Samsung Galaxy Note II : code source disponible

Le par  |  4 commentaire(s)
Samsung Galaxy Note II 02

Le code source du nouveau Samsung Galaxy Note II (version GT-N7100) est disponible sur le repository de Samsung, ouvrant la voie aux ROM personnalisées.

Comme pour d'autres modèles, dont son smartphone phare Galaxy S III, Samsung propose le code source de son dernier smartphone / tablette Galaxy Note II sous Android 4.1 Jelly Bean à peu près en même temps que sa commercialisation.

Samsung a mis en ligne sur le Samsung Open Source Release Center les composants logiciels du nouveau smartphone qui doit prolonger le succès de l'entrée sur le créneau difficile des smartphones avec écran 5" et plus, réussie avec le premier Galaxy Note.

Samsung Galaxy Note II 02 Le Galaxy Note II est aussi lancé à peu près au même moment que l'iPhone 5 et doit contribuer à ne pas le laisser seul parmi les nouveautés de la rentrée. Le code source du Galaxy Note II, dans sa version internationale GT-N7100, sera de peu d'utilité pour les utilisateurs mais il va permettre de produire des ROM personnalisées pour ceux qui souhaitent disposer d'un contrôle étroit de leur appareil, optimiser certains aspects ou éliminer des fonctionnalités inutiles.

L'apparition des premières ROM custom pour le Galaxy Note II, chez CyanogenMod ou autre, devrait donc se faire assez rapidement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1041842
Cool Par contre il faudra faire le tri parmi les fonctionnalités propres au GN2. Certaines comme le démarrage automatique du bloc note (et des app les plus utiles) lors de la sortie du stylet sont carrément bien vues.
Le #1042302
Quand je vois "sources disponibles", cela signifie pour moi :

- La liberté : pour les experts, la possibilité d'explorer les possibilités, voire de les améliorer (ex : les ROM customisées).

- La sécurité : En mettant les sources à disposition de la communauté, la transparence est de mise. Aucun code "espion" ne peut être inoculé sous peine d'être découvert. En cas de faille (errare humanum est), les corrections sont plus rapides car la plage des testeurs/programmeurs est plus grandes.

- La continuité : Si le succès est au rendez-vous et qu'il y a une "main mise" par un groupe commercial, il est toujours possible de s'en écarter et d'en faire un fork (Ex : Oracle avec Open Office).

- La gratuité : fini les royalties dispendieuses, les brevets contraignants. Pour les plus doués, le transport sur d'autres unités est possible sans astreintes juridiques directes (suivant la licence GPL en vigueur bien entendu).

En résumé et pour rejoindre spamnco : COOL
Le #1042402
@Ulysse2K

Attention quand même : si dans le cas présent, l'avertissement de téléchargement laisse effectivement apparaître des sources sous GPL/LGPL, ce n'est pas toujours le cas... La grande mode des fabricants est de faire passer l'open source industriel (où le dealer garde tout le contrôle sur son bébé) pour du free software (logiciel libre avec beaucoup plus de libertés pour les usagers).

Reste à savoir enfin si le fichier contient effectivement les codes source complet des drivers - où s'il se contente de fournir les micrologiciels d'activation de certains périphériques sous format binaire, qui sont alors autant de boîtes noires non contrôlables...

Il serait bien temps que les fabricants se remuent enfin. Les logiciels libres ont largement prouvé la stratégie gagnante d'amélioration du code source - au bénéfice direct des usagers, mais également des fabricants, qui récupèrent des correctifs et des idées !
Le #1042562
à Ulysse2k : +1
à Hansi: " Les logiciels libres ont largement prouvé la stratégie gagnante d'amélioration du code source - au bénéfice direct des usagers, mais également des fabricants, qui récupèrent des correctifs et des idées !"

1) Pas que ça, ils récupèrent aussi par la même occasion des clients supplémentaires, et privent leurs concurrents de cette clientèle-là :
ex parmi d'autres,quand Google a voulu s'attaquer à MS et Apple, le logiciel 'libre' --que va devenir partiellement Android -- va pouvoir s'appuyer sur une clientèle de geeks, désireux de soutenir un OS moins propriétaire, sur la communauté qui va se défoncer pour créer plein de logiciels, sur les fabricants exclus du marché par la stratégie d'Apple, et qui du coup vont multiplier les offres en matériel à tous niveaux de prix, d'où l'arrivée possible du grand public sur ces produits-là ... autant de manque à gagner pour les copains d'en face (AppStore et cie)

2) la crédibilisation ---malgré les attaques incessantes de MS et les menaces de procès, pour les fabricants n'ayant pas versé leur obole à MS--- qu'apporte l'utilisation de logiciels dont on connaît le code source ;
voir ci-dessous le contre-exemple absolu ( même s'il témoigne une fois de plus du nationalisme économique très fort de nos amis américains, qui oublient que les entreprises américaines sont exactement dans la même situation que les chinoises !)
http://obsession.nouvelobs.com/hacker-ouvert/20121008.OBS4923/apres-la-france-les-routeurs-chinois-effraient-les-etats-unis.html

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]