Safari 4 : une preview pour les développeurs en dévoile plus

Le par  |  1 commentaire(s) Source : World of Apple
Apple_Safari

Une pré-version du navigateur d'Apple dans sa quatrième déclinaison du nom est actuellement diffusée auprès des développeurs. Quelques petits secrets révélés.

Apple_SafariA l'occasion de la conférence WWDC de San Francisco, Apple en a dit un tout petit peu plus sur son prochain système d'exploitation Mac OS X 10.6, à sortir dans un an environ. Avec plusieurs milliers de nouvelles fonctionnalités annoncées, Snow Leopard aura toutefois l'indélicatesse de laisser tomber les machines PowerPC pour se consacrer à celles à base de processeurs Intel, avec une optimisation pour les multicoeurs.

Snow Leopard intégrera par ailleurs une nouvelle mouture du navigateur Web Safari promise avec une meilleure implémentation de JavaScript afin d'offrir plus de vélocité dans l'exécution de scripts. Un chiffre est déjà annoncé, une hausse des performances à hauteur de 53 %. Safari 4 justement, des développeurs ont commencé à le tester par l'entremise d'une pré-version diffusée par Apple, tant pour Mac OS X que pour Windows.

En ces temps de guerre ravivée des navigateurs où la plupart vont changer de peau, s'ils ne l'ont pas déjà fait à l'instar de Opera 9.5, les premières " indiscrétions " concernant Safari 4 commencent à filtrer sur la Toile. Sur Mac OS X en tout cas, l'accroissement de la rapidité serait bel et bien d'actualité si l'on s'en réfère aux résultats du testeur de performances JavaScript, SunSpider.

Concernant le " terrible " test Acid3 de conformité à certains standards Web, cette preview de Safari 4 afficherait un joli 98/100, voire 100/100 selon les sources. La firme à la pomme a de toute façon prévu le 100% pour son fureteur, et semble donc bien partie pour atteindre cet objectif, d'autant que des builds internes du moteur de rendu WebKit revendique déjà cette réussite.


Nouvelles fonctionnalités...
En termes de nouvelles fonctionnalités, c'est par contre le calme plat pour le moment, à moins de cachotteries. A noter cependant la possibilité de spécifier si un nouvel onglet ou une nouvelle page doivent être ouverts en affichant la page d'accueil, la même page, une page vide ou une page du marque-pages.

Dans un tout autre registre, il est également possible de transformer un site en application sur le bureau, un peu comme le permet Prism de Mozilla Labs. Du reste, sous Mac OS X 10.5, une application tierce gratuite fait la même chose. Avec Fluid, un service Web peut directement être lancé depuis le Dock et faire office d'application autonome, dans le sens où elle est indépendante du reste de l'environnement de navigation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #253211
J'espère que ce navigateur (même s'il n'est pas dispo pour mon OS) va percer !

Une dualité IE/Gecko n'est pas forcement ce qu'il y a de mieux, un 3ième acteur (WebKit) n'est pas de manque. (pour opera, je souhaite aussi sa monté en utilisation aussi hein)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]