Vengeance porno : un britannique condamné à 3 mois de prison

Le par  |  16 commentaire(s)
porn vine

La vengeance pornographique est de plus en plus souvent abordée par les gouvernements qui inscrivent des mesures dans la loi visant à protéger les victimes et à sanctionner les auteurs. Dernier cas en date, celui d'un Britannique qui passera par la case prison.

L'affaire a débuté au mois d'aout de cette année : Luke King, 21 ans, menace alors son ex petite amie de diffuser des photos d'elle dénudée sur Internet. (sans que les motivations n'aient été partagées par les autorités à ce jour).

justice Face aux menaces, la jeune femme contacte les autorités, expliquant qu'elle avait transmis quelques clichés intimes d'elle via la messagerie WhatsApp. La police prend alors le dossier au sérieux et contacte Luke King pour tenter de le dissuader de passer à un acte puni par la loi.

La tentative échoue, et l'homme met sa menace à exécution : il publie une photo de sa victime sur son profil Facebook. Il a été interpellé et a automatiquement plaidé coupable lors de son procès, il a reconnu le chef d'inculpation de "harcèlement sans violence" et a été sanctionné d'une peine de 12 semaines de prison.

Un porte-parole de la police de Debryshire a déclaré "Il est important que les gens se rendent compte qu'harceler les autres de cette manière est une infraction. Nous ne pouvons qu'être d'accord avec le juge lorsqu'il considère qu'il s'agit d'une attitude méprisable, surtout après que Luke King a reçu des avertissements de nos services ".

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1817760
La police elle même prend contact avec lui pour l'en dissuader et il le fait quand même, ahah
Anonyme
Le #1817765
Il y a vraiment des malades !!!
Le #1817769
Arobase40 a écrit :

Il y a vraiment des malades !!!


Je dirais même un sale type frustré !
Le #1817775
En même temps, c'est pas pour me faire l'avocat du diable, mais dans la news, on ne sait pas quelles crasses à pu lui faire son ex ...

Ca devait en être une sacrée pour qu'il en arrive la !
Le #1817777
De fait les photos de la jeune femme ont été diffusées sur Internet alors même que les autorités connaissaient les intentions du condamné.

1 - Le fait que les autorités l'ont interpellé ensuite n'y change rien, on peut considérer qu'elles sont également coupables de non assistance à la jeune femme et même de complicité avec le jeune homme puisque les fais sont là : les photos ont été diffusées alors que les autorités auraient du tout faire pour que cela ne se produise pas alors qu'elles ont été mise au courant de l'intention de l'homme.

2 - Ça prouve bien que la prévention ne sert à rien, et qu'il fallait cogner direct pour l'intention clairement exprimée.
Le #1817779
PauletteParis a écrit :

De fait les photos de la jeune femme ont été diffusées sur Internet alors même que les autorités connaissaient les intentions du condamné.

1 - Le fait que les autorités l'ont interpellé ensuite n'y change rien, on peut considérer qu'elles sont également coupables de non assistance à la jeune femme et même de complicité avec le jeune homme puisque les fais sont là : les photos ont été diffusées alors que les autorités auraient du tout faire pour que cela ne se produise pas alors qu'elles ont été mise au courant de l'intention de l'homme.

2 - Ça prouve bien que la prévention ne sert à rien, et qu'il fallait cogner direct pour l'intention du condamné clairement exprimée.


T'es du genre à juger à priori toi ...
Le #1817787
FRANCKYIV a écrit :

PauletteParis a écrit :

De fait les photos de la jeune femme ont été diffusées sur Internet alors même que les autorités connaissaient les intentions du condamné.

1 - Le fait que les autorités l'ont interpellé ensuite n'y change rien, on peut considérer qu'elles sont également coupables de non assistance à la jeune femme et même de complicité avec le jeune homme puisque les fais sont là : les photos ont été diffusées alors que les autorités auraient du tout faire pour que cela ne se produise pas alors qu'elles ont été mise au courant de l'intention de l'homme.

2 - Ça prouve bien que la prévention ne sert à rien, et qu'il fallait cogner direct pour l'intention du condamné clairement exprimée.


T'es du genre à juger à priori toi ...


On te dit dans l'article que les autorités connaissaient son intention et l'avertissent AVANT que les faits ne se produisent : Donc ce n'est pas moi qui porte le jugement "à priori" sur le caractère délictuel mais les autorités, je ne fais que rapporter ce qui écrit dans l'article sans le juger.

Le #1817802
Comme toujours, dans un sens on est prompt à punir ....
et si, c'était la femme qui avait diffusé des photos scandaleuses sur le web, on aurait réagit comment ?
On aurait rapidement fait passer la femme pour victime, à la limite, dans tous les cas de figure c'est le mec qui trinque ....!
Le #1817803
DeepBlueOcean a écrit :

Comme toujours, dans un sens on est prompt à punir ....
et si, c'était la femme qui avait diffusé des photos scandaleuses sur le web, on aurait réagit comment ?
On aurait rapidement fait passer la femme pour victime, à la limite, dans tous les cas de figure c'est le mec qui trinque ....!


Précision importante : Je ne suis pas misogyne
Le #1817825
Il a joué au con il a perdu il doit payer prison.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]