La croix gammée et le turban

Le
john
Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte

La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti

Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusalem,
qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
panarabe.

Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et s'intéresse
à la solution finale. Il est également à l'origine de la création d'un
corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorporé à la
Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
Croatie.

À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la collaboration
du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôle historique
et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héros et un
grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pagno
Le #20692741
On 4 déc, 16:46, "john"
Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte


Arte, chaine dirigee par un sioniste ne pouvait qu etre un enieme
organe de la propagande des juifs supremacistes racistes et
colonialistes.
La preuve est que jamais cette chaine ne fera un doc,sur les accords
entre un future premier ministre de l entite sioniste et les nazis.
Le mufti a negocie avec les nazis comme tout le monde et dans son cas
c etait meme une obliagtion,car les sionistes Allemands (nazis)
etaient les ennemis de ses ennemis british et colonialistes juifs qui
allaient detruire son peuple.
abourick
Le #20692721
john a écrit :
Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte

La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti

Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusalem,
qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
panarabe.

Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et
s'intéresse
à la solution finale. Il est également à l'origine de la création d'un
corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorporé à la
Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
Croatie.

À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
collaboration
du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôle
historique
et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héros
et un
grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.




Selon certains historiens qui s'appuient sur le témoignage de membres de
la SS c'est al-Husseini qui aurait convaincu Hitler de choisir
l'extermination des juifs plutôt que leur déportation en Terre Sainte ou
à Madagascar. Soulignons également que si l'extermination des malades
mentaux, le génocide des juifs puis des Tziganes constituèrent une
première pour Hitler, pour les nazis et pour l'Allemagne,
l'extermination d'êtres humains n'étaient pas une chose nouvelle pour
al-Husseini puisqu'il participa en tant qu'officier de l'armée ottomane
à l'extermination et au génocide des Arméniens en 1915 et 1916. Revenu
en Terre Sainte occupée par l'Anglais et le musulman il appliqua contre
les juifs sionistes ce qu'il avait appris en Anatolie lors du génocide
des Arméniens. C'est bien al-Husseini qui est derrière les grands
pogroms anti-juifs qui ensanglantèrent la Terre Sainte à partir des
années 20. C'est également lui qui est directement responsable du
soulèvement pro-nazi de Bagdad au cours duquel périrent de nombreux
juifs. En plus d'avoir convaincu Hitler d'exterminer les juifs il est
directement responsable de l'extermination des juifs yougoslaves, des
Serbes, des juifs roumains et des juifs hongrois. Seule la Bulgarie,
pourtant alliée de Hitler, a refusé de céder à ses mises en demeure lui
enjoignant de livrer les juifs bulgares aux nazis pour déportation et
extermination en Pologne.

Ce grand criminel contre l'humanité a été protégé après guerre par la
France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont refusé de l'arrêter
et de le faire juger. Il porte la responsabilité de l'extermination de 6
millions de juifs, de centaines de milliers de Tziganes (que jamais
Hitler n'aurait exterminé s'il n'avait décidé l'extermination des juifs)
et de centaines de milliers de Serbes assassinés par les divisions SS
musulmanes qu'il créa.
paul geister
Le #20692711
john a écrit :
Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte

La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti

Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusalem,
qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
panarabe.

Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et
s'intéresse
à la solution finale. Il est également à l'origine de la création d'un
corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorporé à la
Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
Croatie.

À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
collaboration
du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôle
historique
et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héros
et un
grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.


Evidemment les ennemis de mes ennemis sont mes amis
Pagno
Le #20692881
On 4 déc, 17:07, abourick
john a écrit :



> Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte

> La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti

> Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusa lem,
> qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
> panarabe.

> Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
> il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et
> s'intéresse
> à la solution finale. Il est également à l'origine de la créati on d'un
> corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorpor é à la
> Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
> Croatie.

> À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
> collaboration
> du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôl e
> historique
> et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héro s
> et un
> grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.

Selon certains historiens qui s'appuient sur le témoignage de membres d e
la SS c'est al-Husseini qui aurait convaincu Hitler de choisir
l'extermination des juifs plutôt que leur déportation en Terre Sainte ou
à Madagascar. Soulignons également que si l'extermination des malades
mentaux, le génocide des juifs puis des Tziganes constituèrent une
première pour Hitler, pour les nazis et pour l'Allemagne,
l'extermination d'êtres humains n'étaient pas une chose nouvelle pour
al-Husseini puisqu'il participa en tant qu'officier de l'armée ottomane
à l'extermination et au génocide des Arméniens en 1915 et 1916. Rev enu
en Terre Sainte occupée par l'Anglais et le musulman il appliqua contre
les juifs sionistes ce qu'il avait appris en Anatolie lors du génocide
des Arméniens. C'est bien al-Husseini qui est derrière les grands
pogroms anti-juifs qui ensanglantèrent la Terre Sainte à partir des
années 20. C'est également lui qui est directement responsable du
soulèvement pro-nazi de Bagdad au cours duquel périrent de nombreux
juifs. En plus d'avoir convaincu Hitler d'exterminer les juifs il est
directement responsable de l'extermination des juifs yougoslaves, des
Serbes, des juifs roumains et des juifs hongrois. Seule la Bulgarie,
pourtant alliée de Hitler, a refusé de céder à ses mises en demeu re lui
enjoignant de livrer les juifs bulgares aux nazis pour déportation et
extermination en Pologne.

Ce grand criminel contre l'humanité a été protégé après guerr e par la
France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont refusé de l'arrê ter
et de le faire juger. Il porte la responsabilité de l'extermination de 6
millions de juifs, de centaines de milliers de Tziganes (que jamais
Hitler n'aurait exterminé s'il n'avait décidé l'extermination des j uifs)
et de centaines de milliers de Serbes assassinés par les divisions SS
musulmanes qu'il créa.



Les serbes qui protegerent les juifs et qui 50 ans plus tard
recoivent des bombes envoyees par la clique sioniste au pouvoir a la
maison blanche.
LeLapin
Le #20692981
Pagno a tapoté du bout de ses petites papattes :
On 4 déc, 17:07, abourick
john a écrit :



Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte
La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti
Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusalem,
qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
panarabe.



Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et
s'intéresse
à la solution finale. Il est également à l'origine de la création d'un
corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorporé à la
Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
Croatie.



À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
collaboration
du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôle
historique
et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héros
et un
grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.



Selon certains historiens qui s'appuient sur le témoignage de membres de
la SS c'est al-Husseini qui aurait convaincu Hitler de choisir
l'extermination des juifs plutôt que leur déportation en Terre Sainte ou
à Madagascar. Soulignons également que si l'extermination des malades
mentaux, le génocide des juifs puis des Tziganes constituèrent une
première pour Hitler, pour les nazis et pour l'Allemagne,
l'extermination d'êtres humains n'étaient pas une chose nouvelle pour
al-Husseini puisqu'il participa en tant qu'officier de l'armée ottomane
à l'extermination et au génocide des Arméniens en 1915 et 1916. Revenu
en Terre Sainte occupée par l'Anglais et le musulman il appliqua contre
les juifs sionistes ce qu'il avait appris en Anatolie lors du génocide
des Arméniens. C'est bien al-Husseini qui est derrière les grands
pogroms anti-juifs qui ensanglantèrent la Terre Sainte à partir des
années 20. C'est également lui qui est directement responsable du
soulèvement pro-nazi de Bagdad au cours duquel périrent de nombreux
juifs. En plus d'avoir convaincu Hitler d'exterminer les juifs il est
directement responsable de l'extermination des juifs yougoslaves, des
Serbes, des juifs roumains et des juifs hongrois. Seule la Bulgarie,
pourtant alliée de Hitler, a refusé de céder à ses mises en demeure lui
enjoignant de livrer les juifs bulgares aux nazis pour déportation et
extermination en Pologne.

Ce grand criminel contre l'humanité a été protégé après guerre par la
France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont refusé de l'arrêter
et de le faire juger. Il porte la responsabilité de l'extermination de 6
millions de juifs, de centaines de milliers de Tziganes (que jamais
Hitler n'aurait exterminé s'il n'avait décidé l'extermination des juifs)
et de centaines de milliers de Serbes assassinés par les divisions SS
musulmanes qu'il créa.



Les serbes qui protegerent les juifs et qui 50 ans plus tard
recoivent des bombes envoyees par la clique sioniste au pouvoir a la
maison blanche.



C'est cool ce nouveau troll, justement celui sur zemmour commençait à
faiblir !

--
LeLapin
Pagno
Le #20692971
On 4 déc, 17:37, LeLapin
Pagno a tapoté du bout de ses petites papattes :



> On 4 déc, 17:07, abourick >> john a écrit :

>>> Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte
>>> La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti
>>> Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jéru salem,
>>> qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de l a cause
>>> panarabe.

>>> Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 193 7,
>>> il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich e t
>>> s'intéresse
>>> à la solution finale. Il est également à l'origine de la créa tion d'un
>>> corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorp oré à la
>>> Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
>>> Croatie.

>>> À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
>>> collaboration
>>> du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son r ôle
>>> historique
>>> et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un hé ros
>>> et un
>>> grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.

>> Selon certains historiens qui s'appuient sur le témoignage de membre s de
>> la SS c'est al-Husseini qui aurait convaincu Hitler de choisir
>> l'extermination des juifs plutôt que leur déportation en Terre Sai nte ou
>> à Madagascar. Soulignons également que si l'extermination des mala des
>> mentaux, le génocide des juifs puis des Tziganes constituèrent une
>> première pour Hitler, pour les nazis et pour l'Allemagne,
>> l'extermination d'êtres humains n'étaient pas une chose nouvelle p our
>> al-Husseini puisqu'il participa en tant qu'officier de l'armée ottom ane
>> à l'extermination et au génocide des Arméniens en 1915 et 1916. Revenu
>> en Terre Sainte occupée par l'Anglais et le musulman il appliqua con tre
>> les juifs sionistes ce qu'il avait appris en Anatolie lors du génoci de
>> des Arméniens. C'est bien al-Husseini qui est derrière les grands
>> pogroms anti-juifs qui ensanglantèrent la Terre Sainte à partir de s
>> années 20. C'est également lui qui est directement responsable du
>> soulèvement pro-nazi de Bagdad au cours duquel périrent de nombreu x
>> juifs. En plus d'avoir convaincu Hitler d'exterminer les juifs il est
>> directement responsable de l'extermination des juifs yougoslaves, des
>> Serbes, des juifs roumains et des juifs hongrois. Seule la Bulgarie,
>> pourtant alliée de Hitler, a refusé de céder à ses mises en de meure lui
>> enjoignant de livrer les juifs bulgares aux nazis pour déportation e t
>> extermination en Pologne.

>> Ce grand criminel contre l'humanité a été protégé après gu erre par la
>> France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont refusé de l'arr êter
>> et de le faire juger. Il porte la responsabilité de l'extermination de 6
>> millions de juifs, de centaines de milliers de Tziganes (que jamais
>> Hitler n'aurait exterminé s'il n'avait décidé l'extermination de s juifs)
>> et de centaines de milliers de Serbes assassinés par les divisions S S
>> musulmanes qu'il créa.

> Les serbes qui protegerent les juifs et qui 50 ans plus tard
> recoivent des bombes envoyees par la clique sioniste au pouvoir a la
> maison blanche.

C'est cool ce nouveau troll, justement celui sur zemmour commençait à
faiblir !

--
LeLapin



Zemmour le juif français?
Jean-Luc Bassereau
Le #20693061
Pagno a écrit :

Zemmour le juif français?



Pourquoi "le" ?
LeLapin
Le #20693291
Jean-Luc Bassereau a tapoté du bout de ses petites papattes :
Pagno a écrit :

Zemmour le juif français?



Pourquoi "le" ?



Le Reich aurait donc réussi à exterminer les autres ? Et on ne nous dit
rien ???

--
LeLapin
Pagno
Le #20693581
On 4 déc, 17:58, Jean-Luc Bassereau
Pagno a écrit :

> Zemmour le juif français?

Pourquoi "le" ?



Zemmour un est un piege a droitards au service de son pays iSSrael.
abourick
Le #20694121
Pagno a écrit :
On 4 déc, 17:07, abourick
john a écrit :



Mercredi, 9 décembre 2009 à 20:45 sur Arte
La croix gammée et le turban - La tentation nazie du Grand mufti
Retour sur la figure controversée de l'ancien grand mufti de Jérusalem,
qui collabora avec les nazis et fut l'un des grands défenseurs de la cause
panarabe.
Affichant une sympathie évidente pour les thèses nazies dès 1937,
il s'installe à Berlin, fréquente les dignitaires du IIIe Reich et
s'intéresse
à la solution finale. Il est également à l'origine de la création d'un
corps d'élite musulman destiné à combattre les Alliés, incorporé à la
Waffen SS et composé de 12 000 hommes recrutés en Bosnie et en
Croatie.
À partir de biographies récentes, ce documentaire revient sur la
collaboration
du grand mufti avec les nazis mais aussi, plus largement, sur son rôle
historique
et politique, expliquant pourquoi il reste encore aujourd'hui un héros
et un
grand leader nationaliste dans la plupart des pays du Proche-Orient.


Selon certains historiens qui s'appuient sur le témoignage de membres de
la SS c'est al-Husseini qui aurait convaincu Hitler de choisir
l'extermination des juifs plutôt que leur déportation en Terre Sainte ou
à Madagascar. Soulignons également que si l'extermination des malades
mentaux, le génocide des juifs puis des Tziganes constituèrent une
première pour Hitler, pour les nazis et pour l'Allemagne,
l'extermination d'êtres humains n'étaient pas une chose nouvelle pour
al-Husseini puisqu'il participa en tant qu'officier de l'armée ottomane
à l'extermination et au génocide des Arméniens en 1915 et 1916. Revenu
en Terre Sainte occupée par l'Anglais et le musulman il appliqua contre
les juifs sionistes ce qu'il avait appris en Anatolie lors du génocide
des Arméniens. C'est bien al-Husseini qui est derrière les grands
pogroms anti-juifs qui ensanglantèrent la Terre Sainte à partir des
années 20. C'est également lui qui est directement responsable du
soulèvement pro-nazi de Bagdad au cours duquel périrent de nombreux
juifs. En plus d'avoir convaincu Hitler d'exterminer les juifs il est
directement responsable de l'extermination des juifs yougoslaves, des
Serbes, des juifs roumains et des juifs hongrois. Seule la Bulgarie,
pourtant alliée de Hitler, a refusé de céder à ses mises en demeure lui
enjoignant de livrer les juifs bulgares aux nazis pour déportation et
extermination en Pologne.

Ce grand criminel contre l'humanité a été protégé après guerre par la
France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont refusé de l'arrêter
et de le faire juger. Il porte la responsabilité de l'extermination de 6
millions de juifs, de centaines de milliers de Tziganes (que jamais
Hitler n'aurait exterminé s'il n'avait décidé l'extermination des juifs)
et de centaines de milliers de Serbes assassinés par les divisions SS
musulmanes qu'il créa.



Les serbes qui protegerent les juifs et qui 50 ans plus tard
recoivent des bombes envoyees par la clique sioniste au pouvoir a la
maison blanche.




La prétendue clique sioniste qui dirigeait la Maison Blanche lors de la
guerre contre la Serbie était dirigée par Clinton, l'un des présidents
américains les plus défavorables et opposés à Israël depuis 50 ans. Faut
arrêter la picole, vieux chnoque nazillard.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme