Robots : 3 millions d'emplois menacés en France d'ici 2025

Le par  |  18 commentaire(s) Source : Le JDD
Robot MIT

Une récente étude du cabinet Roland Berger, publiée dans le Journal du dimanche a de quoi inquiéter : d'ici 2025, la robotisation pourrait amener à la disparition de près de 3 millions d'emplois, touchant presque tous les secteurs.

Selon le cabinet Roland Berger, à l'horizon 2025, ce sont 3 millions d'emplois qui seraient menacés par l'adoption massive de robots dans l'ensemble des secteurs professionnels. Des emplois qualifiés aux chaines de production, tous les secteurs de l'économie ou presque seraient concernés par cette évolution.

 honda-aist-survey-robot-2 On voit déjà la robotisation s'inviter dans les campagnes et les tâches agricoles, demain, des assistants robotiques tiendront les conciergeries des hôtels, des robots ménagers s'occuperont de la désinfection des hôpitaux, des drones remplaceront les patrouilles de police...

Au final, le rapport indique que seuls les secteurs de l'éducation, de la santé et de la culture devraient être épargnés par la mutation engagée.

Ces changements entraineraient une augmentation significative du taux de chômage, qui frôlerait alors avec les 18 % de la population active, contre 10% aujourd'hui. Si la démocratisation des robots amène également à la création d'emplois ( fabrication, entretien, développement et conception), elle sera insuffisante pour contrebalancer les emplois supprimés.

En contrepartie, la robotisation de l'économie permettrait de gagner en productivité, avec en conséquence une baisse de prix de vente et une hausse du pouvoir d'achat.

On note que le rapport Gallois déplorait récemment un retard " clair" de la France dans la robotisation de l'industrie. Actuellement, 34500 robots environ sont en service dans l'hexagone, c'est beaucoup moins qu'en Italie ( 62 000) et plus encore qu'en Allemagne ( 150 000). Le parc de robots français est également relativement âgé. Rapporté à la population, on compte actuellement 84 robots pour 10 000 salariés en France.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1815541
D'ici là normalement je serais en retraite, donc.
Le #1815542
jeanlucesi a écrit :

D'ici là normalement je serais en retraite, donc.


La retraite ? Ca n'existera plus

Pour revenir à la news :
Et combien d'emplois directs et indirects seront créés pour concevoir, fabriquer, réparer et entretenir ces robots ? Avant de faire du sensationnalisme avec des chiffres hypothétiques, ils faut présenter TOUTES les données et pas uniquement celles qui font frémir
Le #1815543
Pour lutter contre le chômage donc il faut supprimer les robots pour certaines taches difficile dans l'industrie il faudra mettre 10 personnes pour faire le travail d'un robot.
mais cela entrainera une hausse des prix et aussi une hausse des dépenses suite aux arrêts maladie et accident. il faudra juste trouver le juste milieu pour ne pas être à la traine et garder une bonne productivité.
Le #1815547
Ulysse2K a écrit :

jeanlucesi a écrit :

D'ici là normalement je serais en retraite, donc.


La retraite ? Ca n'existera plus

Pour revenir à la news :
Et combien d'emplois directs et indirects seront créés pour concevoir, fabriquer, réparer et entretenir ces robots ? Avant de faire du sensationnalisme avec des chiffres hypothétiques, ils faut présenter TOUTES les données et pas uniquement celles qui font frémir


Les usines de productions de robot existe deja ainsi que les agents d entretient certe pour certainr entreprise qui y passeront ils devront embaucher des tech mais au detriment de combien d emploi qu un seule robot remplace ds l automobile un robot remplace 3 personnes se qui implique donc sur 3 salarier 1 seule restera et encore
Le #1815551

En contrepartie, la robotisation de l'économie
permettrait de gagner en productivité, avec en
conséquence une baisse de prix de vente et
une hausse du pouvoir d'achat.



Ca nous fera une belle jambe, on aura plus de sous ...
Le #1815552
Fafanou77 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

jeanlucesi a écrit :

D'ici là normalement je serais en retraite, donc.


La retraite ? Ca n'existera plus

Pour revenir à la news :
Et combien d'emplois directs et indirects seront créés pour concevoir, fabriquer, réparer et entretenir ces robots ? Avant de faire du sensationnalisme avec des chiffres hypothétiques, ils faut présenter TOUTES les données et pas uniquement celles qui font frémir


Les usines de productions de robot existe deja ainsi que les agents d entretient certe pour certainr entreprise qui y passeront ils devront embaucher des tech mais au detriment de combien d emploi qu un seule robot remplace ds l automobile un robot remplace 3 personnes se qui implique donc sur 3 salarier 1 seule restera et encore


Et quand on est passé du travail manuel à la vapeur, de la vapeur à l'électricité ... Combien d'emplois ont été sacrifiés ? On a nommé cela "une révolution industrielle", la main d'oeuvre sous qualifiée a été éliminée et la qualifiée s'est adaptée. C'est l'évolution et le progrès qui veut cela. On ne peut pas rester indéfiniment dans un carcan industriel ...

Exemples :
1. Avant on avait besoin de beaucoup de terrassiers (M-O non qualifiée), maintenant on a besoin de pratiquement peu de ces personnes car les excavatrices et machines de terrassement sont là.
2. Avant un électricien posait une paire de fil du compteur à l'ampoule (M-O qualifiée), maintenant, ils sont capables de mettre des dispositifs électroniques, des interfaces domotique, des alarmes, des caméras, etc ... Ils se sont adaptés au progrès !

Bref, dans le progrès, c'est comme dans la Nature, le plus faible disparaît au profit du plus fort. Ce n'est pas "social" mais c'est ainsi. C'est la sélection économique.

Attention, je ne dénigre pas le travail des personnes qui terrassent, ce n'était qu'un exemple comparatif et non péjoratif. Entendons-nous !

Le #1815556
Vite, taxons les robots !
Le #1815557
Apparemment en France nous sommes en avance sur le programme et on s'est fait niquer...

On a déjà les 3 millions de chômeurs et même bien plus, par contre on n'a pas les robots
Le #1815562
PauletteParis a écrit :

Apparemment en France nous sommes en avance sur le programme et on s'est fait niquer...

On a déjà les 3 millions de chômeurs et même bien plus, par contre on n'a pas les robots


On ne peut pas tout avoir le beurre, l'argent du beurre et le c...de la gremeire
Le #1815567
Moi je propose que les robots travaillent à notre place.
Voilà plus de problèmes ou presque.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]