Samsung : des excuses et des compensations pour les ouvriers ayant contracté des maladies incurables

Le par  |  1 commentaire(s) Source : The Verge
logo-samsung

La société sud-coréenne Samsung fait régulièrement parler d'elle dans les faits divers suite à des accidents dans ses usines. Entre les incidents amenant la blessure de salariés ou le décès d'ouvriers, la firme est également au coeur d'un scandale affairant à la contraction de maladies incurables et fatales suite à la manipulation de produits chimiques dans des conditions de protection inefficaces ou inexistantes.

Jusqu'ici, Samsung avait du mal à reconnaitre son implication dans la contraction de ces maladies incurables. Mais les choses ont changé puisque Samsung vient de s'excuser officiellement auprès des ouvriers de ses divers sites de production.

samsung Dans un compte rendu public, le CEO de Samsung Electronics, Kwon Oh-Hyun, indique ainsi " Beaucoup des ouvriers de nos usines de production ont souffert de leucémie ou d'autres maladies incurables, amenant parfois au décès de ces derniers." En conséquence de quoi la firme proposera " des compensations appropriées aux personnes affectées ainsi qu'à leurs familles". " Nous aurions du régler la situation plus tôt, et nous sommes sincèrement désolés de ne pas avoir réussi à le faire comme souhaité, nous exprimons ainsi nos plus profondes excuses."

Samsung est embourbé depuis plusieurs années dans une controverse sanitaire avec de multiples cas d'ouvriers rendus malades ou de décès. En 2011, une Cour administrative établissait un lien entre l'activité professionnelle de Hwang Yu-Mi, un ouvrier de Samsung, et son décès des suites d'une leucémie en 2007. Il a été établi que ce dernier avait contracté la maladie après la manipulation de produits chimiques dans l'usine de Samsung à Suwon. Un documentaire sorti le mois dernier rapportait avoir identifié 56 cas de leucémie et autres cancers du sang auprès des travailleurs de Samsung.

La situation actuelle est à l'opposée totale de la politique passée de Samsung, qui a toujours cherché à jouer de son influence et parfois de la corruption pour étouffer l'affaire. Différents échanges interceptés suggéraient ainsi que Samsung faisait pression sur les publications de la presse couvrant la sortie d'un film abordant l'histoire de Hwang Yu-Mi appelé " Another Promise ". L'affaire désormais connue et dépassant les frontières de l'influence locale de Samsung amène le groupe à changer de discours. Aucune information n'a été communiquée concernant la nature des compensations. Espérons que Samsung joue cette fois la carte de la sincérité avec ses employés et ne se servira pas de l'affaire comme d'un simple coup marketing visant à redorer son image dans le monde.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1745062
Bravo les gens qui ont fait le film et la famille qui s'est battue utilement ! Et vivement que les travalleurs d'asie, d'afrique, d'inde, du brésil et d'ailleurs aient le droit de travailler dans des conditions décentes de sécurité, sûreté et santé. Fini l'ère de l'esclavagisme des pays riches sur les pays pauvres/"en développement" (c'est quoi le "développement" au fait ?).
Et si nos iPhones, M$Phones et GooglePhones triplent de prix, tant mieux ! Enfin nous réaliserons le travail que représente la construction d'un tel bijou électroniques.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]