Projet de loi sur le renseignement : voir et écouter toujours plus...mais à quelle fin ?

Le par  |  7 commentaire(s)
Hokkaido Japon espionnage trou de serrure

Le projet de loi sur le renseignement doit légitimer de nombreux dispositifs permettant d'intercepter les données échangées sur les réseaux fixes et mobiles, ce qui inquiète le Conseil national du numérique qui y voit l'ébauche d'un système de surveillance de masse.

Presque de la même façon que les attentats du 11 septembre 2001 ont légitimé la mise en place de systèmes de surveillance de masse de la population aux Etats-Unis, dont la face cachée s'est un peu dévoilée avec les révélations apportées par les documents d'Edward Snowden, la France veut disposer d'outils de surveillance efficaces dans la lutte contre le terrorisme après la tragédie qui a touché Charlie Hebdo.

Antennes-4g Le projet de loi sur le renseignement présenté en conseil des ministres ce jour vise à assouplir largement les possibilités d'utilisation de divers moyens d'écoute des réseaux fixes et mobiles qui n'étaient jusque là autorisés que dans des cadres stricts...ou pas du tout.

Selon les termes du projet de loi, l'accès aux métadonnées des utilisateurs est plus que jamais permis tandis que les services de renseignement pourront installer micros, caméras espion et balises de suivi sur des véhicules ou des objets pour obtenir les informations nécessaires.

Ils pourront également installer des mouchards jusque dans les centres des opérateurs ou utiliser des keyloggueurs pour espionner les saisies au clavier sur des ordinateurs. Il deviendra également possible de faire appel à des systèmes dits IMSI catchers simulant des antennes-relais pour récupérer des données issues du trafic data mobile.


Des moyens de surveillance accrus, pour quoi faire ?
Selon le moyen utilisé, les contraintes d'encadrement seront plus ou moins fortes et son utilisation pourra être limitée dans le temps et la CNCTR (Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement) sera chargée de formuler des avis et d'assurer un suivi des activités de surveillance déclenchés pour des motifs de défense de la sécurité nationale d'intérêts sensibles politiques ou économiques, ou encore de lutte contre le terrorisme.

Si ces motifs peuvent être légitimes, le CNNum (Conseil national du Numérique) constate le risque d'une "extension du champ de la surveillance" et appelle les parlementaires à peser soigneusement le pour et le contre des dispositions proposées, et notamment à "porter une attention particulière au contrôle des techniques de cette surveillance".

Il observe que les mesures du projet de loi étendent les possibilités de surveillance à de nouveaux champs ("prévention des violences collectives", "défense des intérêts de la politique étrangère") aux "contours flous".

Le CNNum constate également qu'une partie des moyens de surveillance évoqués permet un traitement automatisé qui réactive le risque d'une "forme de surveillance de masse", dont l'exemple américain a démontré l'inefficacité pour répondre aux objectifs fixés de lutte contre le terrorisme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1837009
De toute façon, tout se sait !!!
On est déjà archi surveillé, espionné ....!
Et ça va pas s'arranger dans la suite !
Le #1837010
Ça fait des lustres que c'est comme ça... La différence est que maintenant c'est officiel et "légal".
Le #1837028
y a t'il une logique à tout ça ? Pour eux surement, peut être derrière un voile Notre gouvernement est-il aussi pommer que ça pour avoir recoure à ce genre d'utilisation, comme un chien perdu, reniflant à tout les coins de rue ? Une grande faiblesse montrer à l'ennemi... ?!

Notre pays est-il comme un chien battu, qui essaye de montrer ces crocs fasse à l'ennemi pour essayer de lui faire peur ? Mais ce chiens tout affoler et dans la confusion ce trombe d'ennemi et il attaque les personne qui lui veule du bien.

Ou est notre super puissance occidental ? Elle est bien basse avec ces yeux regardent vers le bas.

Oui, je voi du mal en cette loi, la mise a MORT de nos liberté et du droit de l'homme.
Le #1837037
C'est quoi ces terroristes là?

Peut-être que ça se fait depuis un moment mais là, personne ne pourra plus chialer pour ses droits puisqu'ils seront nulles.


Le #1837047
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin

« Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre. »
de Thomas Jefferson

« Notre liberté ne saurait être plus en sécurité qu'entre les mains du peuple lui-même. »
de Thomas Jefferson
Extrait de Déclaration d'Indépendance, 1776

C'est typique on créé un climat d'insécurité on vous désigne un ennemi,on vous lave le cerveau avec les Masse-Merdia H24,on fait passer des lois pendant que le peuple est chaud donc pas de reflection tout dans la précipitation.

Et voici le résultat.....je suis triste pour nos enfants car on est coupable de notre faiblesse.
Le #1837058
Oh, hop, du joli DPI de partout. De l'analyse comportementale de partout. Tu te connectes de n'importe où à ton VPN chez toi, tu es suspect. Tu bidouilles un peu, tu te montes ton propre DNS, ton propre VPN, tes propres services réseau et tu fais tourner un nœud ToR, tu es suspect, encore pire si tu fais tourner GNUnet. En gros, ils vont faire chier les sysadmins. Un max. Et tuer dans l'œuf la saine curiosité de pas mal de gens. Tout ça pour deux connards avec une kalash, tout ça pour "protéger" la liberté d'expression qu'on nous enlève chaque jour un peu plus.

Vous voulez savoir quoi? au final les barbouzes de Daesh, ils ont gagné: ils ont tué la liberté d'expression, en vrai comme sur le 'net, et en plus nos élus vont voter pour l'achever.

Mais c'est marrant, tout le monde se plaint, personne fait rien. Tout le monde va se ruer sur Windows 10, tout le monde s'en fout de chiffrer ses communications, tout le monde s'en fout d'un internet neutre, tout le monde s'en branle de Snowden, tout le monde il veut jouer avec la dernière appli à la mode sur son smartphone dernier cri en continuant de poster ce qu'il a bouffé au petit dej' sur Facebook, tout le monde se fout de la gueule de RMS alors qu'au final, il avait raison*, et au final, tout le monde s'en tape les genoux de la liberté. Voilà, les cons ont gagné. Bien joué, bienvenue dans Idiocracy.

* http://www.osnews.com/story/25469/Richard_Stallman_Was_Right_All_Along
Le #1837132
A cause de toute ses loi qui nous supprime nos liberté jours après jours je me suis demander quelle seras dans un futur proche le moyen de recuperer nos libertés , j'ai donc réfléchie a une 2éme Révolution ... IMPOSSIBLE ! Tous les opposant seront traquée via Internet ou si cela se passe dans la vrai vie via les systéme de reconnaissance facial. Donc je pense qu'il est temps de se soulver avant qu'il ne soit trop tard.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]