Conditions de travail : Samsung passe en revue ses fournisseurs

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Samsung_Logo.svg

Quelques mois après les accords entre Apple et Foxconn pour améliorer les conditions de travail dans les usines d'assemblage, Samsung annonce une grande inspection de ses fournisseurs chinois.

Non, Samsung ne copie pas Apple jusque dans la vérification des conditions de travail chez ses fournisseurs mais l'un de ses sous-traitants ayant été accusé de faire travailler des enfants, le groupe coréen lance un vaste passage en revue de 250 sociétés chinoises fabriquant ses produits ou l'apprivisionnant en composants.

C'est qu'après la condamnation pour violation de brevets et copie de design des produits Apple en Californie, l'image du groupe est écornée et il ne faudrait pas en rajouter en se trouvant pris dans une polémique sensible qui peut très vite se transformer en boycott et en mauvaise publicité.

Samsung_Logo.svg C'est l'association China Labor Watch qui a affirmé avoir trouvé sept enfants de moins de 16 ans sur des chaînes de production de mobiles et de lecteurs DVD sur un site de HEG Electronics. Samsung a mené son propre audit du site et n'a pas mis au jour d'emploi d'enfants, même si d'autres dysfonctionnements ( mesures de sécurité insuffisantes, heures supplémentaires au-delà du temps légal... ) ont été identifiés.

Samsung a donc fait la leçon à son fournisseur en l'enjoignant de corriger le tir, sous peine de perdre son contrat de fourniture avec le géant coréen qui en profite pour réaffirmer une politique zéro tolérance envers le travail des mineurs.

Une centaine de sociétés travaillant uniquement pour Samsung seront passées en revue d'ici la fin du mois de septembre tandis que 144 autres qui travaillent pour le groupe mais aussi pour d'autres clients feront également l'objet d'inspections plus tard. Celles qui tarderont à prendre des mesures correctrices verront leur contrat annulé.

Comme prévu, l'action menée par Apple pour régulariser les conditions de travail chez ses fournisseurs chinois, également sous la pression des associations, et qui a conduit à un accord avec le principal d'entre eux, Foxconn, a des répercussions sur les autres grands fabricants et les incite à mener des actions correctrices visibles avant que la situation ne devienne incontrôlable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1014482
Le problème c'est que ce n'est pas sur l'entreprise et le politiquement correct qu'il
faut s'en prendre,
ces gamins ils vont manger quoi maintenant ?.
c'est un problème propre au pays, c'est à l'état du pays de se charger de ce "problème occidental"
Le #1014592
De toute façon, Samsung prévenant de son audit, il est alors 'simple' de ne pas avoir de mineurs à ce moment là dans l'entreprise.

Effectivement, faire travailler des enfants n'est pas forcément grave (leurs choix étant restreint : travailler, se prostituer, ou ... ?)

Par contre les faire travailler autant que les adultes dans de mauvaises conditions, là c'est plus que discutable...
Le #1014672
Ça se sent qu'il y en a pas bcp ici qui ont commencé à travailler très tôt sur ce forum... Malheureusement, on dirait que le temps libre qu'ils ont eu, ils l'ont plus utiliser à joueur sur leur console qu'à muscler leurs petites cervelles...

J'espère au contraire que les utilisateurs (ou consom'acteurs) intelligents seront un peu plus nombreux dans les années à venir et qu'on pourra mettre toujours plus la pression sur les entreprises/pays qui exploitent des êtres humains (ou tout autre être vivant), au lieu de considérer qu'il est normal que des dizaines de personnes meurent ou se ruinent la santé pour que eux puissent jouer à AngryBirds dans le métro ou écouter la dernière de David Getta !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]