CEO de Samsung Mobile : pas de friction avec Google, demande faible pour Windows 8

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
logo-samsung

Profitant du lancement du Samsung Galaxy S IV, le CEO du groupe coréen est revenu dans un entretien au Wall Street Journal sur plusieurs points de sa stratégie mobile.

Après des mois de spéculations, le Samsung Galaxy S IV a finalement été officialisé cette nuit lors d'un grand show à New York, avec pour ambition de faire encore mieux que les 50 millions de Galaxy S III écoulés depuis son lancement et pour le groupe coréen de contribuer à écouler plus de 400 millions de smartphones cette année à lui seul.

Si le design reprend les grandes lignes de la gamme Galaxy S de l'an dernier, le terminal est riche en améliorations de l'ergonomie et spécificités de son interface. Le choix de New York pour présenter le smartphone n'est pas anodin et vise à défier Apple sur ses terres et continuer à prendre des parts de marché aux Etats-Unis.

Le Samsung Galaxy S IV embarquera Android 4.2.2 Jelly Bean, la plate-forme mobile de Google restant le fer de lance de la stratégie mobile du fabricant. Et le responsable de sa branche mobile, JK Shin, est revenu dans un entretien accordé au Wall Street Journal sur les grands enjeux qui sous-tendent ce grand lancement.

La guerre des brevets entre Samsung et Apple étant loin d'être terminée, il a souligné que le développement du Galaxy S IV a conduit au dépôt de 120 brevets concernant son interface et les fonctionnalités logicielles.

Samsung Galaxy S IV JK Shin a également rejeté les rumeurs de tensions entre Samsung, dont le rôle dans la diffusion d'Android est immense, et Google, qui commencerait à s'inquiéter du poids de ce partenaire, très loin devant tous les autres et qui pourrait se mettre à dicter ses conditions. " Je ne pense qu'il est correct de dire qu'il y a des tensions ", a-t-il indiqué.

En revanche, il y a un certain désamour envers Microsoft, le patron de Samsung Mobile confirmant des ventes décevantes des smartphones et tablettes sous Windows 8 / RT / Windows Phone 8 et une demande qui ne suit pas, notamment en Europe. On se souviendra que Samsung a décidé de ne pas commercialiser sa tablette ATIV sous Windows RT aux Etats-Unis et a fini par jeter l'éponge en Europe. Samsung n'a en outre qu'un smartphone sous Windows Phone 8 et ne semble pas pressé d'étendre la série.

Concernant son soutien à la plate-forme open source Tizen, JK Shin revendique la volonté de Samsung d'être agnostique en matière de plate-forme, même si Android est clairement son OS de prédilection et pourrait remplir le rôle dévolu à Tizen.

Quant aux fameux écrans flexibles, sources de beaucoup de fantasmes et d'attentes, JK Shin qu'il faudra du temps avant qu'ils commencent à être présents dans des produits.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]