La Russie veut établir une colonie sur la Lune d'ici 2030

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Popular science
colonie russie lune

Si la NASA a multiplié les annonces concernant une colonisation probable à long terme de la planète Mars, la Russie y va de son programme visant la colonisation d'un astre beaucoup plus proche : notre Lune.

Après les publicitaires, c'est au tour de la Russie d'afficher son intérêt pour des missions spatiales visant la Lune. Face à la débauche de programmes annoncés par la NASA ces derniers mois, la Russie y va de ses propres annonces et présente un programme visant à exploiter la Lune comme une base avancée pour des explorations plus lointaines.

 lune Un comité rassemblant des membres de l'Académie des sciences Russe, l'Université d'État de Moscou et la firme privée Roscosmos vient de dévoiler une feuille de route visant la mise en place d'une colonie Russe à la surface de la Lune d'ici 2040. La colonie devrait en partie servir de poste avancé permettant l'entrainement d'hommes et de femmes à des missions vers l'espace profond. La Russie présente le projet comme l'établissement d'une véritable station essence interplanétaire.

À partir de 2016, une série de sondes robotiques effectuera des missions de repérage sur la Lune afin de trouver des zones dont le sous-sol est riche en minéraux et en eau. D'ici 2028, les premières missions habitées seront lancées, mais personne ne devrait fouler le sol lunaire avant 2030. À partir de là, la Russie pense pouvoir établir une base lunaire en une dizaine d'années.

Le budget du programme est estimé à 816 millions de dollars, les fonds étant assumés par des sources publiques, mais aussi privées.

Il ne s'agira que d'une première étape vers des programmes que la Russie annonce déjà comme historiques, à savoir, être capable d'explorer l'espace profond et envoyer des hommes au-delà de la Terre et de son satellite, vers Mars et les autres planètes du système solaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1750742
Cool ! Si c'est les russes qui construisent cette colonie....ils n'oublieront pas la distillerie de vodka
Anonyme
Le #1750802
Faut déjà qu'ils réussissent à envoyer des fusées qui n'explosent pas au décollage

edit : valeriederien : le rapport avec cette news ??
Le #1750812
ffm76600 a écrit :

Faut déjà qu'ils réussissent à envoyer des fusées qui n'explosent pas au décollage

edit : valeriederien : le rapport avec cette news ??


Ils sont quand même assez performants les russes. D'ailleurs ils peuvent encore envoyer des hommes dans l'espace il me semble.

Mais il est vrai qu'ils ont eu récemment pas mal de soucis. Ils vont devoir remettre à neuf leur matos qui date un peu et se réorganiser. Ils vont pas lâcher le morceau.
Le #1750862
paralax a écrit :

ffm76600 a écrit :

Faut déjà qu'ils réussissent à envoyer des fusées qui n'explosent pas au décollage

edit : valeriederien : le rapport avec cette news ??


Ils sont quand même assez performants les russes. D'ailleurs ils peuvent encore envoyer des hommes dans l'espace il me semble.


Et je rajouterais que les Européens comme les Américains ont besoin de la coopération Spatiale Russe notamment concernant les lanceurs Proton M et les moteurs NK-33 et RD-180. Je le rappelle aussi que depuis la fin du programme de navette spatiale seuls les vaisseaux Soyouz assurent le ravitaillement l'acheminement et le rapatriement des équipages d'ISS .
Et comme les autoritées Russes ont annoncé l’arrêt de l'exploitation d'ISS au-delà de 2020 dû a la crise actuelle et les tensions autour concernant l'Ukraine. C'est un énorme coup dur pour le programme.
Les sanctions prises par les occidentaux sont en train de leurs revenir en boomerang ...
Le #1750892
fluke78 a écrit :

paralax a écrit :

ffm76600 a écrit :

Faut déjà qu'ils réussissent à envoyer des fusées qui n'explosent pas au décollage

edit : valeriederien : le rapport avec cette news ??


Ils sont quand même assez performants les russes. D'ailleurs ils peuvent encore envoyer des hommes dans l'espace il me semble.


Et je rajouterais que les Européens comme les Américains ont besoin de la coopération Spatiale Russe notamment concernant les lanceurs Proton M et les moteurs NK-33 et RD-180. Je le rappelle aussi que depuis la fin du programme de navette spatiale seuls les vaisseaux Soyouz assurent le ravitaillement l'acheminement et le rapatriement des équipages d'ISS .
Et comme les autoritées Russes ont annoncé l’arrêt de l'exploitation d'ISS au-delà de 2020 dû a la crise actuelle et les tensions autour concernant l'Ukraine. C'est un énorme coup dur pour le programme.
Les sanctions prises par les occidentaux sont en train de leurs revenir en boomerang ...


Les américains ne veulent plus de la station spatiale international depuis longtemps.

"Selon le planning défini en 2004 sous le président George W. Bush, la station devait être abandonnée début 2016 pour concentrer les ressources financières de la NASA sur le programme Constellation et le retour de l'homme sur la Lune154."
Le #1751512

mod troll on
il y a plus de chances qu'ils installent une colonie en Ukraine que sur la Lune dans ce laps de temps...
mod troll off


Le #1751712
Sur le long terme on va finir par se balader d'une planète à l'autre, et dans un siècle environ ou avant si tout va bien, les touristes passeront leur vacances dans l'espace ....
Le #1751962
ba qu il ce bouge !!! j ai pas envie d’être vieux et décrépi pour mon premier vole.
Le #1755422
Ridicule. En 2030 la Russie sera d'abord préoccupée par la question de la décroissance et le vieillissement de sa population et aura de sérieux problèmes à régler. Elle aura certainement encore assez de gaz, mais pas assez pour se financer et produire ce que prélève ses milliardaires sur l'économie.

La Russie est déjà en sérieuse difficultés financières (la Chine aussi va connaitre des déboires) en plus du risque de son éclatement à l'Est (séparation probable de la partie asiatique tournée vers la Chine, et sans doute des véléhités encore sur toutes ses républiques frontières du sud et avec les régions exportatrices de gaz qui veulent profiter de la manne financière que leur extorque les aparatchiks du Moscou à la Mer Noire).

Le projet de la Lune c'est juste pour tenter d'égaler ce que veut faire la Chine.

La Russie aura besoin de l'Europe, elle le sait et nous devons le savoir pour ne pas céder n'importe quoi à la Russie (mais c'est aussi pour ça qu'elle joue le forcing avec une arme qui sera de moins en moins efficace alors que commencent à se développer sérieusement des énergies alternatives et de nouvelles batailles de ressources comme l'eau, un problème très critique en Russie comme en Chine).

La Russie perd du terrain partout dans ses alliances du Sud de moins en moins fiables (car elles se tournent vers d'autres puissances comme l'Iran (prochaine grande puissance riche), la Chine, l'Indonésie, et même l'Afrique qui sera en plein boom économique (notamment en Afrique du Sud, en Angola, au Nigéria malgré ses problèmes de sécurité actuels, mais aussi au Maghreb tourné vers l'Europe et en Afrique de l'Ouest).

Arrêtons le pessimisme en France on a des difficultés mais les autres aussi et plus sérieux (sociaux, économiques sur le marché intérieur, environnementaux). On a pu résister tant bien que mal pendant des décennies pourtant.

L'idée de la Russie c'est avant tout une question d'image: elle cherche à rassurer des investisseurs qui voient pourtant qu'elle est encore plus mal gérée et trop corrompue et qu'il est trop risqué d'y investir. Quand l'actuel système russe explosera, elle verra du jour au lendemain ses apparatchicks partir avec la caisse (et déjà ils n'investissent plus en Russie leurs ressources, ils dépensent en Europe occidentale et aux USA, et y trouveront d'autant plus vite et plus facilement refuge qu'ils y ont déjà leurs actifs placés (même si on n'en voit pas encore beaucoup la couleur).

La balance des paiements de la Russie ne fait que se dégrader. La période de forte croissance de la Russie (normal après la ruine de l'Unions soviétique, ils sont partis de tellement bas après avoir gaspillé toutes les ressources dans le militaire). La Russie sait très bien qu'elle ne pourra pas déployer ses forces comme elle le prétend. La grande peur de la Russie c'est encore de ne plus pouvoir payer ses fonctionnaires et voir se profiler la défiance de son armée qui pourra la renverser.
Poutine joue sur tous les tableaux, il n'a aucune position claire, car il n'a pas d'allié (mais c'est de sa faute, tellement son système est corrompu et ne tient que par le populisme, les russes cependant ne se feront plus avoir par la propagande médiatique locale, malgré le contrôle très centralisé de la plupart de ses médias.

Les russes savent aujourd'hui ce qui se passe ailleurs (les chinois aussi qui de plus en plus revendiquent sur le terrain social, avec lus de succès pour leurs droits politiques futurs que lors de la marche de juin à Tian an Men, car les apparatchiks pour rester sont obliger de négocier et pourront de moins en moins facilement passer à travers de la corruption).
.
Le programme de la Lune de la Russie c'est juste sa façon d'annoncer qu'elle se retire du programme international de l'ISS dont elle n'a déjà plus les moyens. Même la Russie a du céder ses capacités de lancement spatial à l'Europe, le Kazakhstan n'étant plus assez sûr pour elle et pas assez compétitif par rapport à Kourou sur l'équateur. La Russie tirera ses lanceurs en Guyane, au Brésil. La Chine elle cherce un pas de tir en Afrique centrale.

Mais en fin de compte pour quoi? Ce qui va compter ce sera moins l'espace spatial trop cher que l'espace maritime (ou l'Europe occidentale et les USA sont beaucoup plus présents). Même pour les communications l'Europe occidentale a la chance de sa desserte maritime et sa présence sur tous les continents dans les zones proches de l'Océan ou au milieu des océans (la France est enviée mais n'exploite pas encore sa puissance maritime comme le fait l'Asie du Sud-est et les pays du Golfe persique sur des espaces plus limités).

Et la Russie n'a quasiment pas accès à l'Océan hormi dans le Paciique à la frontière de la Chine et du Japon, dans des eaux très difficiles et une zone de très forte sismicité (la plus importante du monde sur la ceinture de feu) et difficile d'accès (elle y dépend fortement de la Chine qui contrôle déjà la Mongolie) et très éloignée de son principaux marché intérieur et de ses zones de production.

On comprend l'Intérêt de la Russie sur la Méditerranée quand elle cherche à contrôler toute la Mer noire et faire basculer la Turquie vers elle car après c'est la route de l'Afrique vue comme plus sure que le Moyen-Orient qu'elle a renoncé à controler après son échec cuisant en Afghanistan qui l'a ruinée. La Crimée est un premier pas, ensuite il y a la Moldavie mais ça s'arrête là à la frontière roumaine et bulgare, les républiques du Caucase (tout en cherchant à ne pas trop fâcher l'Iran), la Syrie pour passer en Méditerranée (la Turquie est hors d'atteinte elle va devenir plus puissante que la Russie et gagne partout du terrain en Asie centrale)

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]