Maison à vendre dans deux agences

Le
ixion martin - GdBx
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons
déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a
retenu notre attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait
signer un mandat de recherche mais sans nous remettre un
exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance) donc
je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai le
double signé dans une autre agence et je peux éventuellement
supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en
traiter leurs achats éventuels que par la seule intervention du
mandataire, même après expiration du mandat". Les articles 1142
et 1152 de Code Civil sont référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre
ceux qui voudraient passer directement par le propriétaire. Ça
me semble assez logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
agence prend des frais beaucoup plus bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à
acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous
interdisait seulement de le faire avec le propriétaire. Les
articles sus-cités que je suis allé consulter sur Legifrance me
paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.


--
Ixion
Contre une équipe étrangère, quand on dit diplomatiquement
que l'arbitre n'est pas dans un bon soir, c'est toujours le
club français qui morfle.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
enzo diver
Le #23039661
On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons
déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a
retenu notre attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait
signer un mandat de recherche mais sans nous remettre un
exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance) donc
je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai le
double signé dans une autre agence et je peux éventuellement
supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en
traiter leurs achats éventuels que par la seule intervention du
mandataire, même après expiration du mandat". Les articles 1142
et 1152 de Code Civil sont référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre
ceux qui voudraient passer directement par le propriétaire. Ça
me semble assez logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
agence prend des frais beaucoup plus bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à
acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous
interdisait seulement de le faire avec le propriétaire. Les
articles sus-cités que je suis allé consulter sur Legifrance me
paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.

--
Ixion
Contre une équipe étrangère, quand on dit diplomatiquement
que l'arbitre n'est pas dans un bon soir, c'est toujours le
club français qui morfle.



Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le mandat de la
seconde est valide.
ixion martin - GdBx
Le #23039681
enzo diver écrivit en ce vendredi :
On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx wrote:
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et
avons déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une
maison a retenu notre attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement
fait signer un mandat de recherche mais sans nous remettre
un exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance)
donc je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai
le double signé dans une autre agence et je peux
éventuellement supposer (à tort ?) que le contenu doit y
être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
proposées sont strictement confidentielles et s'engage à
n'en traiter leurs achats éventuels que par la seule
intervention du mandataire, même après expiration du
mandat". Les articles 1142 et 1152 de Code Civil sont
référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège
contre ceux qui voudraient passer directement par le
propriétaire. Ça me semble assez logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
agence prend des frais beaucoup plus bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous
obligeait à acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait
visiter ou nous interdisait seulement de le faire avec le
propriétaire. Les articles sus-cités que je suis allé
consulter sur Legifrance me paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.




Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le
mandat de la seconde est valide.



Je n'ai pas dû être clair.
Nous avons signé sans doute un mandat avec la première agence,
nous avons simplement *vu* le même bien dans les annonces de la
deuxième agence qui ignore notre existence puisque nous ne
sommes pas encore allés les voir.

Ma question en gros est : peut-on passer quand même par la
deuxième agence pour acquérir le bien (on fera de toute façon
jouer la concurrence mais ça nous aiderait de le savoir) ?

--
Ixion
moisse
Le #23039841
ixion martin - GdBx avait énoncé :
enzo diver écrivit en ce vendredi :
On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons déjà
visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a retenu notre
attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait signer un
mandat de recherche mais sans nous remettre un exemplaire (pour le coup,
nous avons manqué de vigilance) donc je n'ai pas le document sous la main.
Par contre, j'ai le double signé dans une autre agence et je peux
éventuellement supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en traiter
leurs achats éventuels que par la seule intervention du mandataire, même
après expiration du mandat". Les articles 1142 et 1152 de Code Civil sont
référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre ceux qui
voudraient passer directement par le propriétaire. Ça me semble assez
logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
agence prend des frais beaucoup plus bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à acheter le
bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous interdisait seulement
de le faire avec le propriétaire. Les articles sus-cités que je suis allé
consulter sur Legifrance me paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.




Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le mandat de la
seconde est valide.



Je n'ai pas dû être clair.
Nous avons signé sans doute un mandat avec la première agence, nous avons
simplement *vu* le même bien dans les annonces de la deuxième agence qui
ignore notre existence puisque nous ne sommes pas encore allés les voir.

Ma question en gros est : peut-on passer quand même par la deuxième agence
pour acquérir le bien (on fera de toute façon jouer la concurrence mais ça
nous aiderait de le savoir) ?



Oui.
Les interdictions auxquelles vous avez souscrit concernent une mise en
relation directe avec le vendeur, dans le but d'écarter la commission
due à l'agence qui a pourtant fait son travail.
Dans la mesure où vous passez par une seconde agence elle aussi
mandatée pour la vente, vous respectez vos engagements.
mexx
Le #23039831
En réponse à votre question, je vous retranscris en intégralité les
informations parues sur un site juridique. En résumé, le mandat liant le
vendeur et l'agence a une valeur juridique et ne peut être dénoncé s'il a
été passé dans des conditions régulières. En revanche le "bon de visite" n'a
pas cette valeur juridique et la jurisprudence ne le considère pas comme une
contrainte incontournable.

"Selon la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 et son décret d'application n°
72-678 du 20 juillet 1972, l'agent immobilier ne peut réclamer une
commission ou rémunération à l'occasion d'une opération immobilière que si,
préalablement à toute négociation ou engagement, il détient un mandat écrit,
délivré à cet effet par l'une des parties (généralement le vendeur) et qui
précise les conditions de détermination de la rémunération ou de la
commission ainsi que la partie qui en aura la charge.

Or, le bon de visite signé par une personne qui visite un appartement ou une
maison, au profit de l'agent immobilier ne constitue pas un mandat qui
répond aux exigences des dispositions législatives précitées.

En effet, ce bon de visite se borne à stipuler que la personne qui visite le
bien immobilier s'engage à ne pas l'acheter sans le concours de l'agent
immobilier sous peine de dommages-intérêts dont le montant équivaut celui de
la commission que l'agent aurait perçu de la part du vendeur si la vente
s'était
conclue grace à l'agent.

La Cour de cassation en déduit que ce bon de visite n'a aucune efficacité
juridique et que si la personne ayant visité un bien immobilier grâce à
l'agent
immobilier, a ensuite conclue la vente directement avec le vendeur sans
passer par l'agent immobilier, celui-ci ne peut pas engager d'action en
justice contre l'acquéreur pour lui réclamer des dommages-intérêts en se
prévalant de ce bon de visite (Cass. civ. 1 27 avril 2004 n° de pourvoi
01-13868 ; Cass. civ. 1 28 novembre 2000 n° de pourvoi 97-18684 Bulletin
2000 I n° 303 p. 196 ; Cass. civ. 1 9 novembre 1999 n° de pourvoi 97-11898
Bulletin 1999 I n° 292 p. 190 ; Cass. civ. 1 21 mars 1995 n° de pourvoi
93-11009 ; Cass. civ. 1 6 octobre 1993 n° de pourvoi 91-18231 Bulletin 1993
I n° 266 p.185 ; Cass. civ. 1 6 octobre 1993 n° de pourvoi 91-10747 Bulletin
1993 I n° 267 p. 185 ; Cass. civ. 1 26 mai 1993 n° de pourvoi 92-10067).

En conclusion, si un agent immobilier vous demande de signer un bon de
visite avant de vous présenter un appartement à vendre, vous pouvez le
signer sans aucune crainte car la jurisprudence considère jusqu'à présent
que ce bon de visite n'a aucune effectivité juridique. "
Broc_Ex_Co
Le #23039961
Le 21/01/2011 08:39, enzo diver a écrit :
On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons
déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a
retenu notre attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait
signer un mandat de recherche mais sans nous remettre un
exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance) donc
je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai le
double signé dans une autre agence et je peux éventuellement
supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en
traiter leurs achats éventuels que par la seule intervention du
mandataire, même après expiration du mandat". Les articles 1142
et 1152 de Code Civil sont référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre
ceux qui voudraient passer directement par le propriétaire. Ça
me semble assez logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
agence prend des frais beaucoup plus bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à
acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous
interdisait seulement de le faire avec le propriétaire. Les
articles sus-cités que je suis allé consulter sur Legifrance me
paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.

--
Ixion
Contre une équipe étrangère, quand on dit diplomatiquement
que l'arbitre n'est pas dans un bon soir, c'est toujours le
club français qui morfle.



Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le mandat de la
seconde est valide.


D'ou tirez vous donc votre affirmation?!!!

Il y a eu mandat signé avec 'agence et un travail effectif de cette
agence (la présentation du bien)
La négociation pour ce bien doit être effectué avec la première agence.

La signature d'un bon de visite avec la seconde agence ne servirait à
rien, puisque le bien a déja été visité.
enzo diver
Le #23040051
On 21 jan, 10:27, Broc_Ex_Co
Le 21/01/2011 08:39, enzo diver a écrit :



> On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx >> Bonjour mesdames et messieurs,

>> Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons
>> déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a
>> retenu notre attention.

>> L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait
>> signer un mandat de recherche mais sans nous remettre un
>> exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance) donc
>> je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai le
>> double signé dans une autre agence et je peux éventuellement
>> supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

>> Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
>> proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en
>> traiter leurs achats éventuels que par la seule intervention du
>> mandataire, même après expiration du mandat". Les articles 1142
>> et 1152 de Code Civil sont référencés.

>> L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre
>> ceux qui voudraient passer directement par le propriétaire. Ça
>> me semble assez logique.

>> Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
>> maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
>> avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
>> agence prend des frais beaucoup plus bas.

>> J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à
>> acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous
>> interdisait seulement de le faire avec le propriétaire. Les
>> articles sus-cités que je suis allé consulter sur Legifrance me
>> paraissent bien obscurs.

>> Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.

>> --
>> Ixion
>> Contre une équipe étrangère, quand on dit diplomatiquement
>> que l'arbitre n'est pas dans un bon soir, c'est toujours le
>> club français qui morfle.

> Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le mandat de la
> seconde est valide.

D'ou tirez vous donc votre affirmation?!!!

Il y a eu mandat signé avec 'agence et un travail effectif de cette
agence (la présentation du bien)
La négociation pour ce bien doit être effectué avec la première a gence.



Ça existe peut être mais je n'ai jamais vu de mandat de recherche
exclusif.
L'acheteur peut donc mandater plusieurs agences pour la même recherche
et donc potentiellement pour la même maison.
S'il s'agit simplement d'un bon de visite, il ne peut interdire de
passer par une autre agence.
belloy
Le #23040091
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons déjà
visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a retenu notre
attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait signer un
mandat de recherche mais sans nous remettre un exemplaire (pour le coup,
nous avons manqué de vigilance) donc je n'ai pas le document sous la main.
Par contre, j'ai le double signé dans une autre agence et je peux
éventuellement supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires proposées
sont strictement confidentielles et s'engage à n'en traiter leurs achats
éventuels que par la seule intervention du mandataire, même après
expiration du mandat". Les articles 1142 et 1152 de Code Civil sont
référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre ceux qui
voudraient passer directement par le propriétaire. Ça me semble assez
logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même maison mise
en vente dans une autre agence immobilière, mais avec un tarif de mise en
vente nettement moindre car ladite agence prend des frais beaucoup plus
bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à acheter le
bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous interdisait seulement
de le faire avec le propriétaire. Les articles sus-cités que je suis allé
consulter sur Legifrance me paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.




La 1ère chose à faire est de récupérer votre mandat de recherche qui doit
être numéroté à défaut de nullité.
Ensuite, regardez ce que mentionne ce mandat en terme d'engagement de votre
part.
Si votre engagement correspond à celui du second mandat que vous avez signé,
vous êtes bien engagé de traiter avec cette agence qui vous a fait visité le
bien, à défaut votre responsabilité pourrait être engagée et seriez soumis à
payer à l'agence évincée des dommages intérêts au titres des articles 1142
et 1152 de Code Civil.
Le plus sage serait de prévenir votre mandataire du prix de vente inférieur
chez son confrère.
afin que par le jeu du montant de sa commission et du prix revu à la baisse
avec le vendeur vous arriviez à un prix de vente cohérent.
enzo diver
Le #23040151
On 21 jan, 11:25, "belloy"
> Bonjour mesdames et messieurs,

> Avec ma femme, nous sommes la recherche d'une maison et avons d j
> visit plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a retenu notre
> attention.

> L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait signer un
> mandat de recherche mais sans nous remettre un exemplaire (pour le coup ,
> nous avons manqu de vigilance) donc je n'ai pas le document sous la mai n.
> Par contre, j'ai le double sign dans une autre agence et je peux
> ventuellement supposer ( tort ?) que le contenu doit y tre semblable.

> Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires propos es
> sont strictement confidentielles et s'engage n'en traiter leurs achats
> ventuels que par la seule intervention du mandataire, m me apr s
> expiration du mandat". Les articles 1142 et 1152 de Code Civil sont
> r f renc s.

> L'agence nous explique chaque fois que a les prot ge contre ceux qui
> voudraient passer directement par le propri taire. a me semble assez
> logique.

> Or, voil que nous trouvons, tout fait par hasard, la m me maison mise
> en vente dans une autre agence immobili re, mais avec un tarif de mise en
> vente nettement moindre car ladite agence prend des frais beaucoup plus
> bas.

> J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait acheter l e
> bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous interdisait seulem ent
> de le faire avec le propri taire. Les articles sus-cit s que je suis al l
> consulter sur Legifrance me paraissent bien obscurs.

> Merci d'avance pour vos r ponses clair es de droit.

La 1 re chose faire est de r cup rer votre mandat de recherche qui doit
tre num rot d faut de nullit .



Numéroté et reporté dans le registre des mandats (et pas au crayon à
papier :-)
enzo diver
Le #23040141
On 21 jan, 11:06, enzo diver
On 21 jan, 10:27, Broc_Ex_Co




> Le 21/01/2011 08:39, enzo diver a écrit :

> > On 21 jan, 08:34, ixion martin - GdBx > >> Bonjour mesdames et messieurs,

> >> Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons
> >> déjà visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a
> >> retenu notre attention.

> >> L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait
> >> signer un mandat de recherche mais sans nous remettre un
> >> exemplaire (pour le coup, nous avons manqué de vigilance) donc
> >> je n'ai pas le document sous la main. Par contre, j'ai le
> >> double signé dans une autre agence et je peux éventuellement
> >> supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

> >> Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires
> >> proposées sont strictement confidentielles et s'engage à n'en
> >> traiter leurs achats éventuels que par la seule intervention du
> >> mandataire, même après expiration du mandat". Les articles 1142
> >> et 1152 de Code Civil sont référencés.

> >> L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre
> >> ceux qui voudraient passer directement par le propriétaire. Ça
> >> me semble assez logique.

> >> Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même
> >> maison mise en vente dans une autre agence immobilière, mais
> >> avec un tarif de mise en vente nettement moindre car ladite
> >> agence prend des frais beaucoup plus bas.

> >> J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à
> >> acheter le bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous
> >> interdisait seulement de le faire avec le propriétaire. Les
> >> articles sus-cités que je suis allé consulter sur Legifrance me
> >> paraissent bien obscurs.

> >> Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.

> >> --
> >> Ixion
> >> Contre une équipe étrangère, quand on dit diplomatiquement
> >> que l'arbitre n'est pas dans un bon soir, c'est toujours le
> >> club français qui morfle.

> > Rien ne vous oblige à passer par la première agence si le mandat de la
> > seconde est valide.

> D'ou tirez vous donc votre affirmation?!!!

> Il y a eu mandat signé avec 'agence et un travail effectif de cette
> agence (la présentation du bien)
> La négociation pour ce bien doit être effectué avec la première agence.

Ça existe peut être mais je n'ai jamais vu de mandat de recherche
exclusif.
L'acheteur peut donc mandater plusieurs agences pour la même recherche
et donc potentiellement pour la même maison.
S'il s'agit simplement d'un bon de visite, il ne peut interdire de
passer par une autre agence.-



Je me suis peut être avancé un peu vite....
Il semble qu'une jurisprudence de 2002 contredise ma première
opinion :
Cass. 1ère Ch. civ. 15 mai 2002
A vérifier si pas de jugement contraire depuis.
koumac
Le #23040281
"ixion martin - GdBx" news: 4d393712$0$18899$
Bonjour mesdames et messieurs,

Avec ma femme, nous sommes à la recherche d'une maison et avons déjà
visité plusieurs biens dans diverses agences. Une maison a retenu notre
attention.

L'agence qui nous l'a faite visiter nous a classiquement fait signer un
mandat de recherche mais sans nous remettre un exemplaire (pour le coup,
nous avons manqué de vigilance) donc je n'ai pas le document sous la main.
Par contre, j'ai le double signé dans une autre agence et je peux
éventuellement supposer (à tort ?) que le contenu doit y être semblable.

Un paragraphe indique "Le mandant reconnait que les affaires proposées
sont strictement confidentielles et s'engage à n'en traiter leurs achats
éventuels que par la seule intervention du mandataire, même après
expiration du mandat". Les articles 1142 et 1152 de Code Civil sont
référencés.

L'agence nous explique à chaque fois que ça les protège contre ceux qui
voudraient passer directement par le propriétaire. Ça me semble assez
logique.

Or, voilà que nous trouvons, tout à fait par hasard, la même maison mise
en vente dans une autre agence immobilière, mais avec un tarif de mise en
vente nettement moindre car ladite agence prend des frais beaucoup plus
bas.

J'aurais donc voulu savoir si ce fameux mandat nous obligeait à acheter le
bien avec l'agence qui nous l'a fait visiter ou nous interdisait seulement
de le faire avec le propriétaire. Les articles sus-cités que je suis allé
consulter sur Legifrance me paraissent bien obscurs.

Merci d'avance pour vos réponses éclairées de droit.




Le plus simple me parait quand même de traiter avec la première agence , et
de négocier en sachant que l'agence et le vendeur peuvent descendre en
dessous du prix annoncer par la deuxième agence .
Publicité
Poster une réponse
Anonyme