[help] Conseils+materiel pour photo style "packshot"

Le
Nico / SKGZ
Bonsoir,

J'aide un ami à gerer son petit site web de vente de vetement en ligne.

Jusqu'à présent nous nous debrouillions pour toujours mettre nos mannequins
"en situation", la plupart du temps en exterieur.
Afin de fiabiliser nos process de shooting, nous aimerions passer en
interieur (attention nous n'avons ni studio, ni moyen le permettant).
Par le passé, lorsque nous shootions en interieur, nous avions pour seuls
accessoires 1 rouleau de papier blanc (1.20 de large), et 1 rack de 2 néons
blancs (fabriqué maison). Le resultat est sympa, mais pas vraiment à la
hauteur de nos attentes. Par exemple, le papier blanc n'est jamais
réellement blanc (pas d'eclairage pour le fond), et si on surexpose les
clichés se sont les vetements qui perdent leur couleur originelle.

Ma question : avez vous des astuces, des conseilles pour nous aider à
optimiser nos shoots ? Quels eclairages nous faudrait il ? Est il possible
de "bricoler" du matos soit meme ? Faut il acheter d'occasion ? etc

Toutes vos remarques et tous vos conseils avisés sont les bienvenus !

D'avance merci.

ps : Nous shootons actullement avec un D70, et 2 objectifs SIGMA (peux
lumineux) : 18-50mm 1:3 5-5.6 et 50-200mm 1:4-5.6. Flash intégré uniquement
(si besoin).

--
Nico / SKGZ
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
François
Le #1834784
Nico / SKGZ a écrit le 17.03.2008 20:03:

Ma question : avez vous des astuces, des conseilles pour nous aider à
optimiser nos shoots ? Quels eclairages nous faudrait il ? Est il possible
de "bricoler" du matos soit meme ? Faut il acheter d'occasion ? etc...


Je ne sais pas si on peut transposer à tes photos de mode, mais ça ne te
coûte rien d'essayer :

Quand je photographie un document, je commence par faire une balance des
blancs manuelle pour éviter que le papier n'apparaisse gris sur la photo.

J'avais lu quelque part, à l'époque de la photo argentique, que les
tubes fluo étaient ce qu'il y avait de pire pour l'éclairage, à cause
des dominantes imprévisibles. Les logiciels de retouche d'images
n'existaient pas non plus à l'époque.

--
François

YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #1834782
Nico / SKGZ a écrit le 17.03.2008 20:03:

Ma question : avez vous des astuces, des conseilles pour nous aider à
optimiser nos shoots ? Quels eclairages nous faudrait il ? Est il
possible de "bricoler" du matos soit meme ? Faut il acheter d'occasion
? etc...


Je ne sais pas si on peut transposer à tes photos de mode, mais ça ne te
coûte rien d'essayer :

Quand je photographie un document, je commence par faire une balance des
blancs manuelle pour éviter que le papier n'apparaisse gris sur la photo.


Ca, même avec une bonne balance des blancs c'est une question
d'exposition. La balance des blancs évite plutôt que ton papier paraisse
bleu ou jaune.
Pour les photos de vêtements personellement je me soucierai uniquement
d'exposer correctement pour les habits, et si le fond blanc derrière est
un peu gris détourage et éclaircissement.


J'avais lu quelque part, à l'époque de la photo argentique, que les
tubes fluo étaient ce qu'il y avait de pire pour l'éclairage, à cause
des dominantes imprévisibles. Les logiciels de retouche d'images
n'existaient pas non plus à l'époque.


La balance des blancs manuelle permet justement de moins se soucier de
ces histoires de couleur. Mais le rendu est faussé.
Quand même je prendrais plutôt des halogènes de chantier avec leur pied
(2 ou 3 ), un ou deux écran à diapo comme réflecteurs , eventuellement
un petit réflecteur qu'on tient à la main pour ne pas avoir d'ombre sous
le menton du mannequin...Pour un grand reflecteur doré ou alu carton+
couverture de survie. Les grands cartons et le polystyrène blanc se
trouvent chez les marchands de frigo, les couvertures de survie chez le
pharmacien.
Comme fond je prendrais sans doute un vrai fond photo en 2,40 ou env,
mais gris, parce que selon l'éclairement on peut le faire apparaître
noir ou blanc. Sans doute un budget un peu plus important que du papier
lambda ça.

Sinon, ben les flashes de studio équipés d'un choix de diffuseurs, c'est
idéal, c'est fait pour, et même d'occasion c'est assez cher.

Noëlle Adam.


Nico / SKGZ
Le #1834755
François wrote:

Quand je photographie un document, je commence par faire
une balance des blancs manuelle pour éviter que le papier
n'apparaisse gris sur la photo.


C'est également ce que je fais. Malheureusement, a trop manupiler la balance
des blancs en fonction de la couleur du fond, on déteriore grandement la
qualité du sujet en 1er plan... :( Notamment avec les vetements noirs, qui,
pour le coup, prennent un coup de vieux et donnent l'impression d'être passé
150 fois en machine.

J'avais lu quelque part, à l'époque de la photo
argentique, que les tubes fluo étaient ce qu'il y avait
de pire pour l'éclairage, à cause des dominantes
imprévisibles. Les logiciels de retouche d'images
n'existaient pas non plus à l'époque.


Ha ? C'est intéréssant. Moi j'avais opté pour le tube fluo pour des raisons
de cout, et aussi pour leur coté pratique...C'est aussi la solution qui me
paraissait la plus proche d'une source lumineuse neutre (quand je dis
neutre, c'est blanche en réalité)
Il faudrait privilégier l'halogène ?

Merci pour ton aide.

--
Nico / SKGZ

Nico / SKGZ
Le #1834749
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" <"YoudontNeedThatNeither

Salut,

Pour les photos de vêtements personellement je me
soucierai uniquement d'exposer correctement pour les
habits, et si le fond blanc derrière est un peu gris
détourage et éclaircissement.


Détourage+eclaircissement, c'est une solution...mais difficile à mettre en
ouvre quand on travaille sur un shoot d'une centaine de pièces.
C'est aussi une des raisons pour lesquelles je cherche des conseils pour
eviter toute manip' logiciel suite au shoot (en tout cas les minimiser).

J'avais lu quelque part, à l'époque de la photo
argentique, que les tubes fluo étaient ce qu'il y avait
de pire pour l'éclairage, à cause des dominantes
imprévisibles. Les logiciels de retouche d'images
n'existaient pas non plus à l'époque.


La balance des blancs manuelle permet justement de moins
se soucier de ces histoires de couleur. Mais le rendu est
faussé.


On s'est enmeler les pinceaux entre balance des blancs et correction
d'exposition. C'est toi qui a raison.
Donc je reprends avec les bons termes :
1 - J'utilise la balance des blancs selon la source lumineuse que j'utilise.
En réalité, je l'adapte aux couleurs réelles du sujet que je shoot. Mais ça
n'a pas d'incidence réelle sur la luminosité de mon fond, en particulier si
il est blanc uni
2 - J'utilise également la correction d'expo, pour cette fois ci essayer de
me rapprocher d'un fond blanc total, mais là, c'est le sujet de 1er plan qui
en prend aussi un sacré coup, normal...pas idéal.

Quand même je prendrais plutôt des halogènes de chantier
avec leur pied (2 ou 3 ),


Où puis je trouver ça ? Où me renseigner ?

un ou deux écran à diapo comme
réflecteurs , eventuellement un petit réflecteur qu'on
tient à la main pour ne pas avoir d'ombre sous le menton
du mannequin...Pour un grand reflecteur doré ou alu
carton+ couverture de survie. Les grands cartons et le
polystyrène blanc se trouvent chez les marchands de
frigo, les couvertures de survie chez le pharmacien.


Ok, c'est une bonne piste que je vais suivre deja.

Comme fond je prendrais sans doute un vrai fond photo en
2,40 ou env, mais gris, parce que selon l'éclairement on
peut le faire apparaître noir ou blanc. Sans doute un
budget un peu plus important que du papier lambda ça.


Nous avons deja un vrai fond photo en 2.40 (blanc).

Sinon, ben les flashes de studio équipés d'un choix de
diffuseurs, c'est idéal, c'est fait pour, et même
d'occasion c'est assez cher.


Aïe, là je crois qu'on est hors budget ;)

Noëlle Adam.


Merci pour ton aide.
Si tu as d'autres idées à me soumettre, je suis tout ouïe.



--
Nico / SKGZ


Jean-Pierre Roche
Le #1834747

C'est également ce que je fais. Malheureusement, a trop manupiler la balance
des blancs en fonction de la couleur du fond, on déteriore grandement la
qualité du sujet en 1er plan... :( Notamment avec les vetements noirs, qui,
pour le coup, prennent un coup de vieux et donnent l'impression d'être passé
150 fois en machine.


Ca n'a rien à voir avec la balance des blancs (la grande
obsession du moment ?) et tout avec l'exposition.

Ha ? C'est intéréssant. Moi j'avais opté pour le tube fluo pour des raisons
de cout, et aussi pour leur coté pratique...C'est aussi la solution qui me
paraissait la plus proche d'une source lumineuse neutre (quand je dis
neutre, c'est blanche en réalité)
Il faudrait privilégier l'halogène ?


Le tube fluo classique n'est pas blanc (pour faire simple).
Il existe des tubes prévus pour la photo : c'est beaucoup
plus cher... L'halogène donne un éclairage autour de 3200 K
faut donc utiliser une balance des blanc adaptée. Dans ces
conditions c'est impec. Mais ça chauffe.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

Nico / SKGZ
Le #1834743
Jean-Pierre Roche wrote:

C'est également ce que je fais. Malheureusement, a trop
manupiler la balance des blancs en fonction de la
couleur du fond, on déteriore grandement la qualité du
sujet en 1er plan... :( Notamment avec les vetements
noirs, qui, pour le coup, prennent un coup de vieux et
donnent l'impression d'être passé 150 fois en machine.


Ca n'a rien à voir avec la balance des blancs (la grande
obsession du moment ?) et tout avec l'exposition.


cf ce que je disais un peu plus haut ;)
Je note que l'hallogène est la solution qui revient regulièrement.
Je ne m'etais jamais penché sur la question, reste a savoir que source
hallogène peut convenir a notre budget/demande.
Merci.


--
Nico / SKGZ


Jean-Pierre Roche
Le #1834741

Je note que l'hallogène est la solution qui revient regulièrement.


C'est le moins cher...

Je ne m'etais jamais penché sur la question, reste a savoir que source
hallogène peut convenir a notre budget/demande.


On peut bricoler avec des halogènes de grande surface, si on
aime le bricolage. Ou investir dans des équipements
spécialisés, c'est pas du tout le même tarif mais c'est
beaucoup plus pratique : à chacun de voir...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

Nico / SKGZ
Le #1834735
Jean-Pierre Roche wrote:

Je note que l'hallogène est la solution qui revient
regulièrement.


C'est le moins cher...

Je ne m'etais jamais penché sur la question, reste a
savoir que source hallogène peut convenir a notre
budget/demande.


On peut bricoler avec des halogènes de grande surface, si
on aime le bricolage.


Le bricolage ne me fait pas peur ! C'est ma devise de photographe fauché !
Merci.

--
Nico / SKGZ


YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #1834731
François wrote:

Quand je photographie un document, je commence par faire
une balance des blancs manuelle pour éviter que le papier
n'apparaisse gris sur la photo.


C'est également ce que je fais. Malheureusement, a trop manupiler la balance
des blancs en fonction de la couleur du fond, on déteriore grandement la
qualité du sujet en 1er plan... :( Notamment avec les vetements noirs, qui,
pour le coup, prennent un coup de vieux et donnent l'impression d'être passé
150 fois en machine.


Tu ne serais pas un peu en train de confondre balance des blancs et
exposition ? Une charte gris kodak, ça va tout te faire très bien.
1/tu règles la balance des blancs dessus en manuel, pour toute la
scéance où tu ne change pas de type d'éclairage. Le blanc est blanc, le
gris est neutre. Les tonalités sont donc respectées. Si tu es trop
fauché pour une carte de gris, tu prends une feuille de papier d'un
blanc assez neutre et tu la garde d'un jour à l'autre.

2/Tu fais ta mesure d'exposition sur le carton gris moyen kodak, une
fois l'éclairage en place, en spot, et tu conserve ladite mesure pour la
photo. Là encore, si tu ne peux vraiment pas te payer ce carton, tu
trouve un objet d'une valeur de teinte moyenne et comme la précision en
souffrira un peu, tu shootes en raw. Tu peux conserver cette mesure pour
plusieurs poses, tant que tu ne change pas l'intensité et le placement
de tes sources d'éclairage. Et là miracle, le noir est noir, les
vêtements clairs sont clairs, les teintes moyennes
sont moyennes. L'exposition est correcte, quoi :).
Mon tapis de souris est merdique comme tapis de souris, par contre quand
je le regarde à coté d'une charte kodak, je me dit que je n'hésiterais
pas à faire la mesure dessus.
(La paume de la main, ça ne va pas pour moi, je suis archi-blanche.).
J'ai aussi un chat 18% , mais je ne le céderais pour rien au monde.

Ha ? C'est intéréssant. Moi j'avais opté pour le tube fluo pour des raisons
de cout, et aussi pour leur coté pratique...C'est aussi la solution qui me
paraissait la plus proche d'une source lumineuse neutre (quand je dis
neutre, c'est blanche en réalité)
C'est un blanc composé de peu de raies, même si la somme donne une

impression plus ou moins blanche. L'objet ne peut renvoyer que les raies
qui appartiennent au spectre qu'on lui a fourni. Couleurs faussées.

Il faudrait privilégier l'halogène ?


Le spectre est plus riche, et la balance des blancs permet de le décaler
pour obtenir plus ou moins le résultat souhaité.
L'halogène chauffe et consomme, mais question prix, surtout les
halogènes de chantier, ça n'a rien à voir avec des flashes de studio.
Et ma foi, si tu photographies des vêtements d'été dans un vague garage,
la chaleur n'est pas forcement un défaut.
L'idéal selon moi : les leds blanches pas bleutées au très beau spectre
bien étalé qui ne sont pas encore sorties des labos :).

Noëlle Adam.


YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #1834725

Quand même je prendrais plutôt des halogènes de chantier
avec leur pied (2 ou 3 ),


Où puis je trouver ça ? Où me renseigner ?


Magasin de bricolage, genre castorama.
Prévoir un peu de recul : la source est forte et chauffe. C'est mieux
d'avoir une source éloignée et puissante qu'une petite source proche,
sauf pour les additions d'effets ( genre la petite lumière dans le
dos qui va auréoler les cheveux ).


Si tu as d'autres idées à me soumettre, je suis tout ouïe.


Il faudrait trouver des diffuseurs qui résistent à la chaleur des
halogènes. Je n'ai pas d'idée, moi je fais plutôt de la macro avec la
lumière solaire, des réflecteurs, des petites lampes à led. Mes
diffuseurs sont des voiles de soie ou des papiers calque, ce qui ne va
pas dans ton cas, c'est trop combustible.

Noëlle Adam.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme