vive les brevets :-(

Le
remy
http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la .

remy
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Blaise Potard
Le #5819951
http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la ....


Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe. Ce sont
les USA qui sont dans la .... (surtout que c'est une entreprise
canadienne qui a déposé l'ensemble des brevets, ça doit leur faire très
mal aux ....)

remy
Le #5819881
http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la ....


Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe. Ce sont
les USA qui sont dans la .... (surtout que c'est une entreprise
canadienne qui a déposé l'ensemble des brevets, ça doit leur faire très
mal aux ....)


je n'en suis pas si sur
qd une boite répond à un appel d'offres au Canada par exemple avec les
désormais standards internationaux en matière de crypto

tu leur dis non non mon e-mail il est parti depuis
Paris na na ni na naire
ou tu te retrouves avec un procès si tu es solvable

remy


remy
Le #5819871
http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la ....


Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe. Ce sont
les USA qui sont dans la .... (surtout que c'est une entreprise
canadienne qui a déposé l'ensemble des brevets, ça doit leur faire très
mal aux ....)


je n'en suis pas si sur
qd une boite répond à un appel d'offres au Canada par exemple avec les
désormais standards internationaux en matière de crypto

tu leur dis non non mon e-mail il est parti depuis
Paris na na ni na naire
ou tu te retrouves avec un procès si tu es solvable

remy


Denis Beauregard
Le #5819831
Le Tue, 22 May 2007 16:53:12 +0200, remy dans fr.comp.os.linux.debats:

http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la ....


Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe. Ce sont
les USA qui sont dans la .... (surtout que c'est une entreprise
canadienne qui a déposé l'ensemble des brevets, ça doit leur faire très
mal aux ....)


je n'en suis pas si sur
qd une boite répond à un appel d'offres au Canada par exemple avec les
désormais standards internationaux en matière de crypto

tu leur dis non non mon e-mail il est parti depuis
Paris na na ni na naire
ou tu te retrouves avec un procès si tu es solvable


Ben oui, sûrement.

Que couvrent ces brevets ? Il peut s'agir de la méthode seulement,
à mon avis, et non du résultat (puisque chaque message est différent).
Où est mise en oeuvre la méthode ? À Paris, donc le brevet étranger
(ni Français, ni Européen, les deux étant possibles) ne s'applique
pas.

Par contre, si la méthode est mise en oeuvre dans un logiciel,
celui-ci pourrait être vendu sur Internet (par exemple) depuis un site
français. Ce serait alors aux autorités américaines (ou canadiennes)
de mettre en oeuvre une interdiction lors de l'importation de ce
logiciel, ce qui est pratiquement impossible sauf s'il y a certaines
conditions (vente via un serveur américain, l'éditeur français a des
filiales américaines, obligation aux FAI américains de filtrer le
serveur français, etc.). Quand on sait que la chasse aux pédophiles
et aux plans de bombe est très difficile, on peut douter qu'il soit
possible de faire quelque chose contre cela. Je dirais que la seule
protection **légale** du côté américain serait d'acheter l'éditeur
du logiciel.


Denis



remy
Le #5819821
Le Tue, 22 May 2007 16:53:12 +0200, remy dans fr.comp.os.linux.debats:

http://www.nsa.gov/ia/industry/crypto_elliptic_curve.cfm

voir Propriété intellectuelle des courbe elliptique

bien en europe l'on est dans la ....
Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe. Ce sont

les USA qui sont dans la .... (surtout que c'est une entreprise
canadienne qui a déposé l'ensemble des brevets, ça doit leur faire très
mal aux ....)
je n'en suis pas si sur

qd une boite répond à un appel d'offres au Canada par exemple avec les
désormais standards internationaux en matière de crypto

tu leur dis non non mon e-mail il est parti depuis
Paris na na ni na naire
ou tu te retrouves avec un procès si tu es solvable


Ben oui, sûrement.

Que couvrent ces brevets ?



de mémoire et vraiment sous réserves entre pincettes
sans aucune vérification je crois que c'est la courbe
qui est brevetée une aberration en soit je crois me souvenir

Il peut s'agir de la méthode seulement,
à mon avis, et non du résultat (puisque chaque message est différent).
Où est mise en oeuvre la méthode ? À Paris, donc le brevet étranger
(ni Français, ni Européen, les deux étant possibles) ne s'applique
pas.

Par contre, si la méthode est mise en oeuvre dans un logiciel,
celui-ci pourrait être vendu sur Internet (par exemple) depuis un site
français. Ce serait alors aux autorités américaines (ou canadiennes)
de mettre en oeuvre une interdiction lors de l'importation de ce
logiciel, ce qui est pratiquement impossible sauf s'il y a certaines
conditions (vente via un serveur américain, l'éditeur français a des
filiales américaines, obligation aux FAI américains de filtrer le
serveur français, etc.). Quand on sait que la chasse aux pédophiles
et aux plans de bombe est très difficile, on peut douter qu'il soit
possible de faire quelque chose contre cela. Je dirais que la seule
protection **légale** du côté américain serait d'acheter l'éditeur
du logiciel.


Denis






Denis Beauregard
Le #5819811
Le Tue, 22 May 2007 17:41:42 +0200, remy dans fr.comp.os.linux.debats:

Que couvrent ces brevets ?



de mémoire et vraiment sous réserves entre pincettes
sans aucune vérification je crois que c'est la courbe
qui est brevetée une aberration en soit je crois me souvenir


Je doute qu'on puisse breveter une "courbe". On pourrait à la
limite breveter l'expression mathématique, mais normalement, ce
serait plutôt la méthode.

Sì on regarde par exemple

http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-bool.html&r=1&f=G&lP&co1=AND&d=PTXT&s1=%22elliptic+curve%22&OS=%22elliptic+curve%22&RS=%22elliptic+curve%22

qui est un brevet récent sur le sujet, on protège la méthode et le
système.

http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-adv.htm&rX3&f=G&lP&d=PTXT&s1=%22elliptic+curve%22&p&OS=%22elliptic+curve%22&RS=%22elliptic+curve%22

date de 1992, le plus ancien dans la recherche superficielle que j'ai
faite. Les revendications (claims) sont nombreuses (elles débutent
assez rapidement, numérotées de 1 à 51) et on parle de systèmes et non
de formules.

Il faudrait rechercher parmi tous ces brevets ceux qui sont visés par
l'article.


Denis


remy
Le #5819791
Le Tue, 22 May 2007 17:41:42 +0200, remy dans fr.comp.os.linux.debats:

Que couvrent ces brevets ?


de mémoire et vraiment sous réserves entre pincettes
sans aucune vérification je crois que c'est la courbe
qui est brevetée une aberration en soit je crois me souvenir


Je doute qu'on puisse breveter une "courbe". On pourrait à la
limite breveter l'expression mathématique, mais normalement, ce
serait plutôt la méthode.

Sì on regarde par exemple

http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-bool.html&r=1&f=G&lP&co1=AND&d=PTXT&s1=%22elliptic+curve%22&OS=%22elliptic+curve%22&RS=%22elliptic+curve%22

qui est un brevet récent sur le sujet, on protège la méthode et le
système.

http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch-adv.htm&rX3&f=G&lP&d=PTXT&s1=%22elliptic+curve%22&p&OS=%22elliptic+curve%22&RS=%22elliptic+curve%22

date de 1992, le plus ancien dans la recherche superficielle que j'ai
faite. Les revendications (claims) sont nombreuses (elles débutent
assez rapidement, numérotées de 1 à 51) et on parle de systèmes et non
de formules.

Il faudrait rechercher parmi tous ces brevets ceux qui sont visés par
l'article.


je me demande si tout cela est bien valable sachant que


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptologie_sur_les_courbes_elliptiques

L'usage des courbes elliptiques en cryptographie a été suggéré,
de manière indépendante, par Neal Koblitz et Victor Miller en 1985.

ce qui donne 22 ans si je suppose que quelques brevets ont été déposés
avant publication
un peu de domaine public dans le brevet et hop a la poubelle


remy

Denis





Emmanuel Florac
Le #5819701
Le Tue, 22 May 2007 15:46:26 +0200, Blaise Potard a écrit :


Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe.


Pas pour le moment. Les gros capitalistes du monde entier font une telle
pression que ça finira par passer.

--
Pluralitas non est ponenda sine necessitate.
Guillaume d'Ockham.

remy
Le #5819691

Ben non, il n'y a pas de brevets sur les logiciels en europe.


Pas pour le moment. Les gros capitalistes du monde entier font une telle
pression que ça finira par passer.



peut être mais il y a une grosse différence entre les autres sciences
qui nécessitent de gros moyens

en info et en Math il faut juste être à moitié fou surtout en math :-)
et si l'on publie cela tombe illico dans le domaine public

je suis même étonné qu'il y eu des brevets il doit forcement avoir eu
quelques publications avant ce qui à mon avis fait tomber le truc
ou place le brevet comme évolution triviale le simple fait qu'il
y a eu 2 chercheurs reconnus comme père de la méthode
me conforte dans mon raisonnement

il y a du en avoir un ou les deux qui se sont fait avoir


remy


Denis Beauregard
Le #5819641
Le Wed, 23 May 2007 09:18:39 +0200, remy dans fr.comp.os.linux.debats:

je me demande si tout cela est bien valable sachant que

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptologie_sur_les_courbes_elliptiques

L'usage des courbes elliptiques en cryptographie a été suggéré,
de manière indépendante, par Neal Koblitz et Victor Miller en 1985.

ce qui donne 22 ans si je suppose que quelques brevets ont été déposés
avant publication
un peu de domaine public dans le brevet et hop a la poubelle


De mémoire (cela fait depuis 1981 que je ne suis plus dans le
domaine), la procédure pour obtenir un brevet américain était
quelque chose comme:

- découverte
- autant de temps que l'on veut
- en parler en public (article dans une revue par exemple), facultatif
- attendre moins d'un an, facultatif (peut suivre la découverte)
- normalement, sans prolonger le délai, on fait une recherche pour
savoir si c'est brevetable
- demander le brevet
- quelques mois (c'était typique en 1980)
- obtenir le brevet

Ici, la "découverte", c'est une méthode pour utiliser ces courbes et
elle peut prendre plusieurs années même si on savait que c'était
possible en 1985. Par exemple, on peut découvrir une méthode en 1990,
une autre en 1995, une 3e en 2000. Si le délai est de 6 mois (par
exemple) après la découverte, le brevet obtenu en 1990 viendrait à
échéance en 2007. Le brevet obtenu en 1995 peut se baser sur celui
de 1990 (une amélioration), auquel cas la protection revendiquée en
1995 sera valable jusqu'en 2012.


Denis

Publicité
Poster une réponse
Anonyme