Science : des scientifiques fabriquent de l'essence à partir de la bactérie E. Coli

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Dvice
e coli

C’est une bactérie qui a fait parler d’elle il y a quelques années dans l’affaire des supposés concombres espagnols contaminés, Escherischia Coli peut être pathogène pour l’homme (certaines souches uniquement), mais les scientifiques viennent de lui trouver un tout nouvel intérêt.

Si diverses méthodes plus ou moins fructueuses ont déjà été développées pour synthétiser de l’essence et de l’hydrocarbure en général, rien de concret n’est aujourd’hui proposé pour produire cette ressource dont nous dépendons malgré nous à des prix abordables et à grande échelle.

E_coli_at_10000x Pourtant, un scientifique Coréen aurait réussi à produire de l’essence avec le germe E coli et l’ingénierie métabolique. La bactérie en question compose une grande partie de notre flore intestinale et se veut inoffensive pour l’homme dans la majorité des cas. Elle est déjà utilisée dans diverses industries ( synthése des médicaments), mais jamais elle n’avait été envisagée pour la fabrication de carburant.

Les scientifiques ont réussi à fabriquer des dérivés d’acides gras depuis E Coli étant plus courts que la normale, permettant la biosynthèse d’alcanes à courte chaîne. Pour faire plus simple, E Coli a été utilisé pour produire de l’essence pour la première fois.

L’expérience a non seulement permis la fabrication d’essence, mais également la production d’esters gras et d’alcools avec l’ajout de différentes enzymes. Cela permettrait à la bactérie de produire également de l’huile végétale, des détergents ou même des bases de produits cosmétiques.

La conversion actuelle d’E coli en essence est encore trop récente pour être lancée à grande échelle, en outre, la concentration d’essence est encore trop faible pour que l’essence soit utilisable en l’état. Néanmoins les scientifiques vont désormais chercher à optimiser les rendements et envisager les couts de production ainsi que l’éventualité d’une production de masse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1523332
Présente dans nos intestins ? Voilà pourquoi il ne faut pas mettre une flamme près de quelqu'un qui en lâche une bien grasse.

S'ils y parviennent vraiment, leurs travaux seront rachetés et mis sous scellés. Du moins jusqu'à épuisement des réserves de pétrole.
Le #1523352
chibre a écrit :

Présente dans nos intestins ? Voilà pourquoi il ne faut pas mettre une flamme près de quelqu'un qui en lâche une bien grasse.

S'ils y parviennent vraiment, leurs travaux seront rachetés et mis sous scellés. Du moins jusqu'à épuisement des réserves de pétrole.


Heu, y'a déjà un peu partout dans le monde des centrales de bio-fuel. Pas mal à partir d'algues.

Paranoïa inside =D
Le #1523362
Kyll a écrit :

chibre a écrit :

Présente dans nos intestins ? Voilà pourquoi il ne faut pas mettre une flamme près de quelqu'un qui en lâche une bien grasse.

S'ils y parviennent vraiment, leurs travaux seront rachetés et mis sous scellés. Du moins jusqu'à épuisement des réserves de pétrole.


Heu, y'a déjà un peu partout dans le monde des centrales de bio-fuel. Pas mal à partir d'algues.

Paranoïa inside =D


Mais alors pourquoi n'en trouvent on pas pour la grande consommation? Pourquoi les grands groupes prétroliers "déconseillent" l'utilisation de carburant fait à partir de plante?
Il me semble que même l'état avait interdit l'utilisation de ce genre de carburant (pas à cause de l'argent qu'il ne touchait plus, nooon)
Expliques moi s'il te plait.
Le #1523412
Bon ben en attendant moi je vais faire le plein de concombres avant l'hiver
Le #1523542
Je vous fais le plein ?
Le #1523562
Le" pet" contient du méthane (gaz naturel) et des traces d'hydrogène, et est à ce titre hautement inflammable.
Le #1523992
chibre a écrit :

Kyll a écrit :

chibre a écrit :

Présente dans nos intestins ? Voilà pourquoi il ne faut pas mettre une flamme près de quelqu'un qui en lâche une bien grasse.

S'ils y parviennent vraiment, leurs travaux seront rachetés et mis sous scellés. Du moins jusqu'à épuisement des réserves de pétrole.


Heu, y'a déjà un peu partout dans le monde des centrales de bio-fuel. Pas mal à partir d'algues.

Paranoïa inside =D


Mais alors pourquoi n'en trouvent on pas pour la grande consommation? Pourquoi les grands groupes prétroliers "déconseillent" l'utilisation de carburant fait à partir de plante?
Il me semble que même l'état avait interdit l'utilisation de ce genre de carburant (pas à cause de l'argent qu'il ne touchait plus, nooon)
Expliques moi s'il te plait.


Ca fait 5 ans que ma twingo de 1998 tourne à l'E85 ( qui est produit en partit par ces fameuses centrale BIO-FUEL ) et elle s'en porte très bien. En plus pas besoin de marché noir, il y a une pompe dans ma ville
...ha oui et pour ceux qui demanderai, j'ai mis aucun kit de keudal, juste le pistolet dans le réservoir et hue cocotte !

Nan sérieux la parano faut arrêter, par contre actuellement rien n'est capable de produire de l'hydrocarbure pure, on ne peut produire que le l'éthanol ( qui pour rappel contient quelques atomes d'oxygène en plus par rapport à ce que l'on, trouve dans un puits de pétrole ), mais le principal c'est que c'est FONCTIONNEL
Le #1524532
On fait déjà de l'essence (ou plutôt du carburant pour voitures) à partir des betteraves, du colza, des algues, etc. Le problème est juste celui du coût. Actuellement, l'essence venant du sous-sol est beaucoup moins cher.

Cette nouvelle technique est intéressante parce qu'elle sera peut-être rentable.
Le #1535342
Ca va être sympa quand elle se seront "échappées malencontrueusement" du laboratoire et qu'elle synthétiseront de l'essence directement en pleine mer !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]