US : les piles à combustible se font attendre

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Associated Press
Department Transportation logo

En autorisant le transport de substances comme le méthanol à bord des avions depuis le mois de mai, le Département du Transport américain a levé un obstacle majeur au développement des piles à combustibles dans les appareils mobiles. Mais beaucoup reste à faire.

Department Transportation logoC'était une décision espérée depuis longtemps et un goulot d'étranglement pour le développement des piles à combustibles dans les gadgets électroniques : le méthanol fait partie  depuis le mois de mai 2008 des substances autorisées à bord des avions aux Etats-Unis.

Les piles à combustible sont vues comme l'une des réponses au problème de l'autonomie des appareils mobiles et les recherches vont bon train pour miniaturiser et optimiser les dispositifs, permettant de doubler ( voire plus ) la durée d'utilisation des gadgets.

Deux filières sont à l'étude, l'une utilisant l'hydrogène comme combustible et l'autre, qui fait l'objet d'un plus grand nombre de recherches, faisant appel à la décomposition du méthanol. Les piles à combustible se rechargent avec des cartouches de l'une ou l'autre substance, assurant des heures de fonctionnement.

Cependant, le méthanol est un composé très inflammable ( et toxique par ingestion ) et, à ce titre, non autorisé à bord des avions, ce qui constitue un problème à l'adoption des piles à combustible dans les appareils mobiles ou les ordinateurs portables.


La route reste encore longue
MTIMicro Mobion 02Pour Sara Bradford, consultante chez Frost & Sullivan, il s'agit même du " plus gros problème de ce marché, comment s'affranchir de la réglementation. " Et c'est justement sur ce point que les choses évoluent puisque le Département américain du transport a déréglementé plusieurs substances, comme le butane, le méthanol ou l'acide formique, dans le cadre d'un usage de type pile à combustible, à bord des avions.

C'est une porte qui s'ouvre pour les développeurs de ces systèmes mais il faudra toutefois encore attendre 1 à 2 ans avant de voir se développer les usages autour des piles à combustible. Si les technologies commencent à répondre aux objectifs en termes d'efficacité et de miniaturisation, il reste encore d'autres problèmes à régler, dont celui de la distribution des cartouches de recharge.

Il semble vraisemblable que les premiers produits disponibles seront plutôt hybrides, notamment pour les ordinateurs portables. Mais il reste beaucoup à faire pour standardiser le secteur et l'usage régulier de piles à combustible pourrait n'intervenir que d'ici cinq ans.

si beaucoup de projets sont en cours de développement aux Etats-Unis et au Japon, le CEA-Liten , en Europe, a récemment rappelé qu'il travaillait activement sur une technologie de pile à combustible ( filière Hydrogène ) miniaturisée pour une utilisation dans les téléphones portables, grâce à des micropiles ( ou micropac ) qui pourraient être commercialisées dès 2010.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]