Écoute au casque

Le
grenault
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?

Trop faible, ce n'est pas assez enveloppant et trop élevé, bonjour les
dégâts ! J'écoute du classique, du Jazz et un peu de variétés. C'est
surtout difficile avec le classique et la dynamique très importante.

Branché sur une chaine hifi.

Merci.

--
http://www.grenault.net/trucs-et-astuces.htm
Filtres activés
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
René LEDENT
Le #24022091
Bonsoir à toutes et à tous,

Personnellement, je choisis un niveau moyen au départ, quitte à l'augmenter
si la musique ne me parait pas réaliste cad comparable au concert, ou
d'ailleurs la diminuer si cela me troue les tympans. Mais, si, après
écoute, mes oreilles sifflent, c'est que le volume était trop élevé. Il
faut garder un niveau assez élevé pour éprouver des sensations mais cela
n'est pas sans risque : l'enthousiasme peut inciter à monter trop le niveau.
La dynamique étendue n'est pas un problème car des excursions brèves ne
mettent pas l'oreille en danger.

Mélomanement vôtre,

"grenault" a écrit dans le message de groupe de discussion :
4ed7b059$0$5677$

Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?

Trop faible, ce n'est pas assez enveloppant et trop élevé, bonjour les
dégâts ! J'écoute du classique, du Jazz et un peu de variétés. C'est
surtout difficile avec le classique et la dynamique très importante.

Branché sur une chaine hifi.

Merci.

--
http://www.grenault.net/trucs-et-astuces.htm
Filtres activés
grenault
Le #24022161
Le 01/12/2011 18:30, René LEDENT a écrit :
Bonsoir à toutes et à tous,

Personnellement, je choisis un niveau moyen au départ, quitte à
l'augmenter si la musique ne me parait pas réaliste cad comparable au
concert, ou d'ailleurs la diminuer si cela me troue les tympans. Mais,
si, après écoute, mes oreilles sifflent, c'est que le volume était trop
élevé. Il faut garder un niveau assez élevé pour éprouver des sensations
mais cela n'est pas sans risque : l'enthousiasme peut inciter à monter
trop le niveau. La dynamique étendue n'est pas un problème car des
excursions brèves ne mettent pas l'oreille en danger.

Mélomanement vôtre,

"grenault" a écrit dans le message de groupe de discussion :
4ed7b059$0$5677$

Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?

Trop faible, ce n'est pas assez enveloppant et trop élevé, bonjour les
dégâts ! J'écoute du classique, du Jazz et un peu de variétés. C'est
surtout difficile avec le classique et la dynamique très importante.

Branché sur une chaine hifi.

Merci.




Bon, donc si les oreilles sifflent c'est que c'est trop fort. C'est déjà
un moyen de fixer le maximum. Je suis d'accord avec toi un volume faible
fait perdre la qualité de la musique. Dans une salle, le classique est
incroyablement puissant, il ne faut pas l'oublier...

Je viens d'écouter la symphonie fantastique et pas de sifflements... (à
-40 db sur mon ampli de 130 w/canal mais cela ne veut rien dire).

--
http://www.grenault.net/trucs-et-astuces.htm
Filtres activés
sebastienmarty
Le #24022351
grenault
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?



Quand j'ai mal, je baisse.

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
grenault
Le #24022391
Le 01/12/2011 19:25, SbM a écrit :
grenault
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?



Quand j'ai mal, je baisse.




Vouai, cela peut être trop tard !-)

--
http://www.grenault.net/trucs-et-astuces.htm
Filtres activés
michel_91
Le #24023941
SbM a exprimé avec précision :
grenault
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?



Quand j'ai mal, je baisse.



Quand tu es sourd tu mets le potard à fond!!!
sebastienmarty
Le #24024101
michel_91
SbM a exprimé avec précision :
> grenault >
>> Bonjour,
>>
>> Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le volume
>> d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans risques pour elles (les
>> noreilles) ?
>>
>> Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment faites-vous ?
>
> Quand j'ai mal, je baisse.

Quand tu es sourd tu mets le potard à fond!!!



QU'EST-CE TU DIS ?

--
[SbM]
"If the French were really intelligent, they'd speak English" (W. Sheed)
Jean-Pierre Roche
Le #24024381
Le 01/12/2011 17:50, grenault a écrit :
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le
volume d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans
risques pour elles (les noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment
faites-vous ?



C'est un peu étrange comme demande... Avec ses oreilles ?
Cela dit le niveau pourra varier suivant qu'il s'agit d'une
écoute loisir de longue durée, d'une écoute de contrôle
(qualité d'un enregistrement) ou autre.
Ca dépend aussi du casque, avec un bon casque domestique
ouvert les risques de niveau trop élevé sont très réduits.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
grenault
Le #24024531
Le 02/12/2011 14:23, Jean-Pierre Roche a écrit :
Le 01/12/2011 17:50, grenault a écrit :
Bonjour,

Une question qui peut paraitre idiote : comment savoir si le
volume d'écoute est trop élevé pour ses oreilles sans
risques pour elles (les noreilles) ?

Ce n'est pas évident de trouver le bon niveau. Comment
faites-vous ?



C'est un peu étrange comme demande... Avec ses oreilles ?
Cela dit le niveau pourra varier suivant qu'il s'agit d'une écoute
loisir de longue durée, d'une écoute de contrôle (qualité d'un
enregistrement) ou autre.
Ca dépend aussi du casque, avec un bon casque domestique ouvert les
risques de niveau trop élevé sont très réduits.




Ce n'est pas aussi simple que tu le dis. Car une écoute peut sembler
confortable et agréable et dépasser les niveaux admissibles. C'est
complètement subjectif ! Ce n'est pas parce qu’on est satisfait que l'on
ne risque rien (casque Sennheisser HD650, ouvert donc, domestique ? pas
sur...)

--
http://www.grenault.net/trucs-et-astuces.htm
Filtres activés
Jean-Pierre Roche
Le #24024671
Le 02/12/2011 15:04, grenault a écrit :

Ce n'est pas aussi simple que tu le dis. Car une écoute peut
sembler confortable et agréable et dépasser les niveaux
admissibles. C'est complètement subjectif ! Ce n'est pas
parce qu’on est satisfait que l'on ne risque rien (casque
Sennheisser HD650, ouvert donc, domestique ? pas sur...)



Il n'y a pas de niveau admissible à proprement parler (du
moins dans des conditions normales). Il y a une association
d'un niveau et d'une durée.
Les plus gros risques sont ceux liés à l'emploi
d'intra-auriculaires. Avec un casque genre HD650 on ne court
de risque que par un emploi de très longue durée à haut
niveau. En pratique peu de risque.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
MELMOTH
Le #24024731
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le
vendredi 02/12/2011, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu
sales tout de même, et dans le message

Avec un casque genre HD650 on ne court de risque que par un emploi de
très longue durée à haut niveau. En pratique peu de risque.



En même temps...Même à niveau "normal"...Au bout de moins d'une heure,
Perso, Je ne peux plus supporter la moindre écoute au quelque soit le
casque...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
Publicité
Poster une réponse
Anonyme