Brevets : Samsung et Google signent une grande alliance de licences croisées

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Re/code
logo-samsung

En attendant un éventuel accord qui solderait ses nombreux litiges avec Apple, c'est du côté de Google que le géant coréen Samsung signe un vaste accord de licences croisées sur dix ans, renforçant au passage la position du groupe de Mountain View sur la propriété intellectuelle.

La propriété intellectuelle est devenue un enjeu stratégique de premier ordre au sein de l'industrie mobile. Ceux qui en disposent manoeuvrent pour la renforcer tandis que ceux qui ont pris le train en marche doivent multiplier les rachats de brevets et les pactes de non agression pour se protéger au plus vite.

logo-samsung Entre Samsung et Google, le courant passe plutôt bien dans ce domaine, d'autant plus que les deux entreprises sont très liées via la plate-forme mobile Android qui fait leur fortune, à partir des terminaux pour Samsung et publicitaire pour Google.

Les deux groupes viennent d'annoncer un nouveau partenariat stratégique portant sur un accord de licences croisées sur dix ans couvrant des technologies mobiles mais touchant aussi d'autres secteurs. Les deux sociétés mettent en avant la volonté de coopération plutôt que d'opposition dans cet accord présenté comme un signe fort pour le reste de l'industrie.

Google-nouveau-logo-possible   "Samsung et Google démontrent au reste de l'industrie qu'il y a plus d'intérêt à coopérer qu'à se lancer dans de stériles guerres de brevets", commente Seungho Ahn, responsable du conseil juridique de Samsung, tandis que Allen Ho, son équivalent chez Google, fait observer que l'accord va permettre aux deux entreprises de se concentrer sur l'innovation plutôt que sur la résolution de litiges.

On pense bien évidemment à la vaste querelle qui oppose Apple à Samsung depuis 2010 et a entraîné l'ouverture de nombreuses procédures pour violation de brevets dans le monde entier, avec une escalade allant jusqu'à l'absurde et faisant surtout le bonheur des grands cabinet d'avocats.

Cet accord de licences croisées constituera peut-être une incitation positive pour les négociations que mèneraient Apple et Samsung en vue de mettre fin à leurs dizaines de plaintes en cours et de poser les bases d'un accord similaire, d'autant plus que les groupes restent toujours très liés d'un point de vue client / fournisseur.

De son côté, Google, qui avait développé sa plate-forme Android sans trop se soucier d'en protéger la propriété intellectuelle, a pris en compte cet aspect essentiel et a multiplié les demandes de brevets en 2013.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1638282
Il ne nous manque plus que l'alliance Microsoft & Apple.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]