Résultats financiers : Sony Ericsson grimpe, Motorola stagne

Le par  |  0 commentaire(s)
Sony Ericsson logo

Pour le deuxième trimestre 2007, Sony Ericsson confirme son bon démarrage pour l'année en cours tandis que Motorola fournit des résultats préliminaires décevants.

Sony ericsson logoAvec une hausse de 55% de son bénéfice et 24.9 millions de terminaux écoulés au deuxième trimestre 2007, le quatrième fabricant mondial de téléphones portables Sony Ericsson confirme son dynamisme et estime avoir gagné 3% de parts de marché supplémentaires, passant la barre des 9%.

Le bénéfice avant impôt au deuxième trimestre est de 327 millions d'euros, à comparer avec le résultat de 211 millions en 2006, mais en-deçà des attentes de analystes ( 385 millions ). L'explication réside dans l'implication de Sony Ericsson sur le marché de l'entrée de gamme, qui a augmenté son volume de ventes mais fait chuter le prix moyen de vente des terminaux de 145 € en 2006 à 125 € pour ce trimestre.


Motorola toujours en berne
Motorola logoDe son côté, Motorola a publié des résultats financiers préliminaires faisant état d'une baisse des ventes des téléphones portables, faisant reculer son chiffre d'affaires. Le recul des ventes en Europe et en Asie devrait conduire à une perte de 2 à 4 cents par action, avec un chiffre d'affaires de 8.6 à 8.7 milliards de dollars, alors que l'estimation comptait sur un maintien du volume de ventes correspondant à un chiffre d'affaires de 9.4 milliards de dollars.

La position d' Ed Zander à la tête de Motorola est de plus en plus difficile à tenir. Après la tentative de putsch de l'homme d'affaires Carl Icahn au mois de mai pour entrer au conseil d'administration du deuxième fabricant mondial de mobiles, les rumeurs de démission du président de Motorola ont fait grimper fortement l'action à Wall Street hier.

Motorola continue de chercher des solutions et a nommé un nouveau dirigeant pour sa division Téléphonie mobile. Stu Reed aura fort à faire pour relancer l'activité de cette branche et regagner la confiance des actionnaires.

Pour le deuxième trimestre, Motorola a vendu entre 35 et 36 millions de mobiles et n'a toujours pas réussi à atteindre l'équilibre financier pour cette branche d'activité, alors que près de 7500 suppressions d'emploi sont prévues cette année.

Les parts de marché perdues par Motorola bénéficie aux quatre autres sociétés du Top 5 et notamment à Nokia, dont l'objectif d'accroître encore ses parts de marché (36% actuellement) est en passe de se réaliser.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]