Photographie d'un hamburger

Le
Ronaldo
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Claudio Bonavolta
Le #22416071
On 29 juil, 14:09, Ronaldo
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour...



Nous mentirait-on ?!?!
Excellent en tous cas ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
delestaque
Le #22416061
Ronaldo wrote:
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour-une-publicite-159866



Culinaire, beauté, tout est maquillé, préparé, c'est d'ailleurs le plus gros
travail du photographe, le reste, éclairage par exemple depuis l'invention
de la boîte à lumière diffuse, c'est ce qui se fait le plus vite
En revanche, la photo de bijoux ou verrerie, cristaux est plus délicate et
longue à préparer.
Beaucoup de produits alimentaires sont des reprocuctions en divers
matériaux.
le tout numérique est possible du reste, steacks comme n'importe quoi.

--
--
Ricco
palmerclaude
Le #22416361
Claudio Bonavolta wrote:
On 29 juil, 14:09, Ronaldo
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour...



Nous mentirait-on ?!?!
Excellent en tous cas ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch



Je ne perdrai pas mon temps à polémiquer sur le sujet de savoir si je suis
pro ou non (avec le vieux ronchon que vous savez) J ;

Mais ce genre de choses, j'en ai fait pendant une vingtaine d'années ; ce ne
sont pas toujours des trucages mais parfois des techniques d'amélioration.

Quelques-unes en passant :

- Pour les livres de cuisine, les casseroles et poêles sont tronçonnées sur
un côté pour faire des prises de vue avec un angle moins élevé qu'avec une
casserole non coupée ;

- du temps des éclairages tungstène avant les flashs électroniques, on
retournait les fleurs tête en bas pour que les tiges ne se courbent pas sous
la chaleur ;

- On rajoutait de l'aspirine dans les petits pois pour les verdir ;

- on fabriquait en résine moulée, des copies très agrandies d'objets comme
des grains de café pour les photographier sans avoir à faire de la macro et
risquer d'avoir du flou sur un plan à la limite des bascules des chambres ;

-Ou encore et c'est un classique : le papier d'argent scotché derrière les
bouteilles d'alcool pour montrer la transparence du produit.

-Sans oublier en mode les maquillages assombris pour creuser les joues ou
une poudre claire pour amincir les nez etc.la pince à linge, les épingles,
les épingles à nourrice, le papier de soie en rembourrage, et à la sortie
une bascule à la prise de vue ou au tirage pour allonger les silhouettes de
1/7e par rapport à la taille de la tête, à 1/8e..

Plus les masques argentiques en labo...

Etc.

Mais à l'époque il n'y avait pas Toshop.
Claudio Bonavolta
Le #22416581
On 29 juil, 15:59, "palmerclaude"
Je ne perdrai pas mon temps à polémiquer sur le sujet de savoir si je suis
pro ou non (avec le vieux ronchon que vous savez) J ;



Restons discrets, des fois qu'il nous oublie ...

<snip>

-Ou encore et c'est un classique : le papier d'argent scotché derrièr e les
bouteilles d'alcool pour montrer la transparence du produit.

<snip>

Etc.

Mais à l'époque il n'y avait pas Toshop.



C'est peut-être un classique mais je ne le connaissais pas ...

Sans papier d'argent mais des flashes pour la transparence:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img012.jpg
En noir, c'est mieux:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img005.jpg
La première fois, il m'a bien fallu une demi-journée avant d'arriver à
maîtriser ces put@#!$ de reflets.

Ca me fait penser que j'ai une quirielle d'autres bouteilles à
photographier ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
palmerclaude
Le #22416591
Claudio Bonavolta wrote:
On 29 juil, 15:59, "palmerclaude"
Je ne perdrai pas mon temps à polémiquer sur le sujet de savoir si
je suis pro ou non (avec le vieux ronchon que vous savez) J ;



Restons discrets, des fois qu'il nous oublie ...

<snip>

-Ou encore et c'est un classique : le papier d'argent scotché
derrière les bouteilles d'alcool pour montrer la transparence du
produit.

<snip>

Etc.

Mais à l'époque il n'y avait pas Toshop.



C'est peut-être un classique mais je ne le connaissais pas ...

Sans papier d'argent mais des flashes pour la transparence:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img012.jpg
En noir, c'est mieux:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img005.jpg
La première fois, il m'a bien fallu une demi-journée avant d'arriver à
maîtriser ces put@#!$ de reflets.

Ca me fait penser que j'ai une quirielle d'autres bouteilles à
photographier ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch


Joli, surtout la seconde sans transparence; J'apprécie l'éclairage en pince
(ou la cage) ?
Par contre, la première, j'aurai rajouté un peu dans le haut... Mais je
pense quand même que le calque derrière (avec flash) ou le papier d'argent
côté brillant ou mat, selon, apporte un peu de matière dans le vin...
froissé ou non...
Claudio Bonavolta
Le #22416641
On 29 juil, 16:51, "palmerclaude"

 Joli, surtout la seconde sans transparence; J'apprécie l'éclairage en pince
(ou la cage) ?



Avec des striplights latéraux et placés en arrière pour délimiter l e
contour de la bouteille.
Le setup est le suivant (désolé pour le franglais, mais la plupart de
mes bouquins photo sont en anglais et ça finit par déteindre):
http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201007/cijaE6N4fb.jpg

Par contre, la première, j'aurai rajouté un peu dans le haut... Mais je
pense quand même que le calque derrière (avec flash) ou le papier d'a rgent
côté brillant ou mat, selon, apporte un peu de matière dans le vin. ..
froissé ou non...



Vais essayer ce papier d'argent (papier alu je présume ?) et
calque ...

Merci et à+,
Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
alsace
Le #22416821
Bonjour,

"palmerclaude" 4c51893a$0$10212$
Claudio Bonavolta wrote:
On 29 juil, 14:09, Ronaldo
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour...



Nous mentirait-on ?!?!
Excellent en tous cas ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch



Je ne perdrai pas mon temps à polémiquer sur le sujet de savoir si je suis pro
ou non (avec le vieux ronchon que vous savez) J ;

Mais ce genre de choses, j'en ai fait pendant une vingtaine d'années ; ce ne
sont pas toujours des trucages mais parfois des techniques d'amélioration.

Quelques-unes en passant :

- Pour les livres de cuisine, les casseroles et poêles sont tronçonnées sur un
côté pour faire des prises de vue avec un angle moins élevé qu'avec une
casserole non coupée ;

- du temps des éclairages tungstène avant les flashs électroniques, on
retournait les fleurs tête en bas pour que les tiges ne se courbent pas sous
la chaleur ;

- On rajoutait de l'aspirine dans les petits pois pour les verdir ;

- on fabriquait en résine moulée, des copies très agrandies d'objets comme des
grains de café pour les photographier sans avoir à faire de la macro et
risquer d'avoir du flou sur un plan à la limite des bascules des chambres ;

-Ou encore et c'est un classique : le papier d'argent scotché derrière les
bouteilles d'alcool pour montrer la transparence du produit.

-Sans oublier en mode les maquillages assombris pour creuser les joues ou une
poudre claire pour amincir les nez etc.la pince à linge, les épingles, les
épingles à nourrice, le papier de soie en rembourrage, et à la sortie une
bascule à la prise de vue ou au tirage pour allonger les silhouettes de 1/7e
par rapport à la taille de la tête, à 1/8e..

Plus les masques argentiques en labo...

Etc.

Mais à l'époque il n'y avait pas Toshop.



le plaisir de lire et d'apprendre, j'apprends encore.

Cordialement
andré
alsace
Le #22416811
Bonjour,

"Claudio Bonavolta"
On 29 juil, 15:59, "palmerclaude"
Je ne perdrai pas mon temps à polémiquer sur le sujet de savoir si je suis
pro ou non (avec le vieux ronchon que vous savez) J ;



Restons discrets, des fois qu'il nous oublie ...

<snip>

-Ou encore et c'est un classique : le papier d'argent scotché derrière les
bouteilles d'alcool pour montrer la transparence du produit.

<snip>

Etc.

Mais à l'époque il n'y avait pas Toshop.



C'est peut-être un classique mais je ne le connaissais pas ...

Sans papier d'argent mais des flashes pour la transparence:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img012.jpg
En noir, c'est mieux:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/objets/vin/images/img005.jpg
La première fois, il m'a bien fallu une demi-journée avant d'arriver à
maîtriser ces put@#!$ de reflets.

Ca me fait penser que j'ai une quirielle d'autres bouteilles à
photographier ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch

Je vais m'y coller, bonnes explications et excellentes photos
Cordialement
andré
Stephane Legras-Decussy
Le #22418041
Le 29/07/2010 14:09, Ronaldo a écrit :
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour-une-publicite-159866





je pensais que ça faisait longtemps qu'on
faisait ça en image de synthèse.

c'est pas un modèle difficile du tout en plus...
delestaque
Le #22418271
Stephane Legras-Decussy wrote:
Le 29/07/2010 14:09, Ronaldo a écrit :
Un article sur une seance photo d'un hamburger :

http://www.rue89.com/2010/07/25/comment-est-prepare-un-hamburger-pour-une-publicite-159866





je pensais que ça faisait longtemps qu'on
faisait ça en image de synthèse.

c'est pas un modèle difficile du tout en plus...



C'est ce que je disais un peu plus haut, moi aussi je suis étonné, ce n'est
pas comme tu dis ce qu'il y a de plus difficile.

--
--
Ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme