Arborescence sous linux

Le
Briancon Tanguy
Bonjour,

J'ai toujours trouvé formidable que sous Linux il n'y avait qu'une
seule racine (/) même si dessus il y a trois disques durs et 2 clés
usb (contrairement windows nous dit qu'il y a c: d: ).

Maintenant je trouve que KDE à tendance à favoriser cette version plus
physique que logique de l'arborescence (et donc à copier Windows). Sans
que je ne lui ai rien demandé Dolphin affiche les différentes partitions
qu'il trouve. Je pense que c'est dommage

Deux petites questions pour les informaticiens: comment cela se passe
sous windows si il y a plus de 27 disques (ou partitions)? Linux (et
les différents unix) savent t' ils gérer différents disques sur un
même point de montage? (je veux un /home avec 4 disques durs) ou bien
c'est le problème des disques durs (RAID ).
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Yannick Palanque
Le #20125441
À 2009-09-12T11:50:42+0200,
Briancon Tanguy
Linux (et
les différents unix) savent t' ils gérer différents disques sur un
même point de montage? (je veux un /home avec 4 disques durs) ou bien
c'est le problème des disques durs (RAID ...).



Tu peux au moins avec LVM (http://fr.wikipedia.org/wiki/LVM)
« fusionner » plusieurs volumes physiques.
Donc oui, on peut.


--
« Quand je serai grand, je ferai des bug reports sur la LKML »
-- Octane in fcolm
JKB
Le #20125531
Le 12-09-2009, ? propos de
Arborescence sous linux,
Briancon Tanguy ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
Bonjour,

J'ai toujours trouvé formidable que sous Linux il n'y avait qu'une
seule racine (/) même si dessus il y a trois disques durs et 2 clés
usb (contrairement windows nous dit qu'il y a c: d: ...).



Et VMS nous dit même qu'il peut y avoir plusieurs racines
indépendamment des volumes physiques. C'est la quintessence, le
meilleur des deux mondes. J'ai toujours trouvé très bête d'avoir un
/tmp dans la même arborescence que le /home. Un DISK$SYSTEM, un
DISK$TMP et un DISK$USERS me semblent bien meilleurs.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Briancon Tanguy
Le #20128101
JKB wrote:
Le 12-09-2009, ? propos de
Arborescence sous linux,
Briancon Tanguy ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
Bonjour,

J'ai toujours trouvé formidable que sous Linux il n'y avait qu'une
seule racine (/) même si dessus il y a trois disques durs et 2 clés
usb (contrairement windows nous dit qu'il y a c: d: ...).



Et VMS nous dit même qu'il peut y avoir plusieurs racines
indépendamment des volumes physiques. C'est la quintessence, le
meilleur des deux mondes. J'ai toujours trouvé très bête d'avoir un
/tmp dans la même arborescence que le /home. Un DISK$SYSTEM, un
DISK$TMP et un DISK$USERS me semblent bien meilleurs.

JKB



Hélas je ne connais pas VMS...
JKB
Le #20128221
Le 12-09-2009, ? propos de
Re: Arborescence sous linux,
Briancon Tanguy ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
JKB wrote:
Le 12-09-2009, ? propos de
Arborescence sous linux,
Briancon Tanguy ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
Bonjour,

J'ai toujours trouvé formidable que sous Linux il n'y avait qu'une
seule racine (/) même si dessus il y a trois disques durs et 2 clés
usb (contrairement windows nous dit qu'il y a c: d: ...).



Et VMS nous dit même qu'il peut y avoir plusieurs racines
indépendamment des volumes physiques. C'est la quintessence, le
meilleur des deux mondes. J'ai toujours trouvé très bête d'avoir un
/tmp dans la même arborescence que le /home. Un DISK$SYSTEM, un
DISK$TMP et un DISK$USERS me semblent bien meilleurs.

JKB



Hélas je ne connais pas VMS...



C'est un tort. C'est un système tellement bien fichu qu'il est même
possible d'avoir une arborescence différente par utilisateur.

Exemple :

$ mount disk$ext1 dkb1 monte le disque dkb1 (première partition du
deuxième disque de la première chaîne SCSI) sur la nouvelle racine
disk$ext1. Cette nouvelle racine n'est visible que pour
l'utilisateur courant. Si je veux que ce soit accessible pour tout
le monde, il faut rajouter l'option /SYSTEM. Et au passage passer
root, euh non, il n'y a pas de root sous VMS, seulement un
utilisateur system et VMS ne connaît pas la commande su.

Bon, mon utilisateur possède les privilèges lui permettant de se
donner de nouveaux privilèges, donc on va faire :

$ set process/privileges=all
$ mount disk$ext1 dbk1 /system

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
pehache-tolai
Le #20128761
"Briancon Tanguy" news: 4aab6ef2$0$9076$

Deux petites questions pour les informaticiens: comment cela se passe
sous windows si il y a plus de 27 disques (ou partitions...)?



Il faut faire des points de montage dans d'autres partitions.

--
pehache
http://pehache.free.fr/public.html
Briancon Tanguy
Le #20129341
pehache-tolai wrote:
"Briancon Tanguy" news: 4aab6ef2$0$9076$

Deux petites questions pour les informaticiens: comment cela se passe
sous windows si il y a plus de 27 disques (ou partitions...)?



Il faut faire des points de montage dans d'autres partitions.



Ok donc on a un lecteur "e:" planqué dans le "e:". C'est super
pratique!
Nicolas George
Le #20129421
JKB , dans le message écrit :
$ mount disk$ext1 dkb1 monte le disque dkb1 (première partition du
deuxième disque de la première chaîne SCSI) sur la nouvelle racine
disk$ext1. Cette nouvelle racine n'est visible que pour
l'utilisateur courant.



Linux peut faire ça, mutatis mutandis, depuis quelques années.
Williamhoustra
Le #20129491
"pehache-tolai" news:
"Briancon Tanguy" news: 4aab6ef2$0$9076$

Deux petites questions pour les informaticiens: comment cela se passe
sous windows si il y a plus de 27 disques (ou partitions...)?



Il faut faire des points de montage dans d'autres partitions.



Ca c'était une bonne idée (les points de montage) piquée au monde Unix et
appliqué depuis Windows 2000, mais ça ne marche pas pour deux raisons :

1. ce montage est souvent instable
2. un installateur de programme ne voit que la partition racine (celle du
point de montage) et non la taille de celle dans le point de montage.

Impraticable dans la pratique. De toute façon Microsoft a toujours été
fâché avec le partitionnement, il n'y a qu'à voir les installation débiles
de systèmes (l'installateur du CD de XP est en mode MS-DOS ! donc il ne faut
pas avoir plus de 3 nappes IDE en activité). La logique c'est tout dans un
tas ! Essayez de séparer système, programmes, données générales, profils
utilisateurs et fichier d'échange ! C'est une galère sans nom, post
installation. Que beaucoup d'utilisateurs soient neuneux, je veux bien, mais
il n'y a même pas un mode "avancé".
Jo Kerr
Le #20130971
Williamhoustra a pensé très fort :


Impraticable dans la pratique. De toute façon Microsoft a toujours été
fâché avec le partitionnement, il n'y a qu'à voir les installation débiles de
systèmes (l'installateur du CD de XP est en mode MS-DOS !



Ne pas confondre mode MS-DOS et mode console !

--
In gold we trust (c)
JKB
Le #20131151
Le 12-09-2009, ? propos de
Re: Arborescence sous linux,
Nicolas George ?crivait dans fr.comp.os.linux.debats :
JKB , dans le message écrit :
$ mount disk$ext1 dkb1 monte le disque dkb1 (première partition du
deuxième disque de la première chaîne SCSI) sur la nouvelle racine
disk$ext1. Cette nouvelle racine n'est visible que pour
l'utilisateur courant.



Linux peut faire ça, mutatis mutandis, depuis quelques années.



Et un second utilisateur peut lui aussi utiliser le même nom logique
? Au passage, je n'ai jamais vu ça dans la doc.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme