Résumé de l'actualité de la semaine précédente

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente, on rappellera notamment l'ouverture de la Bibliothèque Numérique Mondiale, proposée en 2005 par l'UNESCO et désormais accessible à tous.

Sans oublier d'évoquer l'intrusion de cyberespions dans des ordinateurs US pour accéder à des données relatives à un programme d'armement de 300 milliards de dollars, le retour de l'amendement anti-riposte graduée dans le Paquet Télécom, la condamnation de Cdiscount pour spam et la découverte d'un botnet de près de 2 millions de machines zombies par une firme de sécurité.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT !


Lancement de la Bibliothèque Numérique Mondiale : la Bibliothèque Numérique Mondiale voulue par l'UNESCO est désormais accessible à tous. Elle permet à tout un chacun de découvrir les livres, les manuscrits, les revues, les cartes, les films, les gravures, les photographies ou les enregistrements sonores des grandes bibliothèques nationales du monde entier. Près de 1 200 objets y sont référencés.

Un programme à 300 milliards de dollars  visité par des cyberespions : des cyberespions ont réussi à pénétrer plusieurs ordinateurs pour y dérober des documents relatifs au projet Joint Strike Fighter du Pentagone à 300 milliards de dollars. Les données les plus sensibles ont été épargnées car gardées dans des ordinateurs non connectés à l'Internet.

Paquet Télécom : l'amendement anti-riposte graduée de retour : ce n'est finalement pas une version édulcorée de l'amendement 138 devenu 46 qui a été réintroduite dans le Paquet Télécom, mais sa version votée en septembre dernier s'opposant au principe de riposte graduée sous l'égide d'une autorité administrative préconisé par la France.

Cdiscount condamné pour spam : le marchand en ligne a été sanctionné par la CNIL à 30 000 euros pour envoi massif des messages publicitaires. Cette condamnation fait suite aux plaintes de plusieurs personnes ayant essayé en vain de se désinscrire de la liste de diffusion, que ce soit grâce au lien prévu à cet effet, en appelant un numéro surtaxé, en envoyant un e-mail ou en écrivant un courrier postal.

Un botnet de presque 2 millions de PC mis au jour : la société de sécurité informatique Finjan révèle l'existence d'un botnet constitué de plus de 1,9 million de PC zombies. Des machines situées en France mais très majoritairement aux États-Unis, des sites gouvernementaux ayant participé à la diffusion de l'agent infectieux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]