Samsung veut sa part du gâteau de la publicité mobile

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Samsung_Logo.svg

Comme Google et Apple, Samsung veut pouvoir générer des revenus de l'affichage de publicité mobile sur ses appareils. Le groupe coréen prépare un service AHubMarket d'achat d'espaces publicitaires.

L'essor des smartphones et des tablettes permet de passer outre certaines limitations qu'a connue la publicité mobile à ses débuts. Il est plus facile de trouver des formats efficaces sur un affichage 4" en haute résolution ( et a fortiori sur tablette ) que sur un petit écran de feature phone.

Les performances des navigateurs mobiles sur smartphones offrent également plus de possibilités pour fournir des expériences publicitaires enrichies via des mini-sites et contenus adaptés. Après des années d'expérimentation, la publicité mobile commence à générer des revenus substantiels, facilités par des parcs d'appareils fonctionnant sous le même OS et utilisant les mêmes mécanismes.

Apple a développé sa propre régie iAd pour monétiser cet aspect tandis que la stratégie de Google derrière le développement d'Android n'est autre que de générer une base de dizaines de millions d'appareils capables d'afficher de la publicité dont il pourra là aussi tirer des revenus ( le rachat de la régie AdMob ne s'est d'ailleurs pas fait sans mal ).


Rapprochement avec OpenX
Samsung_Logo.svgCes initiatives intéressent aussi d'autres acteurs. Samsung, numéro deux mondial de la téléphonie mobile et dans le trio de tête pour les smartphones, cherche ainsi le moyen de monétiser l'affichage de publicités sur ses appareils mobiles.

Le groupe coréen s'est ainsi rapproché de OpenX Technologies pour proposer une solution Samsung AdHub Market d'achat d'espaces publicitaires sur ses smartphones et tablettes d'ici le second semestre 2012, rapporte le Wall Street Journal.

L'idée va plus loin que le seul secteur mobile et devrait être exploitée pour d'autres produits comme les téléviseurs connectés, mais elle confirme l'importance à venir de la publicité ( et du contrôle de ce flux ) dans la création de revenus de l'activité mobile de Samsung.

OpenX, concurrent de DoubleClick de Google, était jusqu'à présent plutôt orienté vers la publicité diffusée sur les ordinateurs. La société trouve là un soutien de poids pour tenter de se faire une place sur le segment de la publicité mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]