message sur les écrans de tous les postes du réseau : "You hacked, ALL Data Encrypted" accompagnée d'une adresse vers laquelle envoyer 73 000 bitcoins, soit 50 millions d'euros afin de récupérer la clé de déchiffrement des données.

Afin de ne pas bloquer les utilisateurs, la compagnie de transport a décidé de rendre l'accès gratuit à l'ensemble de ses services. Muni a été contrainte de rétablir une base de données préalablement sauvegardée sur l'ensemble de ses distributeurs dont 2122 ont été infectés sur un parc de 8656.

Le malware a pu être déployé depuis l'ordinateur d'un administrateur du réseau, via une campagne de phishing.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1935952
Y'en a un qui doit être en train de préparer un nœud coulant avec un câble rj45
Le #1935976
Yacka a écrit :

Y'en a un qui doit être en train de préparer un nœud coulant avec un câble rj45



Le #1935977
Ca fait peur...
Le #1935979
Bienvenue dans Watch Dogs 2.


p0wn3d !
Le #1936089
Sur un autre site de nouvelles, on mentionne plutôt 73,000 $ "en bitcoins" ce qui semblerait plus logique que de demander une rançon ridiculement élevée de 53 millions de dollars US (que personne ne payerait de toute façon...). Le but d'un ransomware étant, entre autre, (à moins que je me trompe) de faire de l'argent.

EDIT : ça serait plutôt une rançon de 100 bitcoins...soit 73000 euros environs
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]